Prêt CAF : quelle formule en fonction de mes besoins et de ma situation ?

Continuer (Sans engagement)

Les aides de la CAF sont attribuées chaque année, dans la limite des ressources budgétaires disponibles. Quels sont les prêts proposés ? Que peuvent-ils financer ? Qui peut y prétendre ? Voici ce qu’il faut savoir sur les prêts CAF.


Quelles conditions dois-je remplir pour être éligible au prêt CAF ?


Quelle que soit votre situation personnelle, plusieurs conditions doivent être réunies pour pouvoir bénéficier d’un prêt à la CAF. En premier lieu, vous devez être allocataire de l’une des prestations suivantes, qui supposent l’existence d’un ou de plusieurs enfants à charge :

  • Les allocations familiales ;
  • L’allocation de soutien familial ;
  • Le complément familial ;
  • La prestation d’accueil du jeune enfant ;
  • L’allocation de rentrée scolaire ;
  • L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé ;
  • L’allocation de logement à titre familial.

Bon à savoir : si vous touchez l’APL ou le RSA, vous êtes potentiellement éligible
Les bénéficiaires de l’APL (aide personnalisée au logement) ou du RSA (revenu de solidarité active) peuvent également prétendre à un prêt CAF, à condition d’avoir au moins un enfant à charge.

Ensuite, au moment de la demande de crédit, il est nécessaire de ne pas être en situation de surendettement ni de dépasser un certain montant de quotient familial. Ce montant est le résultat du rapport entre les ressources et le nombre de parts du foyer fiscal. Le plafond est variable selon les aides.


Que propose la CAF en matière de prêts ?


Trois principales aides financières sont distribuées par la CAF :

  • Le prêt d’honneur ;
  • Le prêt équipement et mobilier ;
  • Le prêt à l’amélioration de l’habitat.

Il s’agit de microcrédits, c’est-à-dire des crédits de faible montant à destination des personnes exclues du système bancaire classique en raison, par exemple, de revenus faibles (bénéficiaires du RSA, entre autres) ou d’une interdiction bancaire. Ces microcrédits permettent de répondre à une situation et à des besoins précis.

Prêt d’honneur

Le prêt d’honneur est un crédit à taux nul qui vous permet par exemple de faire face à certaines charges courantes (retard dans le paiement de vos factures d’eau ou d’électricité, par exemple). Certaines charges exceptionnelles, comme l’achat, la réparation ou le remplacement d’une voiture, entrent également dans le cadre de ce financement. Votre (nouvelle) voiture doit toutefois être nécessaire à l’exercice de votre activité professionnelle. Le montant maximum accordé varie entre 1 000 et 3 500 euros. Les conditions de remboursement dépendent de la situation de chacun.

À noter que certaines créances pouvant être prises en charge par un autre dispositif ne peuvent faire l’objet d’un prêt CAF. C’est par exemple le cas du loyer, finançable via le Fonds de solidarité pour le logement (FSL).

Prêt équipement et mobilier

À taux nul également, le prêt équipement et mobilier vous aide à financer par exemple l’achat d’équipement électroménager, d’un bureau, d’un lit, d’un matelas ou d’un ordinateur. Il ne doit par contre généralement pas s’agir d’un achat dit de confort, tel qu’un Smartphone. Mais chaque Caisse d’allocations familiales a sa propre politique sur ce sujet, c’est pourquoi il est important de lire les conditions de ce prêt CAF. Globalement, le montant du financement oscille entre 400 et 1 000 euros.

Prêt à l’amélioration de l’habitat

Dédié aux propriétaires comme aux locataires, le prêt à l’amélioration de l’habitat (PAH) couvre jusqu’à 80 % du montant de vos travaux, dans la limite du plafond fixé (1 067,14 euros). Le taux d’emprunt est faible : il est plafonné à 1 %. Ce prêt CAF est en outre accessible y compris si vous ne passez pas par un professionnel, notamment si vous réalisez les travaux dans votre logement vous-même. Quant au remboursement, il doit être effectué dans un délai de 3 ans maximum, sachant que le premier remboursement n’intervient qu’à partir du 6e mois suivant l’attribution du crédit.


D’autres prêts CAF selon les départements


Le prêt d’honneur, le prêt équipement et mobilier ainsi que le prêt à l’amélioration de l’habitat sont accessibles dans la plupart des Caisses d’allocations familiales. Mais certaines CAF se distinguent en proposant d’autres types de prêts, à l’échelle locale. Naissance, séparation, décès du conjoint ou d’enfants… c’est le genre de situation pour laquelle votre CAF peut vous apporter des aides.

Il existe aussi dans certains départements des prêts préventifs, qui peuvent vous dépanner en cas de difficulté. Le montant plafond pour ce type de crédit est fixé à 1 250 euros. Autre type de prêt CAF : le prêt première installation, qui est une variante du prêt équipement, mais dont le montant maximum est largement supérieur (jusqu’à 1 500 euros selon les Caisses distributrices). Bref, il est toujours bon de vous renseigner auprès de la CAF dont vous dépendez pour connaître l’ensemble des aides offertes !

Maintenant que vous êtes bien renseigné, il ne vous reste plus qu’à faire une demande de prêt CAF auprès de l’organisme dont vous dépendez. C’est possible directement par Internet, depuis votre compte.


Ce qu’il faut retenir sur le prêt CAF :

  • Plusieurs conditions doivent être réunies.
  • Il existe différents prêts, notamment le prêt d’honneur, le prêt équipement et mobilier ainsi que le prêt à l’amélioration de l’habitat.
  • D’autres prêts CAF sont possibles à l’échelle locale.