Peut-on faire un deuxième rachat de crédit ?

Vous avez déjà effectué un rachat de crédit et souhaitez en demander un deuxième à votre banque ou à une banque concurrente pour éviter une situation de surendettement ? C’est chose possible ! En effet, un emprunteur peut faire racheter ses prêts autant de fois qu’il le souhaite s’il juge que sa situation financière nécessite encore d’être équilibrée. Un deuxième rachat de crédit, comment ça marche concrètement ? Toutes les réponses à vos questions sont dans ce dossier !


Deuxième rachat de crédit : principe et fonctionnement


Qu’il s’agisse d’un premier ou d’un deuxième rachat de crédit, le principe de l’opération reste le même : faire racheter ses prêts en cours auprès de la banque, laquelle procédera à un allongement de la durée de remboursement. Or, qui dit durée allongée dit montant des mensualités plus faible. L’emprunteur voit ainsi sa situation financière nettement améliorée.

Attention, il ne s’agit pas ici de faire un rachat de crédit en parallèle du premier, mais bel et bien de faire à nouveau racheter le regroupement initial. Entre-temps, peut-être l’emprunteur a-t-il souscrit à d’autres prêts ? Ceux-ci pourront tout à fait être inclus dans le deuxième rachat. En pareil cas, c’est même l’idée d’une telle opération ! En plus, bien évidemment, de bénéficier de meilleures conditions de crédit (taux d’emprunt plus bas, frais de remboursement anticipé inexistants…). Selon sa situation, l’emprunteur pourra aussi obtenir un nouveau prêt, que la banque rattachera au regroupement de crédits.


Écarter le risque de surendettement : la grande finalité du rachat de crédit


En réduisant le montant de ses mensualités via un deuxième rachat de crédit, l’emprunteur voit automatiquement son taux d’endettement diminuer. Une restructuration de dettes (autre nom du rachat de crédit) permet donc non seulement d’augmenter le pouvoir d’achat de l’emprunteur, mais aussi et surtout de contourner une possible situation de surendettement.


Bon à savoir : la différence entre endettement et surendettement
Endettement et surendettement sont deux notions bien distinctes. On parle d’endettement lorsqu’un emprunteur a une ou plusieurs dettes à rembourser. Le surendettement, quant à lui, fait référence à sa situation financière : on dit qu’un emprunteur est surendetté lorsqu’il fait face à un endettement excessif.


Regroupement de crédits : une opération, deux formules


En fonction des types de crédits à racheter, la banque peut proposer l’une ou l’autre de ces formules de rachat de crédit :

  • Le rachat de crédit à la consommation : il consiste à racheter deux crédits à la consommation ou plus (prêt personnel, crédit renouvelable…).
  • Le rachat de crédit immobilier : la banque va dans ce cas racheter au moins un crédit à la consommation et un prêt immobilier.


Coût total du deuxième rachat de crédit : comment le calculer ?


Pour un deuxième rachat de crédit à la consommation ou immobilier comme pour un premier, l’emprunteur devra s’assurer que l’opération est rentable pour lui. C’est le cas de figure idéal. Dans cette optique, il lui faudra observer le coût total du regroupement sur l’offre de la banque. Et cela, c’est le TAEG (taux annuel effectif global) qui le lui révélera ! Ce taux comprend en effet tous les frais du prêt (taux nominal, assurance, frais de dossier…). Aucun calcul à faire, donc. Il suffit à l’emprunteur de comparer ce taux à celui figurant sur le contrat de regroupement actuel. En cas de prêts contractés entre le premier et le deuxième rachat, il faudra simplement calculer le taux moyen pour faire la comparaison. Simple, mais efficace !

 

Deuxième rachat de crédit : les clés pour voir son dossier accepté par la banque


Si un deuxième rachat de crédit (et même un troisième, un quatrième, etc.) peut être librement sollicité par l’emprunteur, ce dernier sera néanmoins tenu de respecter un certain délai avant de faire sa demande. En effet, la banque n’acceptera son dossier que si le regroupement de crédits précédent a été effectué il y a plus d’un an.

Ensuite, les conditions d’acceptation pour un deuxième regroupement de prêts ne changent pas : pas de fichage à la Banque de France, pas d’incidents de paiement, etc. Et si l’emprunteur a une ou plusieurs garanties (assurance-vie, bien immobilier hypothécable…), c’est encore mieux !

À noter : contrat de rachat et assurance
Un contrat de rachat de crédit n’inclut pas nécessairement une assurance emprunteur, même si la banque venait à exiger de l’emprunteur qu’il assure son prêt. La loi Hamon donne en effet droit à la délégation d’assurance. Concrètement, si la banque procédant au regroupement de crédits propose une assurance à l’emprunteur, ce dernier peut la refuser, surtout s’il trouve moins cher ailleurs ! Son contrat d’assurance fera alors l’objet de mensualités séparées.


À présent que vous êtes bien au fait quant à un éventuel deuxième rachat de crédit, il ne vous reste plus qu’à comparer les offres pour trouver le meilleur taux ! En faisant racheter vos prêts chez Younited Credit, voyez l’avenir plus sereinement. Taux fixe et avantageux, mensualités constantes, durée de remboursement allant de 6 à 84 mois, remboursement anticipé gratuit quel que soit le montant du rachat, frais justes et clairement affichés… Chez nous, une restructuration de dettes ne réserve que de bonnes surprises !


Ce qu’il faut retenir à propos d’un deuxième rachat de crédit :

  • opération tout à fait envisageable, et ce, autant de fois que le souhaite l’emprunteur.
  • objectif : optimiser encore sa situation financière (réduction du montant des mensualités, diminution du coût total de ses crédits) pour éviter le surendettement.
  • comme pour un premier regroupement, possibilité d’inclure un nouveau prêt pour financer un nouveau projet.