Qu'est-ce que la restructuration de crédits ?

Un particulier ayant souscrit à plusieurs crédits peut avoir recours à une opération financière spécifique : la restructuration de crédits, aussi appelée rachat de prêt, regroupement de crédits ou encore restructuration de dettes. Voyons en quoi elle consiste exactement et quelle en est la finalité.


La restructuration de crédits en quelques mots


On parle de regroupement de dettes lorsqu’une banque rachète divers crédits contractés par un emprunteur. Lors de cette opération, les crédits en cours de remboursement sont regroupés en un seul, à taux unique. Parallèlement, la durée de remboursement est allongée, ce qui entraîne une diminution du montant des mensualités.

Une restructuration de crédits concernera deux crédits au minimum et sera de type différent selon la nature des crédits rachetés. On distingue :

  • le rachat de crédit à la consommation, qui englobe uniquement des crédits à la consommation (prêt personnel, crédit renouvelable, crédit affecté, découvert bancaire…) ;
  • le rachat de crédit immobilier, qui inclut au moins un crédit à la consommation et un prêt immobilier.


À noter : il existe un autre type de regroupement de dettes
Il s’agit du rachat de crédit hypothécaire. Ce dernier s’assimile au rachat de prêt immobilier, à la différence qu’ici, un bien immobilier est apporté comme garantie.


Mis à part les crédits à la consommation, d’autres dettes peuvent être incluses dans un regroupement de prêts. C’est par exemple le cas des dettes familiales et des arriérés d’impôts.


À quoi sert une restructuration de dettes ?


Une opération de restructuration de crédits vise à recouvrer une certaine sérénité financière. Comme le montant des mensualités est réduit, le taux d’endettement de l’emprunteur diminue. Or, qui dit diminution du taux d’endettement, dit pouvoir d’achat plus important. L’emprunteur peut ainsi mieux faire face à ses besoins quotidiens ou aux imprévus, voire même envisager un nouveau projet. Le cas échéant, un nouveau prêt sera intégré à la restructuration de dettes.

Un rachat de crédit est une excellente solution en cas de malendettement, c’est-à-dire lorsque la situation financière de l’emprunteur présente une certaine instabilité. Cela peut notamment se produire si les prêts contractés présentent des taux excessifs, à l’exemple du crédit revolving.


Qui peut me proposer un regroupement de prêts ?


Un regroupement de prêts peut être établi par une banque traditionnelle, mais également par un établissement de crédit spécialisé dans cette forme d’opération de financement. Si une banque propose le plus souvent tout type de restructuration de crédits, ce n’est pas forcément le cas de tous les établissements de crédit. Ces derniers peuvent en effet faire soit du rachat de crédit à la consommation, soit du rachat de crédit immobilier et/ou hypothécaire leur spécialité. D’autres établissements de crédit encore ne proposent ce montage financier qu’aux emprunteurs locataires, ou au contraire qu’aux emprunteurs propriétaires. La tâche est donc ardue, d’autant plus que sur le marché, les acteurs sont très nombreux. Il est alors judicieux de se tourner vers les simulateurs et comparateurs de rachat de crédit en ligne pour gagner du temps et trouver l’offre la plus avantageuse par rapport à sa situation.

Autre option intéressante, à lever en parallèle pour faciliter sa démarche : le recours à un courtier. Cet intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement connaît toutes les ficelles du secteur. Il fournit au demandeur une expertise sur sa situation financière de manière à établir un plan de refinancement précis. Le courtier oriente ensuite son client vers l’offre la plus adaptée à sa situation. Comme le courtier travaille en collaboration avec des banques et établissements de crédit, il est à même de négocier les conditions du regroupement de prêts, ce qui est gage d’économies !


Quelle est la durée maximale d’un rachat de crédit à la consommation ?


Comparé au rachat de crédit immobilier, dont la durée peut aller jusqu’à 35 ans, un rachat de crédit à la consommation a une durée plus limitée. Une restructuration de dettes de ce type peut s’étaler au maximum sur :

  • 12 ans si l’emprunteur est locataire ;
  • 15 ans si l’emprunteur est propriétaire.

Bien entendu, cette durée de remboursement est toute relative. Pour la définir, la banque ou l’établissement de crédit observera plusieurs données comme le montant du rachat, la situation personnelle et financière de l’emprunteur, mais aussi son âge. Chaque organisme a sa propre politique sur la question. Mais de manière générale, pour un rachat de crédit à la consommation, le remboursement pourra se faire au maximum jusqu’à l’âge de 75 ou 85 ans selon que l’emprunteur est locataire ou propriétaire.


D’accord, et l’assurance emprunteur, alors ?


Que l’opération soit faite auprès d’une banque ou d’un établissement de crédit spécialisé, et qu’elle prenne la forme d’un regroupement de crédits à la consommation ou immobiliers, l’assurance emprunteur n’est aucunement obligatoire. Seulement, dans la réalité, les choses sont bien différentes. En effet, il est rare qu’une banque accorde une restructuration de crédits sans exiger de l’emprunteur qu’il contracte une assurance, à moins que ce dernier puisse justifier d’une garantie (assurance-vie, caution…), l’objectif pour la banque étant de se couvrir d’éventuels incidents de remboursement. La banque rachetant les prêts peut proposer une assurance, mais l’emprunteur peut tout à fait choisir d’assurer son crédit ailleurs, sous réserve que les garanties exigées par la banque soient équivalentes. C’est ce que l’on appelle la délégation d’assurance.


La restructuration de crédits est une opération avantageuse, à condition de bénéficier des meilleures conditions de prêt (taux bas, mensualités constantes, remboursement anticipé gratuit…). Pour ce faire, une seule solution : comparer !