Rachat de crédit à la consommation : taux, législation en France et utilité

Continuer (Sans engagement)
Après plusieurs projets financés par le biais de crédits conso, ceux-ci finissent par s’accumuler et augmenter le risque de surendettement. Il devient aussi compliqué de suivre leur remboursement avec les nombreuses mensualités. Il existe une solution simple à ce problème : obtenir un rachat ou regroupement de crédit à la consommation. Avec un seul et unique crédit, il vous sera plus simple de procéder à son remboursement. C’est aussi une opportunité à saisir pour diminuer son taux d’intérêt ou pour financer un, voire plusieurs nouveaux projets.


Rachat de crédit conso en France : comment est-il encadré ?


Depuis l’instauration de la loi Lagarde, votée le 10 juillet 2010 et entrée en vigueur le 1er mai 2011, un cadre juridique entoure le rachat de crédit conso en France. Cette loi, qui remodèle radicalement la protection des consommateurs en matière de prêt et introduit des mesures de lutte contre le surendettement, oblige entre autres les organismes de financement à :

  • Prendre en compte le taux d’endettement des ménages ;
  • Clôturer les crédits renouvelables regroupés ;
  • Informer le consommateur sur le montant total de l’opération, comparativement à celui des anciens prêts ;
  • Informer le consommateur des risques potentiels qu’un nouvel emprunt peut engendrer ;
  • Faire passer un rachat de crédit mixte (c’est-à-dire regroupant crédits conso et immo) non pas en rachat de crédit conso, mais en rachat de crédit immobilier dès lors que la part des prêts immobiliers représente au moins 60 % de l’opération (les taux sont bien plus avantageux).


Quels sont les taux de rachat de crédit conso actuels (4e trim. 2020) en France ?


Tout dépend du montant de l’opération. En France, les taux de rachat de crédit conso sont aujourd’hui fixés à :

  • 20,83 % en dessous de 3 000 euros ;
  • 10,16 % entre 3 000 euros et moins de 6 000 euros ;
  • 5,19 % au-delà de 6 000 euros.


Comment définir son besoin en rachat de crédit à la consommation ?


A. Faire un état des lieux de ses créances

Afin de présenter un dossier de rachat de crédit à la consommation, il vous faudra répertorier tous vos prêts et vos dettes. Ainsi, vous pourrez facilement faire votre demande de regroupement de crédit. Retrouvez ci-dessous les différents crédits et dettes à répertorier dans votre dossier :

1. Les crédits à la consommation

Un crédit conso est un prêt contracté pour le financement d’un, voire plusieurs projets personnels ou achats. Ceux-ci concernent notamment les crédits pour :

  • L’achat d'électroménager ;
  • L'acquisition d'une auto (auto neuve ou d'occasion) ;
  • La réalisation d'un voyage ;
  • Des travaux dans son logement ;
  • Un besoin en trésorerie.

2. Les crédits immobiliers

Ce crédit se définit comme étant destiné à financer un achat immobilier (avec ou sans travaux) ou une opération de construction immobilière.

Même si votre demande ne concerne que des crédits à la consommation, vous devrez préciser dans votre dossier si vous avez un ou des prêts immobiliers en cours. Si vous souhaitez englober le rachat de vos crédits conso et vos crédits immobiliers, vous devrez alors demander un regroupement de crédits. À rappeler que les taux d’usure en matière de rachat de crédit immobilier sont différents de ceux d’un rachat de crédit conso : ils ne peuvent excéder 2,41 à 2,68 %, selon le montant engagé (et non selon la durée de remboursement, comme c’est le cas pour le regroupement de prêts conso).

3. Les crédits renouvelables

Un crédit renouvelable, ou « revolving » représente une somme d’argent mise à disposition permanente, contre un taux d’intérêt élevé. Si vous avez des crédits renouvelables, vous pouvez les inclure dans votre demande de rachat de crédit. Le rachat de ce type de crédit représente une excellente opportunité pour baisser les mensualités de vos remboursements. En effet, un rachat ou regroupement de crédit vous est proposé avec un taux fixe.

4. Les autres dettes

Dans votre dossier, vous devrez également préciser l’ensemble de vos dettes autres que vos prêts. Cela peut notamment concerner :

  • Un retard de paiement des impôts fonciers, impôt sur le revenu, taxe d’habitation, etc.
  • Un retard de paiement (eau, électricité, téléphone, assurance auto, assurance habitation, charges de copropriété…)
  • Une dette familiale.

Une opération de rachat de crédit peut aussi vous aider à solder ces paiements en retard. En payant rapidement ces dettes grâce à un rachat de crédit, vous éviterez de payer des intérêts de retard, et économiserez ainsi des centaines ou milliers d’euros.

B. Réaliser un budget

En réalisant un budget précis de vos revenus et dépenses, vous pouvez définir avec précision votre besoin pour un rachat de crédit. Que celui-ci concerne uniquement des crédits à la consommation ou d’autres dettes, un budget vous aidera à prendre votre décision. Si vous faites votre demande de regroupement de crédit à deux, n’oubliez pas d’inclure les revenus et les dépenses de votre conjoint.

1. Revenus

Dans cette rubrique, vous devrez inscrire l’ensemble de vos revenus mensuels. Vous devez penser notamment à :

  • Votre salaire (ou retraite)
  • Les allocations sociales
  • Une pension (d'invalidité, alimentaire...)
  • Des revenus fonciers
  • D’autres revenus (rentes, dividendes, intérêts bancaires...)

2. Dépenses

Comme pour les revenus, vous devrez indiquer dans votre budget l’ensemble de vos dépenses mensuelles. Les dépenses les plus communes sont :

  • Le loyer
  • La nourriture
  • Les assurances
  • L'eau, le gaz, l'électricité, le chauffage, le téléphone, Internet
  • Les remboursements d'emprunts (conso, immobilier)
  • Les frais bancaires (intérêt de remboursement, tenu de compte)
  • Les loisirs, les vêtements, les sorties
  • Les impôts


C. Le taux d'endettement

Le taux d'endettement correspond à la part de vos revenus qui est dédiée aux remboursements des mensualités de vos crédits.

Une fois votre budget en main, vous pouvez analyser avec précision votre situation. Le plus simple reste de calculer son « taux d’endettement ». Ce taux est utilisé par les banques afin de définir la capacité de remboursement d’un emprunteur. Il n’existe aucune règle précise, et chaque établissement choisit le taux maximum, au-delà duquel il n’accorde pas de prêt.

D. Les frais de remboursement anticipé

Lorsque vous avez signé votre contrat de crédit, vous n’avez peut-être pas fait attention à l’application de « frais de remboursement anticipé ». Ceux-ci sont prélevés par l’organisme de financement pour compenser le manque à gagner d’un crédit remboursé avant son terme. Chaque prêt est différent, et il vous faudra alors consulter votre contrat de crédit afin de connaître le montant total de ces frais.

E. Accompagner le rachat de crédit à la consommation d’un nouveau crédit

Si vous avez déjà un ou plusieurs crédits à la consommation et que vous souhaitez financer un nouveau projet, le rachat de crédit peut être une opération doublement utile. Vous pouvez demander à regrouper vos crédits conso ainsi qu’une somme de liquidité pour votre nouvel achat. Ainsi vous avez la possibilité de financer votre projet tout en rassemblant l’ensemble de vos crédits à la consommation.

F. La solution de la renégociation

Il est possible de passer par une renégociation du crédit plutôt que par un rachat de crédit via un autre organisme de financement. Certaines banques et établissements de crédit sont plus enclins à accepter une renégociation que d’autres. Tout dépend de votre dossier et de votre demande. Le plus simple pour vous restera de faire part de votre désir de renégocier vos prêts à votre banque.


Optimiser sa demande de rachat de crédit à la consommation


Prendre la décision de faire racheter ou de regrouper ses crédits à la consommation est un choix raisonné pour retrouver une situation financière saine. Afin de maximiser les chances d’acceptation de votre dossier, nous vous donnons nos conseils utiles.

A. Bien préparer votre dossier

Que vous fassiez votre demande de rachat de crédit à la consommation en ligne ou dans une agence bancaire, votre dossier devra être bien complet. Vous devrez notamment préciser l’ensemble de vos crédits à la consommation que vous souhaitez regrouper. Il vous faudra également faire mention de vos autres crédits en cours (immobilier, personnel), en indiquant leur durée restante, ainsi que de vos autres dettes (retard de paiement, dette familiale). Plus les informations sont précises et plus vite votre dossier sera traité.

1. Les crédits à la consommation

Concernant les pièces justificatives de votre identité, l’organisme de crédit vous demandera plusieurs d’entre elles suivant votre situation, sous forme de photocopies. On peut citer notamment :

  • Copie recto verso de la carte nationale d’identité ou du passeport de l’emprunteur (et du co-emprunteur)
  • Justificatif de domicile de moins de trois mois (facture d’eau, électricité, téléphone) si vous avez déménagé dans les 12 mois précédents

2. Justificatifs de vos prêts

Afin que l’organisme de financement puisse étudier avec précision votre demande de rachat de crédit à la consommation et vous faire une offre personnalisée, vous devrez joindre l’ensemble des contrats des prêts. Devront notamment figurer l’ensemble des conditions générales de ces crédits. Vous devrez également joindre les tableaux d’amortissement des crédits personnels et les derniers relevés des crédits renouvelables.

3. Justificatifs de revenus

Si vous êtes salarié, vous devrez fournir votre dernier bulletin de salaire. À cela, vous devrez ajouter une copie de votre dernier avis d’imposition (les quatre feuillets). On pourra également vous demander de fournir une photocopie du dernier relevé de votre compte bancaire. Cela permet d’accélérer le traitement de votre dossier.

4. Justificatifs de logement

Si vous êtes propriétaire de votre logement, vous devrez en apporter la preuve en ajoutant une copie de votre acte de propriété ou de l’acte d’achat. Si vous êtes locataire, vous devrez joindre vos trois dernières quittances de loyer.

B. Bien choisir son intermédiaire en rachat de crédit

Lorsque vous cherchez à réaliser une opération de rachat de crédit conso, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez vous tourner vers une banque ou un organisme de crédit classique. Vous serez alors tenu de fournir un dossier complet, et cet établissement de financement se rémunèrera avec les intérêts perçus ou des frais de dossiers.

Une autre solution consiste à faire appel à un « courtier en rachat de crédit ». Le rôle du courtier sera d’évaluer votre dossier, de maximiser son acceptabilité et de le présenter à des organismes de rachat de crédit. De plus, le courtier sera mandaté pour vous trouver le meilleur organisme possible correspondant à votre besoin. Cependant, vous devrez rémunérer cet expert et il vous faudra alors ajouter ce montant supplémentaire au regroupement.

Une solution moins couteuse consiste à passer par un prêt entre particuliers pour racheter ses prêts. En France, seul Younited Credit est autorisé par la banque de France pour mettre en relation des particuliers à la recherche d’un crédit avec des particuliers souhaitant placer leur épargne. Pour ce faire, il vous faudra passer par une simulation de rachat de crédit. En revanche, il vous faudra de vous-même prendre contact avec les établissements de crédit pour effectuer un remboursement anticipé. Une simulation peut être réalisée en ligne en quelques minutes. Les outils de simulation ne manquent pas : vous en trouverez forcément un suffisamment précis et intuitif !

C. Étudier les différentes solutions

Lors de votre demande de rachat de crédit, vous avez la possibilité de choisir entre différentes solutions selon votre besoin. En effet ce rachat vous permettra de décider, dans la mesure du possible, de la durée ou de la mensualité à rembourser chaque mois. Le taux proposé sera impacté par cet arbitrage entre durée et mensualité, ainsi que le montant total du rachat de crédit.

D. Faire une comparaison des propositions

Si vous comparez plusieurs offres de rachat de crédit en ligne, nous vous conseillons de faire vos demandes avec les mêmes éléments dans votre dossier. Chaque organisme de financement étant différent, ceux-ci peuvent vous proposer des offres plus ou moins intéressantes suivant votre demande. Portez surtout attention au « montant total en euros du rachat de crédit », en choisissant une durée identique sur chaque offre. Ce montant comprend l’ensemble des mensualités de remboursement, les intérêts, l’assurance-crédit et les frais de dossiers. Pour plus d'information, vous pouvez consulter notre guide dédié à la méthode de calcul d'un crédit à la consommation.

E. Avec un nouveau projet

Obtenir un rachat de crédit et y adjoindre un crédit pour un nouveau projet est tout à fait possible. Toutefois, vous devrez présenter les mêmes garanties que pour un prêt personnel pour obtenir ce supplément de liquidités. Pour une réponse rapide et positive, nous vous conseillons de présenter votre dossier de rachat de crédit à la consommation avec l’ensemble des pièces nécessaires, ainsi qu’une présentation complète de votre nouveau projet.

À noter : quel type de garantie ?

Une garantie peut par exemple prendre la forme d’une hypothèque, d’un nantissement ou d’une caution. Elle peut compléter, voire se substituer à l’assurance. Dans ce dernier cas, votre mensualité sera drastiquement réduite !


Que faut-il conclure de tout cela ?


Obtenir un rachat de crédit à la consommation peut parfois sembler difficile à obtenir. Mais en préparant bien votre dossier et en étudiant les différentes possibilités, vous pouvez maximiser vos chances d’obtention. De plus, les intérêts de ce type de rachat de crédits sont nombreux, vous pourrez notamment rassembler vos prêts en une seule mensualité et obtenir, selon les cas, un taux de remboursement plus faible.

Il existe différentes façons de racheter votre crédit, prenez donc bien le temps d'étudier toutes les possibilités. Un rachat de crédit est comme un crédit personnel classique et vous engage ; même si vos crédits ont été rachetés, n’oubliez pas que vous devrez rembourser le capital. Pour vous assurer de la rentabilité de l'opération de rachat de votre crédit, nous vous proposons de consulter notre dossier sur la façon de s'assurer que votre rachat de crédit est rentable.


Ce qu’il faut retenir sur le rachat de crédit :

  • Facilite la gestion du budget et limite le risque de surendettement.
  • Voir si d’autres solutions ne sont pas plus avantageuses financièrement.
  • Dans tous les cas, faire une simulation en ligne.