TEG - Taux Effectif Global : qu'est-ce que c'est ?

  1. Teg taux effectif global
Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Le taux effectif global s’appelle TAEG (taux annuel effectif global) depuis le 1er octobre 2016. Il représente la somme de tous les frais imputés lors de la souscription d’un crédit. Si le TEG constitue une mesure de transparence vis-à-vis du consommateur, son calcul peut s’avérer complexe dans la mesure où de nombreux paramètres entrent en ligne de compte. Qu’est-ce que le TEG et comment y voir clair ?

 

Le TEG : une définition simple

 

Le taux effectif global est l’addition de tous les frais à payer en plus du capital emprunté. Il comprend le taux d’intérêt de base, les frais de dossier, les primes de l’assurance décès-invalidité ainsi que les frais de garantie. Il se calcule sur l’année en pourcentage du montant total du crédit, que ce soit un crédit immobilier ou un crédit à la consommation. Néanmoins, ce pourcentage varie en fonction de la durée du prêt, entre autres…

Ce qu’il faut retenir : le TEG doit toujours être inférieur ou égal au taux d’usure légal fixé par la Banque de France si le prêt souscrit est à taux fixe. Attention : le taux d’usure varie également en fonction de la somme empruntée. Ainsi, il sera différent selon qu’elle est inférieure à 3000 euros, située entre 3000 et 6000 euros ou supérieure à 6000 euros.

 

Les différents types de TEG?

 

Il y a deux types de taux effectif global:

- Le TEG fixe : les mensualités du crédit sont identiques durant toute la durée du prêt. Même s’il coûte un peu plus cher, il assure un bon niveau de sécurité ;
- Le TEG variable : les mensualités peuvent changer, à la baisse comme à la hausse, en fonction d’un indice de référence auquel s’ajoute une marge.

 

Le calcul du TEG

 

Des frais supplémentaires s’ajoutent au taux de base du crédit :

- Les frais de dossier représentent un surcoût dans la mesure où, s’ils sont déduits du crédit, les mensualités restent inchangées.
- Les primes d’assurance, obligatoires le plus souvent, sont de deux sortes : une prime fixe jusqu’à la fin du crédit ou une prime dégressive calculée à chaque mensualité représentant un pourcentage du capital restant dû. Cette dernière est donc plus chère les premières années, ce qui se répercute jusqu’à la fin du prêt.
- Les frais de garantie sont obligatoires également dans le cadre d’un prêt immobilier. Ils correspondent à un pourcentage du capital emprunté et se traduisent par une augmentation du taux nominal.

 

Nos conseils pour optimiser le TEG

 

- Augmenter si possible le montant des mensualités de remboursement pour diminuer le coût des intérêts.
- Choisir une assurance fixe, plus avantageuse sur le long terme.
- Préférer un TEG fixe, les fluctuations de taux sont imprévisibles.