Transformer son crédit renouvelable : les principales informations

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Le crédit renouvelable, également appelé « crédit revolving » permet à un particulier d’accéder à une somme d’argent qui est mise à sa disposition sur un compte à son nom. Il n’est donc pas amortissable. En France, il a la possibilité de transformer un crédit renouvelable en prêt personnel ou en crédit classique. Pour cela, il doit adresser sa demande par courrier à l’organisme prêteur lorsque le contrat est renouvelé annuellement. Explications de la marche à suivre.


QUELLES PROCÉDURES POUR TRANSFORMER SON CRÉDIT RENOUVELABLE ?

 

Dans la lettre qu’il adresse à sa banque ou à sa société de crédit, l’emprunteur doit préciser sa décision de transformer son crédit à la date anniversaire du contrat et maximum 20 jours avant que ce contrat soit reconduit. Une fois cette démarche effectuée, le compte du crédit renouvelable est clôturé et devient un prêt personnel. Le particulier devra donc dès lors rembourser ce prêt à taux et mensualités fixes. Le taux d’intérêt sera généralement plus bas et aura une durée précise. Autre solution : contracter un crédit amortissable auprès d’un autre organisme de prêt afin de rembourser son crédit renouvelable, tout en demandant la non-reconduction de celui-ci.

 

LE CHOIX DU RACHAT DE CRÉDIT

 

Un particulier qui possède plusieurs crédits pourra opter pour le rachat de crédit : un établissement prêteur rachète l’intégralité de ses crédits pour les regrouper en un seul crédit amortissable. Dans ce cas, crédits renouvelables et classiques sont rassemblés. Ce système peut permettre de prétendre à une mensualité plus basse. Avoir un crédit unique permet également de simplifier ses démarches de financement. Pour cela, il faut être attentif aux conditions de prêt et de remboursement fixées lors du contrat. Les taux varient selon les établissements prêteurs : le crédit collaboratif se positionne comme le plus attractif !