Peut-on faire un rachat de crédit en CDD ?

On a tendance à croire que seuls les emprunteurs ayant un CDI (contrat à durée indéterminée) peuvent prétendre au regroupement de crédits. Cette idée est erronée ! Rachat de crédit et CDD (contrat à durée déterminée, donc) sont tout à fait compatibles. Nous allons de ce pas vous expliquer pourquoi, et surtout, comment procéder pour convaincre la banque.


Regroupement de crédits : les banques moins frileuses face aux CDD


De nos jours, plus de 8 Français sur 10 se font embaucher en CDD, que ce soit pour un remplacement, un emploi saisonnier, ou encore pour répondre à un accroissement temporaire d’activité. Face à un marché de l’emploi tendant de plus en plus vers la précarité, les banques savent aujourd’hui faire preuve d’adaptation. Ainsi, même si elles préféreront toujours avoir affaire à un emprunteur en CDI, un emprunteur en CDD ne se verra pas systématiquement claquer la porte au nez.

À noter : le CDD est parfois un choix
Une personne peut enchaîner les CDD parce qu’elle l’a choisi. Au même titre qu’un intérim ou un freelance, elle souhaite peut-être tout simplement pouvoir jouir d’une certaine indépendance. Mais cela ne signifie pas nécessairement que sa situation financière est fragile ou compromise.


Qu’est-ce que le rachat de crédit et pourquoi y recourir ?


Avant de voir comment faire un rachat de crédit en CDD, il est important de connaître l’utilité d’une telle opération. Lorsqu’elles procèdent à un rachat de crédit, les banques réunissent tous les prêts en cours. Il n’existe alors plus qu’un seul prêt à taux unique. Pour l’emprunteur, cela implique une mensualité unique, mais aussi un allongement de la durée de remboursement (et donc, potentiellement, un coût total du prêt plus élevé, car le taux d’emprunt augmente proportionnellement à cette durée).

On distingue deux formes de rachat de crédit :

  • le rachat de crédit consommation, permettant de faire racheter au moins 2 crédits à la consommation) ;
  • le rachat de crédit immobilier, qui permet de faire racheter au moins un crédit à la consommation et un prêt immobilier.

Un emprunteur peut être amené à vouloir faire racheter ses crédits pour plusieurs raisons. Globalement, cette situation peut se présenter si :

  • l’emprunteur a besoin de liquidités pour un nouveau projet et souhaite, à ce titre, souscrire un autre crédit (celui-ci sera alors intégré au rachat) ;
  • l’emprunteur rencontre des difficultés à rembourser ses crédits (le but : éviter une situation de surendettement).

L’objectif final du rachat de crédit est de permettre à l’emprunteur de gagner en pouvoir d’achat, par diminution de son taux d’endettement.


Rachat de crédit et CDD : déposer son dossier auprès de la banque


Contre toute attente, un emprunteur en CDD souhaitant faire racheter ses prêts est en fait logé à la même enseigne qu’un emprunteur en CDI. Du moins, à peu de choses près : il doit montrer patte blanche en prouvant que sa situation professionnelle est stable (pas d’interruptions sur de trop longues périodes).

Bon à savoir : un CDD peut équivaloir à un CDI…
Si l’emprunteur n’a pas eu de période d’interruption de travail au cours des 3 années précédant sa demande de rachat de crédit, la banque le considérera comme un emprunteur en CDI.


Les éléments à joindre à un dossier de rachat de crédit pour un CDD seront ainsi les mêmes que pour tout autre type de contrat de travail (CDI, intérim…). L’emprunteur devra entre autres produire :

  • une photocopie de son contrat de travail ;
  • son dernier avis d’imposition ;
  • les offres des prêts consommation et immobilier en cours, ainsi que leurs tableaux d’amortissement.


Comment savoir si une offre de rachat de crédit est intéressante ?


Pour savoir si une offre de regroupement de crédits est intéressante financièrement parlant, il est nécessaire d’en connaître le montant total, le but étant de pouvoir le comparer au montant total des prêts en cours. Pour ce faire, vous l’aurez compris, quelques calculs s’imposent.

Prenons l’exemple d’un emprunteur souhaitant faire un rachat de crédit en CDD et ayant deux crédits à la consommation à son actif :

1.     Un prêt personnel

  • Montant restant dû : 2 900 euros ;
  • Taux : 12 % ;
  • Mensualité : 136 euros ;
  • Durée de remboursement restante : 24 mois ;
  • Montant total du crédit, assurance comprise : 356 euros.

2.     Un crédit revolving

  • Montant restant dû : 4 000 euros ;
  • Taux : 19 % ;
  • Mensualité : 117 euros ;
  • Durée de remboursement restante : 48 mois ;
  • Montant total du crédit, assurance comprise : 1 592 euros. 

Somme des 2 crédits

  • Montant restant dû : 6 900 euros ;
  • Mensualités cumulées : 253 euros ;
  • Montant total, assurance comprise : 1 948 euros.

Montant hypothétique après regroupement…

Une banque propose à l’emprunteur un regroupement de crédits comme suit :

  • Montant du rachat : 6 900 euros ;
  • Taux : 6,08 % ;
  • Nouvelle mensualité : 129 euros (soit une réduction de 124 euros) ;
  • Durée de remboursement : 60 mois (soit un allongement de 12 mois) ;
  • Montant total du rachat, assurance comprise : 860 euros (soit une réduction de 1 088 euros !).

Dans ce cas précis, le regroupement de crédits est rentable pour l’emprunteur.


Pour un rachat de crédit en CDD, en CDI ou tout autre situation, faites confiance à Younited Credit, grand spécialiste du prêt personnel en ligne entre particuliers !


Ce qu’il faut retenir sur le rachat de crédit en CDD

  • Les deux sont tout à fait compatibles, à condition que l’emprunteur ait une situation professionnelle suffisamment stable ;
  • Les pièces à inclure dans le dossier sont identiques à celles d’un travailleur en CDI ;
  • Un emprunteur en CDD est considéré comme un emprunteur en CDI si durant les 3 dernières années, il a travaillé sans interruption.