Connaître les conditions d’éligibilité au crédit à la consommation

Continuer (Sans engagement)
Un projet autre que l’achat d’un bien immobilier à financer, comme l’achat d’une auto ou des travaux dans votre logement ? Du côté des crédits à la consommation, plusieurs options s’offrent à vous. On dit souvent du crédit conso qu’il est plus simple à obtenir qu’un prêt immobilier, ce qui est vrai. Il n’en demeure pas moins que le dossier de l’emprunteur doit être suffisamment solide pour que la banque donne son accord. Mais quelles sont au juste les conditions d’éligibilité au crédit à la consommation ?


Qu’est-ce qu’un crédit conso ?


Un crédit à la consommation est, comme son nom l’indique, destiné à financer des biens de consommation. Il peut par exemple s’agir d’appareils électroménagers, d’une auto ou encore de mobilier pour le logement. Les prestations telles qu'un voyage ou des travaux au sein du logement peuvent aussi être financées par ce biais. Le prêt consommation exclut en revanche tout projet d’achat immobilier.

Plusieurs types de crédits à la consommation existent. On peut notamment citer :

  • Le prêt personnel ;
  • Le crédit affecté (ex. : crédit auto, crédit mariage, crédit travaux) ;
  • Le crédit revolving, ou crédit renouvelable.

Avec des taux frisant souvent le taux d’usure et des conditions obscures, le crédit revolving est de loin le plus dangereux.

Il faut aussi savoir que tous les crédits à la consommation sont soumis à un plafond, et ce, que le prêt soit contracté en ligne ou via un établissement physique. Le montant maximum qu’un emprunteur peut obtenir pour ce type de prêt est fixé à 75 000 euros. L’éligibilité au crédit à la consommation commence sans doute par là : si le projet de l’emprunteur représente un montant total plus important, son dossier de prêt conso lui sera refusé par la banque.

À noter : comment financer son projet dans ce cas ?

Si l’emprunteur a un crédit immobilier en cours, le plus simple reste d’intégrer son prêt consommation à celui-ci. On parle alors de regroupement de crédits. Cette opération peut en outre lui permettre d’obtenir un taux global plus avantageux.


Pourquoi souscrire un prêt personnel plutôt qu’un prêt affecté ?


L’éligibilité au crédit à la consommation n’est pas tellement en jeu, car les taux des crédits affectés ne sont que légèrement inférieurs par rapport à ceux d’un prêt personnel. Le montant total du remboursement sera donc à peu près équivalent, ce qui écarte la possibilité pour l’emprunteur d’accéder à un montant plus important pour son projet. Le choix du prêt personnel est surtout d’ordre pratique : l’emprunteur peut financer n’importe quel projet sans avoir à se justifier auprès de la banque, contrairement au crédit affecté qui ne peut servir à financer qu’un projet bien ciblé. Avec un prêt personnel, il est ainsi possible par exemple de financer des travaux, et en parallèle, un mariage ou encore l’achat d’une auto. L’emprunteur peut aussi utiliser une partie, voire le montant total du crédit pour renflouer son compte.


Éligibilité au crédit à la consommation : quelles sont les données passées au crible ?


Comme pour un prêt immobilier, l’éligibilité à un crédit à la consommation est déterminée par la banque en fonction d’un certain nombre d’éléments.

Le statut administratif de l’emprunteur

Pour pouvoir être emprunteur, vous devez en premier lieu :

  • Avoir plus de 18 ans ;
  • Être résident français ;
  • Jouir de vos droits civiques.

Sa capacité d’endettement

La banque concentre ensuite son attention sur la capacité d’endettement de l’emprunteur. La capacité d’endettement désigne tout simplement le montant maximum que vous pouvez consacrer chaque mois pour le remboursement de votre crédit à la consommation. Elle permet, en clair, d’évaluer votre solvabilité. Différente de la capacité d’emprunt, la capacité d’endettement est calculée à partir de votre taux d’endettement. Pour rappel, le taux d’endettement s’obtient en divisant les charges (crédits en cours compris) par les revenus mensuels, puis en multipliant le résultat par 100.

Théoriquement, ce taux ne doit pas excéder 33 %, soit 1/3 des revenus de l’emprunteur. Toutefois, la banque peut reconsidérer les choses si ses revenus et son reste-à-vivre sont confortables. Un taux d’endettement allant jusqu’à 45 % est ainsi tout à fait envisageable. Mais l’inverse est vrai aussi : si vos revenus et votre reste-à-vivre sont trop faibles, la banque peut refuser votre dossier même si vous vous situez bien en dessous du seuil théorique de 33 %.

L’existence de garanties

Au même titre qu’un prêt immobilier, un crédit à la consommation doit être garanti pour pallier tout défaut de remboursement. C’est l’une des conditions imposées par la banque. Pour garantir son prêt conso, l’emprunteur peut par exemple utiliser son assurance-vie, nantir son auto ou bien encore hypothéquer le logement dont il est propriétaire. À défaut, la banque exigera qu’il souscrive une assurance-crédit. Si l’emprunteur ne peut plus assumer le remboursement de son prêt conso, cette assurance le prendra en charge.

Bon à savoir : l’assurance, souvent imposée, mais…

Si la banque peut vous obliger à souscrire une assurance, vous restez toutefois libre de la choisir. C’est l’occasion de profiter d’un taux plus avantageux, et ainsi, de diminuer le montant total de votre crédit !

Attention cependant : une assurance de prêt couvre seulement certains risques. On recense :

  • L’assurance décès ;
  • L’assurance invalidité ;
  • L’assurance incapacité temporaire totale de travail (ITT) ;
  • L’assurance perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) ;
  • L’assurance perte d’emploi.

Tout ou partie de ces garanties peuvent être souscrits. Bien souvent, la banque exige au minimum les garanties décès et invalidité. Elle peut vous en imposer d’autres, à l’exception de la garantie perte d’emploi. Cette dernière est en effet la seule qui soit strictement optionnelle.


De quoi mon dossier de prêt consommation doit-il être constitué ?


L’éligibilité au crédit à la consommation, cela passe également par la transmission d’un dossier complet. Ce dossier permet à la banque :

  • De vérifier l’identité de l’emprunteur ;
  • De déterminer sa solvabilité, dont nous parlions précédemment ;
  • Mais aussi de s’assurer auprès des autorités compétentes qu’il ne fait pas l’objet d’une inscription au fichier des incidents de remboursement.

L’emprunteur peut refuser de fournir certains documents, mais dans ce cas, la banque déclinera systématiquement la demande de prêt.

Justificatifs pour un prêt personnel ou un crédit affecté

Les justificatifs communs à ces deux types de crédits à la consommation sont les suivants :

  • Une photocopie recto verso de la carte d’identité de l’emprunteur (et du co-emprunteur potentiel), ou bien son passeport ou permis de conduire ;
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB) ;
  • Une photocopie des 3 derniers bulletins de paie si l’emprunteur est salarié, ou une photocopie du dernier avis d’imposition si l’emprunteur est non-salarié (idem pour le co-emprunteur).
  • Un justificatif de domicile datant de moins de trois mois (facture de gaz, d’électricité, Internet, par exemple).

Justificatifs propres au crédit affecté

Pour un prêt affecté, l’emprunteur doit fournir, en plus, des justificatifs relatifs à son futur achat. Par exemple :

  • Une photocopie de la carte grise pour une auto d’occasion ;
  • Une photocopie du bon de commande pour une auto neuve ;
  • Une photocopie des devis ou du bon de commande des marchandises en cas de travaux dans son logement.

Autant de démarches qu’il n’aura pas à effectuer en choisissant de financer son projet avec un prêt personnel !


Prêt consommation : vers quelle banque me tourner pour faire une demande ?


On a tendance à dire qu’il est préférable de se rapprocher de sa banque pour faire une demande de prêt, parce que celle-ci vous connaît. Mais votre éligibilité au crédit à la consommation peut tout à fait exister dans un autre établissement, avec à la clé un taux potentiellement plus avantageux ! Aujourd’hui, il est donné à chaque emprunteur de comparer les taux via des outils aussi simples qu’efficaces : les comparateurs et simulateurs en ligne. Pour diminuer votre taux d’emprunt comme votre taux d’assurance-crédit, n’hésitez pas à en faire usage.


Qu’est-ce qui différencie Younited Credit des autres organismes de crédit ?


Younited Credit est un organisme de crédit en ligne qui se démarque des autres sur plus d’un point.

Un système mutualiste

Pour accorder des crédits aux particuliers et leur permettre de financer leur projet, nous collectons l’argent directement auprès d’investisseurs professionnels tels que des fondations, des caisses de retraite ou encore des assureurs. Le seul intervenant, c’est nous ! Grâce à ce système de fonds de placement, nous sommes en mesure de proposer des crédits rapides, donc les taux défient la concurrence. En dessous de 3 000 €, vous ne trouverez d’ailleurs pas moins cher !

Un service 100 % en ligne

De plus, chez nous, tout se fait en ligne, ce qui accélère encore le processus de financement. Dès réception de votre dossier complet, la réponse à votre demande de crédit est assurée sous 24 heures ouvrées, pas une de plus ! Celle-ci vous est envoyée par SMS en cas d’acceptation, et par e-mail lors d'un refus. Car oui, il arrive que nous refusions un dossier, notamment si le taux d’endettement est trop élevé ou si une instabilité professionnelle est décelée : deux grands facteurs qui ont souvent tendance à compromettre l’éligibilité au crédit à la consommation.

Une transparence totale

Les frais appliqués sur nos crédits incluent :

  1. Des frais de service, qui permettent de rémunérer la plate-forme ;
  2. Des intérêts, qui assurent la rémunération des investisseurs qui nous confient une partie de leur patrimoine.

Ni plus ni moins ! Nous ne proposons par ailleurs qu’un seul type de prêt consommation : le prêt personnel amortissable à taux fixe. L’emprunteur évite ainsi de tomber dans le piège du crédit renouvelable. Le plus ? Des frais de remboursement anticipé gratuits sur tous nos crédits, quel que soit leur montant.

Un prêt personnel sur-mesure

Tout est pensé pour protéger l’emprunteur, c’est pourquoi une étude approfondie est menée en amont afin d’apprécier sa capacité de remboursement. Nous calculons également un profil de risque et adaptons le taux en fonction. Objectif ? Ne pas surfacturer les bons clients, ou à l’inverse, ne pas écarter les clients moins solides financièrement.

Vous remplissez toutes les conditions d’éligibilité au crédit à la consommation et êtes en mesure de fournir à la banque un dossier complet ? Dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à vous lancer pour concrétiser votre projet. Avant d’entamer votre prospection, n’oubliez pas de simuler votre prêt personnel en haut de page !


Ce qu’il faut retenir sur les conditions d’éligibilité au crédit à la consommation :

  • Statut administratif en règle, capacité d’endettement suffisante et existence de garanties sont les trois grands critères d’éligibilité.
  • L’emprunteur doit aussi présenter à la banque un dossier complet pour lui permettre d’apprécier sa situation.
  • Un dossier de prêt personnel est plus rapide à monter qu’un dossier de crédit affecté (pas besoin d’inclure les justificatifs relatifs à son futur achat, comme les bons de commande ou les devis).