Crédit auto pour étudiant : les conseils de Younited Credit

Le statut étudiant est caractérisé par l’absence de revenus réguliers. Ses seuls moyens de subsistance sont le versement d’une pension par les parents, une bourse d’études, voire un emploi à temps partiel ou saisonnier. Comment dès lors obtenir un prêt auto étudiant pour l’achat d’une voiture ?


Un prêt étudiant pour financer son véhicule, c’est possible ?


En tant qu’étudiant, l’emprunteur est considéré par la banque comme un futur client potentiel, donc une nouvelle source de revenus. Celle-ci aura tendance à lui faire confiance en lui accordant un prêt étudiant non affecté. L’utilisation de ce prêt d’une durée minimale de 2 ans est libre. Il peut par exemple servir à :

  • Financer les études ;
  • Financer les frais d’inscription ;
  • Financer l’achat de matériel informatique ;
  • Financer l’achat de mobilier ;
  • Financer les frais de logement.

Ce crédit peut aussi faire office de prêt étudiant pour l’achat d’une voiture. L’avantage est que le taux d’un prêt auto étudiant est beaucoup plus intéressant que celui d’un prêt auto classique. Les étudiants peuvent ainsi financer l’achat de leur véhicule à moindre coût !


Un montant à partir de 1 000 euros


Le montant accordé pour un prêt étudiant voiture, à partir de 1 000 euros, peut devenir important si les études entreprises sont déjà avancées
. La durée de remboursement, elle, est de 60 mois. Quant aux taux, ils sont librement fixés par les banques, mais varient globalement entre 2,43 % et 4 %. Le mode de calcul est basé sur le futur emploi des étudiants, et donc sur leur capacité de remboursement potentielle.


Des remboursements reportés


Il est possible de bénéficier d’une franchise, période durant laquelle le capital n’est pas remboursé. Elle est destinée à couvrir la durée des études, mais ne peut pas excéder 5 ans, parfois 7 ans. La franchise peut être partielle ou totale. Si elle est partielle, l’étudiant rembourse seulement les intérêts et le coût de l’assurance. Si elle est totale, il ne rembourse rien.

Néanmoins, le coût total du crédit auto étudiant sera plus élevé qu’en l’absence de franchise. Le remboursement anticipé sans pénalités à verser est une solution pour en réduire le coût.


Quelles sont les conditions d’obtention du crédit auto pour étudiant ?


L’emprunteur doit posséder une carte d’étudiant, ou fournir son attestation d’inscription dans un cursus d’études supérieures. Il doit être âgé de 18 à 27 ans. Cependant, certaines banques n’imposent pas de limite d’âge, seule la poursuite ou reprise d’études est exigée. Les étudiants doivent également être inscrits dans un établissement en France et être :

  • Soit français ;
  • Soit citoyens de l’Espace économique européen (EEE).

Une caution est aussi demandée pour remplacer les fiches de salaire. Cela peut être un parent ou un proche. À défaut de trouver une caution personnelle, l’étudiant peut demander la caution de l’État. Ce dernier se portera alors garant auprès de la banque en cas de défaut de remboursement de la part de l’emprunteur. Dans ce cas, le montant sera plafonné à 15 000 euros et le remboursement s’étendra sur 10 ans maximum, franchise comprise.

À noter : pas de plafond de revenus

Le prêt étudiant n’est pas soumis à un plafond de revenus, comme peuvent l’être d’autres dispositifs de l’État.


La présentation d’une caution peut-elle être imposée par les banques aux étudiants ?


Oui, dans un seul cas : si l’étudiant compte prendre l’État comme caution et si l’enveloppe budgétaire annuelle prévue par ce dernier pour ce prêt est épuisée. Sans caution personnelle, son prêt étudiant voiture lui sera donc refusé par la banque. Ainsi, si vous pensez que celle-ci vous fera défaut, ne tardez pas à faire votre demande.


Prêt étudiant voiture : sur quoi faut-il être particulièrement attentif avant de signer ?


Votre prêt étudiant voiture ne vous servira peut-être pas qu’à financer votre auto. Dans tous les cas, les étudiants doivent n’emprunter auprès des banques que le montant dont ils ont réellement besoin pendant la durée de leurs études. En d’autres termes, il leur faut éviter d’emprunter le montant maximum sans y réfléchir au préalable. Peut-être pouvez-vous, au final, vous passer de quelques milliers d’euros... Niveau remboursement, ce sera toujours ça de moins à prévoir à la fin des études !

Autres éléments à observer : le taux du crédit et le taux d’assurance. Les étudiants ont tout intérêt à comparer, sachant qu’en matière d’assurance, la délégation est possible. Cela revient à souscrire une assurance autre que celle proposée par la banque.

Avantageux en termes de taux, de modalités de remboursement, et cautionnable par l’État, le prêt étudiant voiture est la solution privilégiée des étudiants préparant un diplôme de l’enseignement supérieur. Un conseil : commencez à prospecter auprès de banques avant la fin du secondaire !


Ce qu’il faut retenir sur le prêt étudiant voiture :

  • L’étudiant peut financer tout type d’achat (véhicule, mais aussi études, mobilier...).
  • Montant plafonné à 15 000 euros si caution de l’État.
  • Il est conseillé de n’emprunter que le montant nécessaire.