Comment savoir si un crédit auto sera accepté, mode d’emploi

Continuer (Sans engagement)

Toute banque, tout organisme de crédit en ligne, s’assure que le candidat à l’emprunt est en mesure de rembourser son prêt avant de lui faire une offre de contrat de prêt. Dans le cadre de l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, les conditions d’obtention d’un prêt auto ne dérogent pas à la règle. Concrètement, comment savoir si un crédit auto sera accepté et que faire pour éviter un refus ?


Critères d’acceptation d’un crédit auto : des revenus suffisants et pérennes


Le revenu disponible constitue le premier élément que va examiner l’organisme prêteur en ligne. En effet, l’emprunteur (ou les co-emprunteurs) doit présenter des ressources suffisantes pour ne pas essuyer un refus de la part de la banque suite à sa (ou leur) demande de crédit auto. Certes, les banques préfèrent les revenus pérennes, mais tout le monde n’est pas fonctionnaire. Les revenus pris en compte dans le cadre de prêts pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion ne se limitent donc pas aux salaires.

Pension, retraite, revenus locatifs, indemnités chômage, revenus des indépendants, allocations, dividendes…, tous les revenus peuvent venir renforcer le dossier de financement. Pour apporter la preuve que les conditions de crédit de voiture sont respectées, l’emprunteur sera amené, selon les cas, à présenter les pièces suivantes pour justifier de sa situation :

  • bulletin de paie ;
  • avis d’imposition (ou avis de non-imposition) ;
  • déclarations de revenus à l’URSSAF ;
  • certificats divers justifiant d’autres ressources.


Conditions d’acceptation d’un crédit auto : des charges mesurées


Pour étudier un dossier de demande de crédit auto et décider d’établir ou non des offres de contrat de prêt, les banques et organismes de crédit en ligne doivent également s’enquérir des charges des candidats emprunteurs. Avoir un haut niveau de revenu ne signifie pas que l’on remplit les conditions d’obtention d’un prêt auto.

La composition du foyer ainsi que l’âge du ou des emprunteurs font aussi partie des informations examinées, de même que la situation patrimoniale. Être propriétaire d’un bien immobilier peut être un atout, à condition que le crédit en cours n’impacte pas largement le reste à vivre.


Crédits auto : un taux d’endettement inférieur à 33 %


Avec les informations recueillies, l’organisme prêteur (qu’il s’agisse d’un établissement bancaire ou de crédit) va pouvoir calculer le taux d’endettement de l’emprunteur. Celui-ci est l’élément clé des conditions d’acceptation. Un ratio est réalisé entre les revenus et les charges (autres crédits en cours) déclarés. Concrètement, ce taux permet à la banque de définir le montant maximum en euros que vous pouvez consacrer chaque mois pour le remboursement de l’emprunt relatif à l’achat de votre véhicule.

Le taux d’endettement ne doit jamais, en théorie, dépasser le seuil de 33 %. Parmi les critères d’acceptation, le montant du capital à emprunter et la mensualité à rembourser de ce prêt auto sont donc déterminants. À noter que la durée de remboursement des crédits à la consommation est limitée. C’est pourquoi la cohérence du projet d’acquisition est également en jeu.

Bon à savoir : durée de remboursement maxi
Emprunter via un prêt consommation, de type prêt personnel, autorise un paiement dans un délai maximal de 6, voire 7 ans, chez certaines banques et organismes de crédit en ligne (soit 72 à 84 mensualités), contre 20 ans en moyenne (soit 240 mensualités) pour un projet immobilier, le montant en jeu étant logiquement plus important.

Le taux d’endettement ne doit pas être confondu avec la capacité d’endettement, bien que ces deux notions soient liées. Si le premier renseigne sur la part de revenus (%) consacrée au remboursement de vos charges fixes, prêts inclus, le second détermine le montant en euros que la banque peut vous financer au maximum pour l’achat de votre véhicule, compte tenu de vos charges et de vos revenus.

Le rachat de crédit permet de réduire votre taux d’endettement, à condition que les conditions d’emprunt soient plus favorables comparées à vos précédents financements. Le principe du rachat de crédit ? La banque rachète tout ou partie de vos crédits en cours de remboursement, tout en modifiant le taux et la durée de l’emprunt unique restant.


Avez-vous un apport personnel ?


L’apport personnel est un argument de poids pour l’emprunteur. Certes, il est possible d’obtenir un prêt auto sans apport, mais le TAEG sera en conséquence revu à la hausse. Pourquoi ? D’une, parce que la banque sera fermée à la négociation, du fait de l’absence de garantie pour l’achat de votre véhicule. De deux, car vous devrez emprunter un montant plus important, à rembourser sur une durée potentiellement plus longue. Et qui dit offre de contrat de crédit longue durée, dit souvent coût augmenté

Pour rappel, le TAEG, ou taux annuel effectif global, englobe l’ensemble des frais appliqués par la banque, comme le taux nominal, les frais de dossier et le coût de l’assurance. L’assurance peut être déléguée, c’est-à-dire souscrite à part de l’emprunt, auprès d’un établissement extérieur. C’est aujourd’hui le meilleur moyen pour payer moins cher. Vous pouvez aussi résilier votre assurance à tout moment la première année suivant sa souscription, puis à chaque date anniversaire de votre contrat. Les offres ne manquent pas, scrutez-les !

Dans tous les cas, une simulation en ligne pourra vous éclairer sur votre situation et votre capacité de financement. N’hésitez pas à faire une estimation chez Younited Credit, spécialiste du prêt personnel, via notre outil de simulation. À peine 24 h après réception de votre dossier complet, obtenez non pas un accord de principe, mais une réponse définitive à votre demande de crédit !


Comment savoir si un crédit auto sera accepté ? Ce qu’il faut retenir

  • Solvabilité de mise.
  • Votre taux d’endettement sera également étudié.
  • Avoir de préférence un apport personnel.