Comment profiter du meilleur taux pour votre prêt auto ?

L’acquisition d’un véhicule automobile fait partie des grands classiques de la consommation. Mais son achat nécessitant de mobiliser plusieurs milliers d’euros, nombreux sont les conducteurs qui souhaitent le financer à l’aide d’un crédit pour étaler dans le temps son paiement. Face aux nombreuses offres proposées sur le marché, voici ce qu’il vous faut savoir avant de faire votre choix pour bénéficier du meilleur taux.


Les différents types de crédit disponibles


Parmi les nombreuses formules de crédit à la consommation, certaines sont particulièrement adaptées à l’acquisition d’un véhicule automobile. Depuis quelque temps, des formules de financement comme la Location Longue Durée (LDD) ou la Location avec Option d’Achat (LOA) ont le vent en poupe, mais ce ne sont pas à proprement parler des crédits. Il s’agit de contrats de location avec possibilité d’acquérir le véhicule à sa conclusion (pour la LOA uniquement). En matière de crédit pur, c’est-à-dire d’emprunt d’une somme d’argent pour acheter une voiture et à rembourser chaque mois, on trouve le prêt personnel et le crédit affecté.

Option 1 : le prêt personnel

Le prêt personnel vous permet d’emprunter une certaine somme d’argent sans avoir à préciser à quoi cela va servir. Très souple, c’est le type même du crédit à la consommation. En matière de voiture, on y fait généralement appel en cas d’achat d’un véhicule d’occasion à un particulier. Mais l’emprunt étant indépendant de l’objet acheté, si, pour une raison ou pour une autre, l’achat ne se fait pas, vous devrez tout de même rembourser votre crédit.

Option 2 : le crédit affecté

Le crédit affecté est, comme son nom l’indique, exclusivement dédié à l’achat d’un produit précis. De ce fait, il bénéficie de conditions particulières. Dans le cas d’une automobile, si la livraison de la voiture ne se fait pas ou n’est pas conforme, la vente est annulée et vous n’avez rien à rembourser. À l’inverse, après accord avec le vendeur, si vous ne trouvez pas d’organisme prêteur, le contrat de vente devient nul et non avenu. Enfin, vous ne commencez à rembourser qu’après réception du véhicule.


Où souscrire un crédit auto ?


En matière de crédit auto, de nombreux organismes proposent chacun des formules plus ou moins attrayantes. S’agissant d’un crédit à la consommation, votre banque sera sans doute votre premier interlocuteur.

Les concessionnaires automobiles ont l’avantage de vous permettre de négocier en même temps le prix d’achat de votre véhicule et les conditions d’obtention d’un crédit, car tous possèdent des filiales financières comme Diac pour Renault ou Crédipar chez Peugeot Citroën.

Citons également les banques en ligne qui commencent à proposer des crédits auto, ainsi que les grandes surfaces comme Carrefour, Casino ou Auchan qui présentent souvent des offres très agressives, mais à analyser minutieusement.


Comparateur et outil de simulation en ligne : essentiels pour trouver le meilleur crédit auto


Gratuits et sans engagement, ces deux outils en ligne sont aussi très simples d’utilisation. Il vous suffit de remplir un formulaire vous demandant entre autres le montant de la voiture, son type (neuve ou d’occasion) ainsi que le montant des mensualités souhaité, puis de le valider pour obtenir une ou plusieurs offre(s). Comparateur et outil de simulation se complètent parfaitement. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un comparateur regroupera certaines offres seulement (généralement, celles des banques partenaires). D’où l’importance de multiplier les simulations en parallèle. C’est ainsi que vous trouverez la meilleure offre au meilleur prix.


Meilleur crédit auto : les points décisifs


Quatre grands critères vont conditionner votre choix et vous permettre de trouver le meilleur crédit auto.

  1. Le type de taux

Une offre de crédit auto pourra présenter soit un taux fixe, soit un taux variable. Dans le cas d’un prêt à taux fixe, le montant des mensualités est identique du début à la fin du contrat et le montant total du crédit est connu l’avance. Pour un prêt à taux variable, c’est tout l’inverse. Or, les taux sont soumis à de grandes fluctuations (le plus souvent, ils tendent malheureusement vers le haut). Que ce soit pour l’achat d’une voiture ou de tout autre bien ou service, le prêt à taux fixe est donc une sécurité.

  1. L’assurance emprunteur

Si l’assurance voiture est obligatoire, il n’en va pas de même pour l’assurance emprunteur. Cela étant, la banque peut en faire un critère d’attribution, et donc, vous contraindre à assurer votre prêt. À ce titre, elle peut vous proposer une offre d’assurance en même temps que l’offre de crédit. Conformément à la loi Lagarde de 2010, vous êtes en droit de refuser cette offre d’assurance et d’en valider une auprès d’un autre établissement (on parle dans ce cas de délégation d’assurance). L’occasion de réduire vos mensualités ! Là encore, un comparateur d’assurance en ligne sera votre meilleur allié, de même qu’un outil de simulation.

  1. Les PRA

Il n’est pas rare qu’une offre de crédit s’accompagne de PRA (pénalités de remboursement anticipé). Celles-ci peuvent représenter jusqu’à 1 % du montant du prêt. Or, rien n’est jamais figé : vous pourriez avoir une rentrée d’argent imprévue et vouloir rembourser votre crédit auto avant le terme du contrat. Il est donc préférable de vous tourner vers une banque n’appliquant pas ces fameuses PRA !

  1. Le TAEG

Et on arrive à la question essentielle : combien cela va-t-il coûter ? Pour déterminer le coût total du crédit, on parle de TEG, taux effectif global, qui représente la somme des intérêts à payer. C’est l’élément principal à observer. On parle aussi de TAEG, taux annuel effectif global. Exprimé sous la forme d’un pourcentage annuel, le TEG inclut tous les frais annexes du taux nominal : frais de dossier, assurance, garantie, commissions et accessoires, qu’il faut bien surveiller, voire négocier. Une autre façon de connaître le coût total du crédit est de faire la somme des mensualités et d’en déduire le capital emprunté.

Bon à savoir : barème des taux au 29/07/2019 pour un crédit auto
Pour l’achat d’une voiture neuve comme d’une voiture d’occasion, le TAEG moyen actuel est de 1,83 %, et le TAEG le plus bas de 0,94 %. Le TAEG maximum, quant à lui, s’élève à 4,40 %. La marge entre chaque banque est donc considérable !


Les critères de choix d’un crédit auto


En dehors de l’utilisation d’un des nombreux simulateurs ou comparateurs de crédits tel que celui proposé par Meilleurtaux.com, plusieurs points doivent être examinés pour faire le tri entre les différentes offres. De même, s’agissant d’un emprunt qui va vous engager sur de nombreux mois, vous devrez faire des choix sur la somme empruntée ou la durée du prêt et bien vérifier votre capacité d’emprunt.

L’apport

Une fois l’offre de prix du concessionnaire automobile en poche, vous devez décider quelle part de vos économies vous allez mettre sur la table comme apport personnel. Comme pour n’importe quel type de crédit, plus cette somme est importante, moins vous allez devoir emprunter.

La durée du prêt

Vient ensuite la question de la durée du crédit : comptée en moins, plus elle est longue, moins les mensualités sont élevées, mais plus le crédit coûte cher. Généralement, pour une voiture, il est conseillé de ne pas dépasser 60 mois, ce qui représente déjà une belle vie pour votre véhicule.

À noter que de nombreuses promotions, type « offre spéciale à 0 % », doivent être remboursées sur des durées courtes, comme 12 ou 24 mois. D’où l’importance de prévoir un apport personnel conséquent.


Nos conseils


Sans être obligatoire pour un crédit à la consommation, l’assurance emprunteur est conseillée, au moins pour le risque décès ou incapacité totale.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à comparer les offres de crédit sur le marché, soit en soumettant votre demande directement à chaque organisme prêteur, soit en effectuant le tour du marché via un comparateur de crédit conso comme celui proposé par Meilleurtaux.com, soit en faisant appel à un courtier, un intermédiaire en opérations bancaires habitué à dénicher les meilleures offres.

Surveillez les promotions, en vérifiant qu’il n’y a pas de « pièges ». Pensez à négocier dans votre contrat de prêt une clause de remboursement anticipé sans frais. Ne vous endettez pas trop. On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve.

Et rappelez-vous que vous avez droit à l’erreur puisque vous disposez de 7 jours après la signature du contrat d’emprunt pour vous rétracter, sans aucun frais.


Quels documents joindre à mon dossier de crédit auto ?


Pour l’achat de votre voiture neuve ou d’occasion par le biais d’un crédit auto, la banque vous demandera plusieurs documents. Votre dossier devra comporter a minima :

  • une photocopie de votre pièce d’identité ;
  • une photocopie de vos 3 derniers bulletins de paie ;
  • un duplicata de votre dernier avis d’imposition ou avis de situation déclarative (en cas de non-imposition) ;
  • un justificatif de domicile ;
  • un RIB ;
  • vos 3 derniers relevés de banque.

Si le prêt auto permet de financer facilement l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion, chaque offre en ligne présente des conditions différentes qu’il est essentiel d’analyser scrupuleusement. Grâce à ce guide détaillé, plus de raison de manquer le meilleur crédit auto ! Avec Younited Credit, optez pour un prêt à taux fixe préférentiel et à votre mesure. Chez nous, aucun report de mensualités possible (cela augmente le montant total du prêt), aucuns frais cachés ni même de PRA. Vous remboursez votre prêt auto gratuitement quand vous le souhaitez, peu importe son montant !


Les trois points-clés à retenir pour profiter du meilleur crédit auto

  • Préférer une offre à taux fixe (montant total connu à l’avance et mensualités constantes) ;
  • Comparer principalement le TAEG ;
  • Être aussi attentif à l’assurance emprunteur (droit à la délégation d’assurance) et éviter les offres assorties de PRA.