Décaissement de crédit, qu’est-ce que cela signifie ?

Continuer (Sans engagement)

Les débiteurs d’un prêt, notamment lorsqu’il s’agit d’un prêt immobilier, s’engagent sur de longues périodes et sacrifient parfois leur budget afin de pouvoir assurer le paiement de leurs emprunts. Mais le crédit qui leur a été octroyé leur permet de financer instantanément un projet qu’ils n’auraient jamais pu financer sans la participation de la banque ou de l’organisme de crédit auquel ils ont eu recours. Ce financement providentiel s’effectue par le biais d’une opération bancaire qu’on appelle décaissement de prêt. Retrouvez ici la définition du décaissement de prêt, ou décaissement de crédit, sans avoir besoin de vous référer à un dictionnaire ni à un expert, mais aussi tout ce qu’il convient de savoir sur cette action.


Qu’entend-on par décaissement de prêt ?


Le mot décaissement comporte peu de synonymes. Dans le dictionnaire français, on n’en recense qu’un : dépense. Si à l’origine ce terme est utilisé par les banques, il peut toutefois avoir d’autres sens suivant le contexte. Il est à distinguer notamment :

  • Des décaissements de sol, (construction) visant à enlever une couche de terre afin d’obtenir un terrain plan (c’est-à-dire un terrain parfaitement horizontal) avant travaux de construction.
  • Des décaissements de véhicule, consistant à revoir sa hauteur d’accès et à aménager celui-ci avec une rampe pour fauteuil roulant, des sièges rabattables et un système d’arrimage avec ceinture de sécurité 3 points afin de faciliter le transport et d’assurer la sécurité de la personne handicapée.
  • Des décaissements liés à l’entreprise, c’est-à-dire le montant dont celle-ci doit s’acquitter à chaque période (salaires, charges sociales, dettes envers les fournisseurs...). Souvent, le recours à un expert-comptable s’impose pour une meilleure gestion.

Dans le jargon bancaire et dans le domaine du crédit, le décaissement de prêt, également appelé décaissement de crédit, désigne le fait pour un établissement de crédit ou une banque de faire sortir l’argent de sa caisse pour le transférer vers le compte bancaire de son client.

Par cette action, le créditeur, après avoir accepté de prêter un certain montant à son débiteur ou client (proportionnel à son budget), met à sa disposition le montant convenu afin qu’il puisse réaliser les projets pour lesquels il a souscrit le prêt. L’utilisation de cette trésorerie par la personne peut être libre ou non, en fonction du mode de financement choisi.

La mise en œuvre de cette opération (demande de prêt, envoi du dossier, signature du contrat...) ne se fait pas forcément par lettres postales interposées. Aujourd’hui, tout peut se faire par e-mail.

Plus généralement, on apprend via dacces-ods.org et europa.eu (site officiel de l’Union européenne) que certaines banques ont une possibilité de gestion des comptes pour les services de paiement et de décaissement en zone euro.


Le décaissement de crédit expliqué concrètement


Concrètement, Jean et Marie souhaitent acheter une maison de 300 000 euros, mise en vente par Monsieur et Madame Dupont, mais leur épargne personnelle ne s’élève qu’à 100 000 euros. Ils auront alors besoin de recourir à un crédit immobilier. Celui-ci pourra leur être octroyé par une banque, à hauteur des 200 000 euros manquants.

Une fois le dossier établi, la banque va l’étudier et donner son accord. L’établissement va alors débloquer les fonds, à savoir 200 000 euros, afin que Jean et Marie puissent faire l’acquisition de leur maison auprès de Monsieur et Madame Dupont. C’est donc grâce à cette action de décaissement de prêt que Monsieur et Madame Dupont vendront leur maison à Jean et Marie.

Ces derniers s’engagent alors au paiement, auprès de leur banque, de la totalité des 200 000 euros empruntés et débloqués lors du décaissement de prêt. Cette action de décaisser est effectuée à un instant T et donnera lieu à une obligation de paiement, qui s’échelonnera bien souvent sur une longue période pouvant aller jusqu’à 20 ou 25 ans. Le principe est identique pour les prêts à la consommation, même si le montant engagé est généralement moins important et impacte donc moins le budget.

Vous savez à présent que le terme de décaissement recouvre plusieurs domaines et en connaissez mieux la définition. Lorsque vous contracterez un crédit, vous saurez de quoi la banque parle !


Ce qu’il faut retenir sur le décaissement de crédit :

  • Action, pour une banque, de sortir de sa caisse une somme d’argent (fonds) en vue de la transférer à son client à titre de prêt.
  • En contrepartie du montant décaissé, le client s’engage à le rembourser.
  • À différencier du fait de décaisser un sol (pour obtenir un terrain plan avant travaux de construction) ou encore un véhicule (système de rampe pour faciliter le transport et assurer la sécurité d’une personne en fauteuil roulant).