Souscrire un rachat de crédit sans justificatif : les conseils de Younited Credit

Un rachat de crédit permet de baisser ses mensualités et de retrouver un peu de trésorerie ou de financer un autre projet. Il regroupe plusieurs prêts en une seule mensualité : crédit à la consommation, crédit renouvelable, immobilier et même découvert bancaire. Demander un financement suppose toujours de fournir des justificatifs pour rassurer l’organisme prêteur.

Comment dès lors souscrire un rachat de crédit sans justificatif ?


Les critères d’éligibilité d’un rachat de crédit


Les critères d’éligibilité d’un rachat de crédit sont similaires à tous les autres prêts :

  • une situation professionnelle stable ;
  • des revenus minimum ;
  • un taux d’endettement acceptable, en principe 33 % des revenus du foyer ;
  • de bons antécédents bancaires.

L’organisme prêteur doit donc pouvoir vérifier l’ensemble de ces éléments avant d’accorder un prêt. Des justificatifs sont donc forcément à fournir.


Quand n’exige-t-on pas de justificatif pour un rachat de crédit?

Aucun justificatif n’est demandé lors de la simulation du rachat de crédit. Cette étape vise à étudier la faisabilité du projet de l’emprunteur. L’analyse des prêts en cours et la capacité de remboursement détermineront si l’emprunteur trouvera un avantage à regrouper ses crédits.

A cette étape, il devra donc fournir les montants des prêts en cours pour calculer le montant du capital emprunté. Le choix de la durée de remboursement et le montant des mensualités seront choisis après l’accord de principe de l’organisme prêteur.

Pour constituer le dossier final, tous les justificatifs de solvabilité seront alors exigés. C’est seulement à partir de là que la réponse définitive interviendra.


Cas des rachats de crédits sans justificatif


Certains courtiers proposent des rachats de crédit sans justificatifs. Après l’étude du dossier de l’emprunteur, ils les présentent à des banques. Rares sont ceux acceptés, et quand ils le sont, c’est le plus souvent à des taux très élevés. Or, l’intérêt du regroupement de crédits est d’obtenir un taux plus bas que les encours.

Les banques sont en effet plus méfiantes avec les emprunteurs en difficulté financière, elles ont donc tendance à augmenter leur taux d’intérêt ou à exiger encore plus de justificatifs. La seule solution dans ce cas est d’obtenir un crédit non affecté, le taux sera bien plus intéressant.