Crédits chirurgie esthétique : comment payer moins cher ?

Continuer (Sans engagement)

Dans la société actuelle, l’esthétique corporelle et la volonté de paraître éternellement jeune amènent de nombreuses personnes à sauter le pas de la chirurgie esthétique. Ce type de chirurgie modifie l’apparence physique d’une personne pour l’améliorer. Elle peut être utilisée pour différentes parties du corps, du nez à la poitrine en passant par les oreilles ou les fesses. Néanmoins, chacune de ces opérations demande un montant d’argent relativement élevé et doit donc être mûrement pensée. Une fois la décision prise, il est possible de recourir à un prêt personnel pour financer l’opération de chirurgie esthétique. Voici ce qu’il faut savoir pour votre financement.

Quelle est la différence entre chirurgie esthétique et plastique ?


Souvent les termes de « chirurgie plastique » et « chirurgie esthétique » sont employés de manière indifférente. Pourtant, une nuance existe.

La chirurgie plastique : une question de santé

La chirurgie plastique est médicale, dans la mesure où elle est employée pour soigner une pathologie. Les patients qui y ont recours le font par nécessité, afin d’améliorer leur état de santé. La chirurgie plastique est aussi appelée chirurgie reconstructrice ou réparatrice. Les grands brûlés y ont par exemple recours lorsque leur peau est définitivement endommagée. Généralement, les opérations de chirurgie plastique font l’objet d’un remboursement par la Sécurité sociale et par votre assurance complémentaire le cas échéant. Il est ainsi possible de financer l’opération sans avoir à mettre la main à la poche.

La chirurgie esthétique : des raisons purement... esthétiques

La chirurgie esthétique est utilisée lorsque le client souhaite améliorer l’esthétique d’une partie de son corps qui ne lui plaît pas. Les opérations sont donc faites à la demande de la personne et non prescrites pour une raison médicale. Contrairement à la chirurgie plastique, les interventions de chirurgie esthétique ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. De même, votre assurance santé complémentaire ne prendra rien en charge. Le financement en matière de chirurgie esthétique est par conséquent plus compliqué.

Quelles sont les différentes opérations de chirurgie esthétique ?


La chirurgie esthétique peut concerner différentes zones du corps. Suivant la zone, les méthodes employées ne sont pas les mêmes.

La rhinoplastie

La rhinoplastie vise à remodeler la forme d’un nez selon les goûts du client, afin de le rendre plus harmonieux avec le reste du visage.

L’otoplastie

L’otoplastie corrige la forme et la position des oreilles.

La blépharoplastie

La blépharoplastie efface les rides et autres marques que prend le visage avec l’âge.

La liposuccion

La liposuccion (ou lipoaspiration) vise à aspirer les excès de cellules graisseuses sous la peau et donc à redessiner la ligne corporelle.

Chirurgie mammaire

La chirurgie mammaire consiste en la réduction ou l’augmentation du volume mammaire. Ce type d’opération est également indiqué pour corriger une asymétrie entre les deux seins. Généralement, des implants sont utilisés.

Le lifting

Le lifting limite l’affaissement de la peau au niveau de la gorge et du visage.

La chirurgie de la calvitie

La chirurgie de la calvitie permet aux patients qui en souffrent de réimplanter des cheveux sur les zones dégarnies.

Il existe d’autres types comme la chirurgie dentaire ou d’autres types de traitement qui font leur apparition dans le temps.

Chirurgie esthétique : comment se déroule la première consultation ?


Lors d’une première consultation de chirurgie esthétique, le patient explique sa demande au chirurgien et celui-ci doit définir si la demande est réalisable ou non. Un lien de confiance doit être établi et il est donc important de bien choisir son praticien. Au cours de cette rencontre, le client doit répondre à de nombreuses questions afin que le chirurgien puisse comprendre ses motivations. Puis l’expert procède à l’examen clinique de l’imperfection. Il explique ensuite les modalités de la procédure et précise aux patients les séquelles éventuelles liées à l’opération, notamment les cicatrices qui peuvent en découler. Il remet également un devis. Le patient bénéficie ensuite d’un temps de réflexion avant l’intervention. Par la suite, le client devra se livrer à un bilan préopératoire complet et à un examen par l’anesthésiste, afin de décider si l’anesthésie est nécessaire. Passées ces étapes, l’opération est fixée par le patient et son chirurgien.

À noter : soins postopératoires
Une intervention de chirurgie esthétique nécessite aussi des soins. Concernant l’augmentation mammaire, par exemple, le drain placé doit être retiré au bout de 24 à 48 heures. Il faut également faire changer les pansements au niveau des incisions et faire vérifier la cicatrice par le chirurgien. En tout, il faut compter quelques semaines de soins et 3 mois de suivi. Tout est normalement inclus dans votre enveloppe de paiement « chirurgie esthétique ». Vous n’avez donc pas de frais supplémentaires à prévoir.

Quel prix pour de la chirurgie esthétique ?


Depuis le 1er janvier 1997, l’expert a l’obligation de remettre au client un devis détaillé de que ce dernier souhaite subir si cela coûte plus de 305 € ou si cela nécessite une anesthésie générale. Celui-ci énumère précisément le coût de chaque prestation et de chaque produit nécessaire. Il doit également comporter le numéro d’inscription du praticien au conseil départemental de l’Ordre des médecins, ainsi que sa qualification dans une spécialité. Après la remise du devis, le patient a au moins quinze jours de délai légal de réflexion avant l’opération. Si jamais il se rétracte, seule la première consultation aura été payante. Sinon, le patient doit engager de nouveaux frais. D’un expert et d’une opération à l’autre, les prix varient : cela peut aller de 200 € pour une injection de Botox à environ 10 000 € pour un lifting. Pour une augmentation mammaire, il faut compter un prix de 5 000 € en moyenne.

Ces interventions n’étant prises en charge ni par la Sécurité sociale ni même par votre assurance santé complémentaire, il est possible de contracter un crédit « chirurgie esthétique » pour les financer.

Financement d’une chirurgie esthétique : comment trouver la meilleure formule de prêt ?


Une intervention de chirurgie esthétique peut peser lourd sur un budget. Afin de ne pas avoir à supporter un surcoût lié à un crédit, il est conseillé de se renseigner sur les différentes options de financement possibles, puis de comparer les offres. Le paiement d’une chirurgie esthétique peut passer par un prêt personnel. Plus flexible qu’un prêt affecté et beaucoup moins cher qu’un crédit revolving, le prêt personnel est une option à retenir pour à la fois réduire le montant global de l’opération et simplifier vos démarches.

Pour le paiement de votre opération de chirurgie esthétique, faites le choix d’un crédit 100 % transparent et à bas taux d’intérêt avec Younited Credit ! Pour plus d’informations, nous vous invitons à simuler dès à présent votre prêt personnel en haut de page pour en connaître le montant et les conditions (plus qu’avantageuses).

Financement d’une chirurgie esthétique : ce qu’il faut retenir

  • Prix des crédits très variables selon l’opération visée et le chirurgien choisi.
  • Aucun remboursement possible, que ce soit du côté de la Sécurité sociale ou de votre assurance.
  • Pour ne pas augmenter encore le montant de l’intervention, comparez les offres de financement que ce soit celles d’une banque ou d’un établissement de crédit.