Diminuer les mensualités de votre crédit consommations

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Lorsqu’un particulier signe un contrat de crédit à la consommation, il s’engage à rembourser la somme empruntée sur une durée déterminée via des mensualités. Un crédit conso est plafonné à 75 000 € sur une durée pouvant aller jusqu’à 10 ans (11 000 € sur 47 mois en moyenne). Au cours de la durée d’engagement, la situation de l’emprunteur peut changer : en cas de perte d’emploi, de charges plus élevées avec l’arrivée d’un enfant, il peut souhaiter diminuer les mensualités de son crédit. Mode d’emploi.

CRÉDIT À LA CONSOMMATION : LES MENSUALITÉS MODULABLES

 

Les mensualités modulables ont la cote : si la situation de l’emprunteur évolue, il peut contacter l’organisme de crédit et demander à baisser ses mensualités. Cependant, cette procédure n’est souvent autorisée qu’une seule fois par an. Le particulier doit donc rester attentif et se montrer réactif pour adapter les mensualités à sa situation. La possibilité de moduler les mensualités d’un crédit est un critère à prendre en compte au moment du choix du contrat. La souplesse est un réel avantage lors d’un emprunt. Enfin s’il est possible de baisser les mensualités, il est également possible de les augmenter pour raccourcir la durée du crédit.

 

LE RACHAT DE CRÉDIT POUR MODULER LES MENSUALITÉS

 

Si le crédit n’est pas modulable ou pas suffisamment, le particulier peut opter pour un rachat de crédit. Cette solution consiste à faire racheter tous ses crédits (ou une partie) par un organisme qui les rassemble et propose alors un nouveau taux, de nouvelles mensualités et une nouvelle durée. L’organisme de crédit peut ainsi mettre en place des mensualités inférieures à celles du crédit précédent. Il devient plus facile pour l’emprunteur au quotidien de gérer ses dépenses. Mais baisser les mensualités entraine obligatoirement l’augmentation de la durée de remboursement et donc du coût global du crédit.