Calculer le taux de son assurance crédit immobilier : les conseils de Younited Credit

L’assurance crédit immobilier est imposée par tout organisme prêteur pour couvrir les impayés consécutifs à un décès, une maladie ou à une invalidité. La prime annuelle est calculée en fonction d’un taux librement fixé par les assureurs et qui sera différent selon le profil de l’emprunteur : âge, état de santé, mais aussi capital emprunté. Ainsi, plus le capital sera élevé et plus la prime d’assurance augmentera de manière mécanique.

Calculer le taux de son assurance-crédit immobilier permet de mieux comprendre son impact financier sur le coût total du crédit. Il ouvre aussi la possibilité de négocier.

 

Les différents types d’assurance-crédit immobilier

 

- L’assurance groupe ou assurance collective est celle proposée par la banque ou l’organisme de crédit. Le taux est identique, quel que soit le profil de l’emprunteur. Il est situé entre 0,18 et 0,45 % du montant du capital emprunté sur toute la durée du prêt. Les conditions sont uniformes dans la mesure où les risques sont mutualisés.

- L’assurance individuelle est souscrite indépendamment du crédit immobilier. La prime d’assurance est calculée en fonction du profil de l’emprunteur (âge, état de santé, situation financière…), mais aussi de la quotité choisie (de 100 % à 200 % pour un couple) et des garanties choisies (les seules obligatoires étant le décès et l’invalidité). Pour en bénéficier, il faut demander une délégation d’assurance à la banque, possible depuis la loi Lagarde. Le calcul est effectué sur le capital restant dû. Les primes d’assurance diminuent donc au fil du remboursement du prêt.

 

Le calcul du taux de l’assurance-crédit immobilier

 

Savoir calculer le taux de son assurance-crédit immobilier donne une vision plus précise du coût total sur le crédit. Ce calcul repose sur le décret du 15 octobre 2014. Il s’obtient par la soustraction du TEG avec assurance au TEG sans assurance.

Concrètement :

- Pour l’assurance de groupe, la prime est basée sur le montant du capital initial emprunté multiplié par le taux forfaitaire et divisé par 12 (les 12 mois de l’année). Le coût total est obtenu en multipliant le taux par le capital emprunté qu’on multiplie ensuite par le nombre d’années. Exemple : 200 000 euros × 0,40 % × 20 ans soit 16 000 euros de prime d’assurance.

- Le calcul de la prime d’assurance individuelle se base sur le tableau d’amortissement. Pour un emprunt de 200 000 euros sur 20 ans au même taux que précédemment, la prime totale sera de 8 140 euros, soit de réelles économies à la clé.

La quotité n’influe pas sur le taux de l’assurance-crédit immobilier, mais sur le montant de la cotisation. Une quotité à 200 % doublera la prime.