Le guide essentiel pour un rachat de crédit au meilleur taux

Aux prises avec plusieurs prêts consommation ou immobilier ? Le rachat de crédit est une opération financière courante, qui évite bien souvent à l'emprunteur de passer d'une situation d'endettement excessif à une situation de surendettement. C'est en quelque sorte la solution de la dernière chance. Mais pour éponger ses dettes sans courir le risque d'aggraver les choses, encore faut-il pouvoir profiter du meilleur taux rachat de crédit. Younited Credit vous guide en ce sens.


Pourquoi faire racheter ses crédits ?


Avant de découvrir comment trouver le meilleur taux de rachat de crédit, penchons-nous sur l'intérêt d'une telle opération. Tout d'abord, en faisant racheter ses différents prêts, l'emprunteur bénéficie d'un rallongement en termes de durée de remboursement. Cela a pour effet de réduire de manière drastique le montant de ses mensualités, et ainsi, de diminuer son taux d'endettement. Les mensualités jadis payées par l'emprunteur au titre de ses dettes prennent en fait la forme d'une seule et unique mensualité, étant donné que ses prêts sont regroupés en un seul.

Cela nous amène au second avantage à réaliser une opération de regroupement de crédit : l'emprunteur n'a plus affaire qu'à une seule et même banque (celle qui lui a accordé le rachat de crédit). Il faut tout de même garder à l'esprit qu'en règle générale, un rachat de crédit engendre un coût total du crédit plus important puisque les prêts sont remboursés sur une durée plus longue (TAEG plus élevé).

À noter : rachat de crédit consommation ou immobilier
Deux formes de regroupements de crédit existent. Il y a d'une part le regroupement de crédit consommation, pour lequel sont rachetés exclusivement des crédits conso. Et d'autre part, le regroupement de crédit immobilier, qui consiste à racheter deux types de crédits : le crédit conso d’une part, et le prêt immobilier d’autre part (il peut y en avoir un seul ou plusieurs de chaque).


Rachat de crédit au meilleur taux : les étapes à suivre


Quelle que soit la forme de rachat de crédit (consommation ou immobilier), le processus pour trouver le meilleur taux de rachat de crédit est le même. Ci-après, les trois étapes majeures.

1. Viser un rachat de crédit à taux fixe

Le meilleur regroupement de prêt est en premier lieu celui qui présente un taux fixe. Contrairement au rachat de crédit à taux variable, l'emprunteur connaît ici le montant total du rachat, et les mensualités sont constantes pendant toute la durée de remboursement.

2. Comparer les offres de regroupement de crédit

Faire racheter ses crédits, oui, mais jamais sans prendre le temps d’étudier ce que propose chaque banque ! À ce titre, un outil de simulation en ligne sera d'une grande aide. Il permettra à l'emprunteur de mettre en évidence le TAEG appliqué d'une banque à l'autre, et ainsi, de choisir le meilleur. Le TAEG (taux annuel effectif global) représente le montant total du crédit. Il intègre tous les frais de ce dernier (taux nominal, frais de dossier, assurance...). Une simulation de rachat de crédit se fait en ligne en quelques minutes. Il vous notamment suffit de renseigner :

  • les types de crédits à racheter (prêts consommation seulement ou crédit(s) consommation + prêt(s) immobilier(s) ;
  • le montant de vos mensualités ;
  • le montant total qu’il vous reste à payer au titre de vos crédits (capital restant dû) ;
  • vos besoins éventuels en trésorerie (prêt supplémentaire à greffer sur le rachat de crédit) ;
  • la valeur de votre bien immobilier (si vous êtes propriétaire) ou le montant de votre loyer (si vous êtes locataire) ;
  • votre statut professionnel (cadre, artisan, fonctionnaire, profession libérale…) ;
  • le montant de vos revenus mensuels ;
  • votre âge ;
  • votre état matrimonial (marié, divorcé, pacsé…) ;
  • le nombre d’enfants que vous avez.

À partir des données saisies, les résultats de votre simulation vous seront ensuite communiqués par e-mail. Vous verrez normalement apparaître d’un côté le montant de vos mensualités actuelles (c’est-à-dire celles relatives à vos différents crédits), et de l’autre la mensualité unique après rachat. N’hésitez pas à réaliser une autre simulation en modulant la durée de remboursement, car plus celle-ci s’allonge, plus le coût total du rachat de crédit est majoré.

3. Faire jouer la délégation d'assurance

Dernière étape pour dénicher un rachat de crédit au meilleur taux : user de votre droit à la délégation d'assurance. C'est une liberté offerte à l'emprunteur depuis la loi Lagarde. La délégation d'assurance consiste à souscrire une assurance autre que celle proposée par la banque rachetant les crédits. Cela peut faire baisser significativement le coût total de votre rachat de crédit.


Comment monter mon dossier de rachat de crédit ?


Trouver le meilleur taux de rachat de crédit est une chose, monter le dossier relatif à cette opération en est une autre. Un dossier de regroupement de crédit doit être complet et bien ficelé. Et d'une, cela évite de perdre un temps précieux, et de deux, cela prouve le sérieux de l'emprunteur auprès de la banque. Ce fameux dossier devra comporter toute une panoplie de documents relatifs :

  • à l'état civil et à la situation familiale de l'emprunteur (carte d'identité, livret de famille, contrat de mariage ou convention de PACS, justificatif de domicile...) ;
  • à la situation financière de l'emprunteur (3 derniers relevés de banque, avis d'imposition ou de non-imposition des 2 dernières années ou relevé annuel de pension...) ;
  • à la situation professionnelle de l'emprunteur (3 derniers bulletins de salaire ou contrat(s) de travail si embauche récente ou mission(s) intérim) ;
  • au patrimoine de l'emprunteur (acte de propriété, dernier avis de taxe foncière, dernier relevé de placement, attestation de la valeur du bien immobilier...) ;
  • aux dettes à regrouper (tableau d'amortissement de tous les prêts en cours, factures impayées, arriérés d'impôts...).

Pour mettre toutes les chances de son côté et mieux négocier son rachat de crédit avec la banque, l'emprunteur a donc tout intérêt à être bien organisé dans ses papiers !


Rachat de crédit : une solution envisageable en cas de taux d’endettement élevé ?


Lorsqu’un emprunteur fait une demande de rachat de crédit, la banque, étudie minutieusement sa situation. Tout comme cela serait le cas pour une demande de prêt classique. Cela passe inéluctablement par le taux d’endettement qui serait le sien après rachat. Mais pas seulement ! La banque va aussi apprécier la solvabilité de l’emprunteur, sa stabilité professionnelle voire sa perspective de carrière, l’état de ses comptes, ou bien encore le fait qu’il soit propriétaire d’un bien immobilier. Ce sont autant de garanties pour la banque. Par exemple, en cas de défaillance de l’emprunteur, le bien immobilier pourra être saisi. Plus l’emprunteur présente de garanties, plus ses chances de voir son rachat de crédit accepté par la banque est grand.

Bon à savoir : taux d’endettement prétendument acceptable
La norme veut qu’un locataire ne dépasse pas 33 % de taux d’endettement une fois ses crédits regroupés. Mais ce taux peut être supérieur en fonction de sa situation. Pour un propriétaire, le taux d’endettement peut aller jusqu’à 50 %, à condition que son reste à vivre soit suffisant.


Emprunteurs en quête du meilleur taux de rachat de crédit pour en finir avec vos crédits conso ou immobiliers au coût exorbitant, ne cherchez plus ! En ne distribuant qu'un seul type de crédit (le prêt amortissable à taux fixe), Younited Credit défie toute concurrence. D'ailleurs, difficile de trouver moins cher en dessous de 3 000 euros de prêt ! Pour toute demande de crédit, nous étudions la situation de l'emprunteur afin de nous assurer de sa capacité de remboursement. Objectif : ne pas le mettre davantage en danger financièrement. Curieux(se) de savoir quel serait le montant de vos mensualités chez nous ? Consacrez quelques minutes à notre outil de simulation gratuit... et soyez fixé dans la foulée !


Ce qu'il faut retenir pour bénéficier du meilleur taux rachat de crédit

  • Préférer une opération de regroupement à taux fixe, dont les mensualités sont constantes pendant toute la durée de remboursement et le montant total connu à l'avance.
  • Comparer systématiquement les offres via un outil de simulation, en se basant sur le TAEG.
  • User de son droit à la délégation d'assurance si la banque exige d’assurer le rachat.