Quelles aides pour financer vos travaux d’isolation ?

Pour profiter d’un meilleur confort thermique dans votre maison et faire des économies d’énergie, vous envisagez d’effectuer des travaux de rénovation énergétique, et plus particulièrement des travaux d’isolation ? Excellente initiative ! De tels travaux ont toutefois un certain prix. Pour vous aider à financer l’opération, le crédit travaux est une solution viable qui peut être complétée par certaines aides, subventions et primes de l’État. Le tout étant de savoir lesquelles, et surtout, si vous pouvez y prétendre et à quelles conditions. Faisons la lumière sur le sujet !


Travaux d’isolation : quels sont les avantages à investir ?


Si le prix relatif à des travaux d’isolation peut sembler important, les avantages à en retirer aussi ! En mettant en route un tel chantier, vous limiterez tout d’abord les déperditions de chaleur dans votre logement. Lorsque l’on sait à quel point une maison mal isolée peut faire grimper la facture de chauffage, cela fait réfléchir. Une partie des dépenses en chauffage pour votre logement est littéralement jetée par les fenêtres. Au fil des années, le gaspillage en énergie est faramineux. Sans parler de l’impact désastreux sur l’environnement…

Autre argument de poids : le confort de vie au quotidien ! Rien qu’en isolant les murs, la température de votre maison sera beaucoup plus stable, aussi bien en été qu’en hiver.


Bon à savoir : la déperdition thermique en chiffres
Dans un logement, c’est par la toiture que les déperditions de chaleur sont les plus importantes. Elles peuvent atteindre jusqu’à 30 %. Viennent ensuite les murs (- 25 %), les vitrages (- 15 %), et enfin, les planchers bas (- 10 %).

À noter que le prix pour isoler un logement va dépendre de trois grands facteurs : l’état de la maison ou de l’appartement, la qualité de l’isolant thermique choisi et sa méthode de mise en place.


Mauvaise isolation thermique : quels sont les signes qui doivent m’alerter ?


Certains signes ne trompent pas et indiquent qu’il est temps de penser sérieusement à engager des travaux d’isolation thermique dans votre maison, en vue d’une rénovation. Parmi eux :

  • Une chaleur mal répartie ;
  • Des murs froids ;
  • La présence d’humidité, voire de moisissures ;
  • L’infiltration d’air froid ;
  • Une température intérieure fortement influencée par la température extérieure ;
  • Un dégel rapide de la toiture.
aides_travaux_isolation

Aides, primes et subventions pour mes travaux d’isolation : à quoi m’attendre ?


À présent que vous connaissez l’utilité de tels travaux de rénovation énergétique, place à l’aspect financier. En plus du crédit travaux, qui vous permet d’emprunter jusqu’à 75 000 € pour isoler votre maison — et éventuellement effectuer d’autres travaux de rénovation en parallèle — il est possible de bénéficier d’aides gouvernementales.

Votre éligibilité dépend notamment des travaux d’isolation concernés et/ou de vos revenus. Et dans tous les cas, pour pouvoir y prétendre, vous devez faire appel à un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement). Ci-après, nous vous proposons une liste non exhaustive des aides et autres primes applicables aux travaux d’isolation.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Ce dispositif fiscal figure sans doute parmi les aides les plus connues. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique vous concerne si vous envisagez d’isoler les fenêtres, la toiture, les planchers bas ou les murs de votre logement principal. Ce crédit d’impôt varie entre 15 et 30 % du montant des travaux d’isolation thermique et est plafonné à :

  • 8 000 € pour une personne seule ;
  • 16 000 € pour un couple.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de financer les travaux d’isolation performante de la toiture ou des murs extérieurs, ainsi que l’isolation thermique des planchers bas sur sous-sol, des vides sanitaires et des passages ouverts. Le montant maximum empruntable varie entre 15 000 et 30 000 € selon le nombre de travaux effectués.

Sachez que si vous êtes en même temps intéressé par l’installation d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable, vous pouvez l’inclure dans cette solution de financement.

La prime « Coup de pouce économies d’énergie »

La prime « Coup de pouce économies d’énergie » fait partie du dispositif « certificats d’économies d’énergie ». Elle concerne uniquement — pour ce qui est de l’isolation thermique en tout cas — la pose d’un matériau isolant au niveau des combles, de la toiture et des planchers bas. Le montant de cette prime est de :

  • 20 ou 30 €/m² d’isolant posé selon que l’isolation concerne soit les combles et/ou la toiture, soit les planchers bas, pour les ménages à revenus modestes ;
  • 10 ou 20 €/m² d’isolant posé selon que l’isolation concerne soit les combles et/ou la toiture, soit les planchers bas, pour les autres ménages.

La subvention de l’Agence nationale de l’habitat

Le programme « Habiter mieux agilité » de l’Anah permet aux foyers ayant des revenus très modestes à modestes de bénéficier d’une subvention équivalente, respectivement, à 50 et 35 % du montant des travaux. Le plafonnement est fixé à 10 000 € dans le premier cas et à 7 000 € dans le second. Les travaux d’isolation thermique doivent concerner les murs intérieurs ou extérieurs et/ou les combles.

La réduction d’impôt Denormandie

La réduction d’impôt Denormandie oscille entre 12 et 21 % du prix de votre maison ou appartement. Elle est soumise à des conditions strictes. Pour y prétendre, vous devez entre autres :

  • effectuer des travaux d’isolation améliorant d’au moins 30 % la performance énergétique au niveau des combles, des murs ou des fenêtres ;
  • louer votre logement à prix raisonnable à des ménages modestes.


Enfin, pour vos travaux d’isolation thermique, sachez que certains dispositifs peuvent être cumulés avec d’autres (par exemple, l’éco-prêt à taux zéro avec les certificats d’économies d’énergie, entre autres
). Pour faire un maximum d’économies, renseignez-vous. Et pour bénéficier d’un crédit travaux aux meilleures conditions, faites appel à Younited Credit, LA référence en matière de prêt personnel entre particuliers !


Ce qu’il faut retenir sur les dispositifs d’aide relatifs aux travaux d’isolation

  • Ils sont affectés à certains travaux en particulier.
  • Certains sont soumis à des conditions de revenus.
  • Ils peuvent venir en complément d’un crédit travaux.