Financement d’un bateau d’occasion : nos conseils

Continuer (Sans engagement)

Séduit à l’idée de posséder un bateau de plaisance ? Besoin de liberté, envie de profiter en famille ou entre amis de vacances pas comme les autres… les motivations poussant les particuliers à l’achat d’un bateau peuvent être diverses. Mais acheter un bateau demande très souvent un financement important, et faire le choix de l’acquérir d’occasion permet de faire des économies lors de son acquisition. Si la somme reste trop importante, il vous faudra trouver des sources de financement alternatives pour pouvoir voguer au large. Pensez simplement à bien respecter les étapes pour le financement de votre bateau.


Où et comment trouver des bateaux d’occasion disponibles à l’achat ?


Plusieurs choix s’offrent à vous pour trouver la perle rare qui sera votre futur bateau. Dans le cas d’un projet d’achat d’occasion, le plus simple reste encore d’éplucher les petites annonces : soit dans votre journal ou, mieux, sur Internet. En effet, de nombreux sites Internet (comme LeBonCoin) proposent la mise en ligne d’annonces de vente pour bateaux. Les petits bateaux comme les motomarines (Jet-Ski) ou les hors-bord sont en général vendus à un montant tout à fait correct. Pour le financement, vous pouvez penser à demander un crédit Jet-Ski, qui est spécialement dédié à l’acquisition de ce type d’embarcation.

Des professionnels proposent également leurs services en faisant le lien entre l’acheteur/le locataire et le vendeur. Cela est forcément un peu plus cher, mais vous avez l’opportunité de conclure l’affaire avec un expert professionnel ; de quoi vous éviter quelques mauvais désagréments. Une dernière astuce : vous pouvez vous promener sur les quais des ports de plaisance à proximité de chez vous. En effet, les bateaux en vente présenteront très certainement une affiche à cet effet.


Comment choisir son bateau d’occasion ?


De nombreux plaisanciers décident chaque année de se séparer de leur bateau en le mettant en vente. C’est l’occasion rêvée pour vous qui souhaitez en acheter un à moindre coût, et pour faire une très bonne affaire. Reste encore à faire le bon choix pour l’achat de votre futur bateau.

A. Quelle motorisation pour mon bateau de plaisance ?

Par définition, les bateaux permettent de naviguer sur l’eau, que ce soit en mer, sur un lac, un fleuve ou encore un canal. Avant de choisir votre bateau, pensez avant tout à l’utilisation que vous en aurez et de l’endroit sur lequel vous souhaitez naviguer. Par exemple, si vous désirez choisir un voilier, vous aurez le plus grand mal à naviguer en dehors d’un océan. De plus, ce type de bateau demande une maîtrise experte de la voile pour naviguer en toute sécurité. Si vous êtes encore novice en navigation, préférez plutôt un bateau pneumatique, ou un petit yacht à moteur diesel ou électrique. Cela vous permettra de faire de nombreuses sorties sur l’eau et vous évitera de multiples problèmes. Sachez également que si vous choisissez un bateau à moteur avec une puissance supérieure à 6 chevaux, vous devrez être titulaire du permis bateau.

Pensez par ailleurs à la taille de votre nouveau bateau. Si vous désirez naviguer sur des plans d’eaux différents, vous devrez prendre un modèle qui est facilement transportable par la route avec votre voiture. Si c’est le cas, pensez aussi à inclure dans le budget de votre projet l’achat d’une remorque adaptée à son transport. Si le coût est trop important, votre banque pourra vous proposer un crédit véhicule pour l’acquisition d’une remorque adaptée.

B. Quel est mon besoin en navigation ?

Si vous préférez faire quelques virées occasionnelles sur des fleuves ou des rivières plutôt calmes, vous pouvez tout à fait prendre une barge légère et peu coûteuse. Si vous êtes adepte des sports nautiques, vous devrez faire le choix d’un bateau avec suffisamment de puissance. Si c’est la pêche en haute mer qui vous tente, prenez un bateau adapté capable de couvrir de longue distance sans problème. Vous pouvez prendre des cours ou suivre des formations spécialisées pour la maîtrise de votre nouveau bateau. Ceci est d’ailleurs très important pour éviter tout risque d’accident.

C. Pourquoi faire expertiser mon bateau d’occasion ?

Si vous avez trouvé le bateau parfait dont vous rêviez, ne vous précipitez pas, et prenez le temps de contacter le vendeur et de l’essayer en conditions réelles. Ne donnez pas d’acompte avant d’avoir eu au moins l’opportunité de le tester. De plus, vous pouvez aussi demander le carnet d’entretien du bateau et discuter avec l’ancien propriétaire sur son expérience de navigation. Peut-être que celui-ci aura de bons conseils à vous transmettre pour profiter pleinement de votre bateau. Certains bateaux sont équipés de nombreux outils très utiles : GPS, radio, radar… l’ancien propriétaire pourra également vous montrer le fonctionnement de l’ensemble de ces appareils.

Si vous ne passez pas par un professionnel, demandez à un expert nautique de vous apporter son conseil en la matière avant de signer. En effet il n’est pas rare que certains vendeurs cachent des problèmes aux acheteurs.

D. Où trouver un port d’attache ?

Si vous avez enfin fait votre choix, vous devez encore penser au port d’attache de votre bateau, ou à un endroit où vous pourrez le stocker en cale sèche. De nombreuses entreprises proposent leurs services en la matière, ce qui vous permettra de ne pas déplacer inutilement votre nouveau bateau. Sachez qu’amarrer votre bateau dans un port de plaisance représente un coût qu’il faudra ajouter à l’ensemble des frais habituels de maintenance.


Comment se finance un bateau d’occasion ?


Maintenant que vous avez fait votre choix, vous devez penser à la manière dont vous pourrez financer votre projet d’achat, ainsi que l’ensemble des frais courants pour son entretien et son utilisation lors de vos sorties nautiques.

A. Comment établir mon budget d’achat et d’entretien ?

Une fois que vous avez en tête le prix d’acquisition et le modèle, vous pouvez calculer précisément le coût du financement de votre bateau. Habituellement, l’entretien et la maintenance d’un bateau représentent chaque année environ 10 % de son montant à l’achat.

B. Comment trouver un financement pour un bateau d’occasion ?

Désormais vous avez toutes les clés en main pour décider de la manière dont vous allez financer votre bateau acheté d’occasion. Pour faire le bon choix, vous devez prendre notamment en compte l’ensemble des sources de financement que vous pouvez mobiliser : par exemple, si vous souhaitez utiliser une partie de votre épargne comme apport personnel lors de l’achat. Mais si vous n’en avez pas la possibilité, ou si vous préférez conserver votre épargne, il existe d’autres solutions.

Crédit personnel

Le crédit personnel pour l’acquisition d’un bateau est sans aucun doute la solution la plus efficace et la plus adaptée. Le crédit bateau est d’ailleurs spécialement dédié au financement de l’achat d’un bateau neuf ou d’occasion. Faire le choix d’un prêt personnel pour le financement de votre bateau a deux avantages majeurs : la simulation se fait rapidement en ligne auprès de la banque de votre choix et vous obtenez à la fin de celle-ci une réponse de principe immédiate. En ce qui concerne la durée de remboursement du crédit, pensez surtout aux mensualités que vous verserez à la banque. En effet, ces mensualités auront un impact sur votre budget mensuel, et il est donc important de bien les prendre en compte. Pour bénéficier du meilleur taux pour votre prêt, cette durée devra toutefois être la plus courte possible. La délégation d’assurance vous permet de réduire encore le montant du financement.

À noter : définition de la délégation d’assurance

Déléguer son assurance, c’est tout simplement contracter une assurance individuelle, c’est-à-dire extérieure à la banque. Vous pouvez ainsi faire diminuer votre taux d’assurance jusqu’à hauteur de 75 %. Ce n’est pas rien !

Contrat de LOA

La location avec option d’achat (LOA), encore appelée leasing ou crédit-bail, permet également de financer l’acquisition de bateaux d’occasion. Si ce mode de financement reste particulier et diffère d’un crédit classique, il repose néanmoins sur un principe assez simple : vous payez au propriétaire du bateau (à savoir, la banque qui le finance) non pas des mensualités, mais des loyers. Ceci, pendant une durée déterminée s’étalant sur 48, voire 60 mois maximum. À la fin du contrat de LOA, si vous souhaitez passer du statut de locataire à celui de propriétaire, vous devrez vous acquitter du paiement de l’option d’achat. Sinon le bateau restera la propriété de la banque. Si la LOA représente une option intéressante, elle n’en reste pas moins très coûteuse au long terme. En effet, le montant total de la LOA sera forcément plus cher que si vous aviez procédé à l’acquisition au comptant ou à crédit du bateau.

Le financement d’un bateau d’occasion en LOA présente tout de même quelques avantages :

  • Réduction de T.V.A. : que votre bateau de plaisance soit ou non à moteur, grâce à la location avec option d’achat, vous bénéficiez d’une T.V.A. réduite sur les loyers (-50 %). Il est toutefois nécessaire que votre bateau soit homologué pour naviguer en zone hauturière.
  • Taux avantageux : pour ce type de prêt bateau, les établissements de crédit proposent des taux particulièrement bas. Pourquoi ? Tout simplement car ils récupèrent le montant de la T.V.A. sur le prix d’acquisition du bateau.
  • Contrat de leasing transmissible : si vous souhaitez vous séparer de votre bateau à moteur ou de votre voilier alors que votre contrat de location court toujours, il vous suffit de transmettre ce dernier à un tiers. De la sorte, vous vous déchargez sans frais du paiement des loyers.

Bon à savoir : plusieurs conditions imposées

Pour pouvoir assurer le financement de votre bateau via un contrat de LOA, plusieurs conditions doivent être réunies. Par rapport au crédit classique, cela peut être plus contraignant. Le bateau doit notamment :

  • Être vendu par un professionnel de la plaisance ;
  • Appartenir à la catégorie A, B ou C ;
  • Mesurer plus de 5 m de long ;
  • Naviguer sous le pavillon français ;
  • Être conduit par un hauturier (vous devez donc avoir le permis adéquat).

C. Faire une demande de crédit

Lorsque vous faites votre demande de contrat de crédit auprès d’une banque en ligne, plusieurs informations vous sont demandées. Celles-ci permettent d’étudier rapidement votre demande pour vous apporter une réponse en adéquation avec votre besoin de financement et votre situation. Afin de bien remplir votre simulation de crédit et d’obtenir un contrat adapté, vous devrez notamment préciser le montant et la durée d’amortissement du capital que vous souhaitez emprunter (entre 24 et 72 mois). Pour que votre dossier soit analysé dans les meilleurs délais, nous vous conseillons de remplir chacun des champs demandés avec application afin d’éviter les erreurs qui ralentiraient son traitement.

Lorsque votre demande est pré-acceptée, il reste encore une étape importante pour la finaliser : remplir le dossier et le renvoyer avec toutes les pièces justificatives. Plusieurs documents peuvent vous être demandés pour compléter votre profil et votre situation personnelle et professionnelle. Par exemple, si vous faites votre demande de crédit auprès de Younited Credit, vous devrez joindre notamment une photocopie de votre carte d’identité, votre dernier bulletin de salaire, le dernier relevé de votre compte bancaire (sur 30 jours), votre dernier avis d’imposition ainsi que l’original de votre RIB.

Pensez à bien vérifier avant d’envoyer votre dossier avec les justificatifs que ceux-ci sont bien valides et présents. Ainsi, il faut que votre carte d’identité soit encore valable. Si besoin, faites-la refaire en mairie, c’est gratuit.

Pour plus d’information sur le financement de votre bateau d’occasion, vous pouvez consulter notre guide du prêt personnel. De plus, si vous avez besoin de faire une comparaison entre plusieurs offres de prêt bateau, nous vous invitons à lire notre page dédiée aux critères pour comparer un crédit en ligne.


Financement d’un bateau : ce qu’il faut retenir

  • Investir dans un bateau est un achat important qui demande souvent beaucoup d’argent.
  • Afin de boucler votre budget « achat et entretien », la solution du crédit personnel reste une très bonne option, simple et efficace.
  • Il vous faudra être bien prudent et respecter toutes les étapes lors de votre demande de financement.