Où trouver un crédit sans intérêts ?

Continuer (Sans engagement)

Financer un projet d’achat immobilier et/ou un projet travaux au travers de votre banque implique normalement le remboursement d’intérêts, qui viennent s’ajouter au capital emprunté. Mais dans certains cas, il est possible d’obtenir un crédit sans intérêt.


Qu’est-ce qu’un crédit sans intérêt ?


Le crédit sans intérêt est un crédit à taux nul, ou à taux zéro si vous préférez
. On parle aussi de prêt gratuit. En clair, vous ne remboursez que le montant accordé par la banque, sans frais supplémentaires. Mais attention, les seuls frais véritablement exclus sont ceux liés au taux nominal, celui-ci fixant justement les intérêts du prêt, voire aussi les frais de dossier. En fonction de votre état de santé, de vos revenus ou encore de votre situation professionnelle, la banque peut par contre vous contraindre à souscrire une assurance pour couvrir le financement accordé.

Bon à savoir : le choix de l’assurance vous revient
Si la banque vous propose une assurance, vous êtes en droit de la refuser et d’en souscrire une ailleurs. C’est ce que l’on appelle la délégation d’assurance.


Quels sont les principaux types de prêts sans intérêt ?


Un crédit sans intérêt peut notamment prendre la forme :

  • D’un PTZ ;
  • D’un éco-PTZ ;
  • D’un prêt entre particuliers.

Le PTZ

Le PTZ, ou prêt à taux zéro, est un prêt immobilier aidé par l’État. Ce crédit doit servir à financer à la fois l’achat de votre résidence principale et des travaux dans ledit logement. Ces travaux doivent représenter au moins 25 % du projet à financer. Pour voir votre dossier accepté, vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux années précédant votre demande.

Le PTZ est soumis à des conditions de ressources. Pour pouvoir en bénéficier, vos revenus ne doivent donc pas dépasser un certain montant. Le salaire maximum pris en compte dépend de la localisation du logement et du nombre de personnes qui l’habiteront. Il varie entre 24 000 et 86 400 euros. Quant au montant du financement, il est fixé entre 100 000 et 253 000 euros selon ces mêmes critères, dans la limite de 40 % du capital nécessaire au projet dans son ensemble (achat immobilier + travaux + frais de négociation). C’est la raison pour laquelle le PTZ ne peut venir qu’en complément d’un ou de plusieurs prêts, comme le prêt immobilier classique, le prêt épargne logement ou le prêt conventionné. Enfin, la durée de remboursement du PTZ varie entre 20 et 25 ans. Comme il existe une période de différé pendant laquelle vous n’avez rien à rembourser à la banque, ce crédit peut servir d’apport pour votre achat immobilier.

À noter : certains frais ne peuvent vous incomber
Outre les intérêts, bannis d’office, la banque ne peut en aucun cas vous compter de frais de dossier ni de frais d’expertise du bien immobilier dans le cadre d’un PTZ.

L’éco-PTZ

Autre prêt aidé par l’État, l’éco-PTZ, ou éco-prêt à taux zéro. Contrairement au PTZ, ce crédit à la consommation peut vous être accordé, quel que soit le montant de vos ressources. D’autres conditions existent toutefois. Le logement concerné doit être achevé depuis au moins 2 ans et être votre résidence principale (ou, si vous êtes bailleur, être la résidence principale de votre locataire). Pour avoir droit à l’éco-prêt à taux zéro, il est également impératif de faire appel à une entreprise détentrice du label RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour l’exécution des travaux. En fonction des travaux à financer, la banque peut vous prêter entre 7 000 et 30 000 euros.

L’éco-PTZ peut être cumulé avec certaines aides, à savoir :

  • Le PTZ ;
  • MaPrimeRénov’ (anciennement crédit d’impôt pour la transition énergétique, ou CITE) ;
  • Les aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) ;
  • Le dispositif CEE (Certificats d’économie d’énergie).

La durée de remboursement de l’éco-PTZ est de 15 ans maximum. Ici par contre, pas de différé de remboursement. Difficile donc de présenter l’éco-prêt à taux zéro comme un apport. Mais il n’empêche que ce crédit sans intérêt peut vous aider à appuyer votre dossier de prêt immobilier auprès de la banque.

Le prêt entre particuliers

Pour qui cherche un crédit sans intérêt, le prêt entre particuliers, dit aussi crédit sans banque, tombe sous le sens. Mais encore faut-il avoir une personne dans son entourage à qui emprunter le capital nécessaire… Le cas échéant, les contours du crédit à la consommation (délai de déblocage des fonds, modalités de remboursement, absence ou non d’intérêt…) peuvent être définis librement entre les parties.

Vous ne pouvez bénéficier d’un crédit sans intérêt ? Des alternatives peu coûteuses existent ! Par rapport à la concurrence, notre plateforme de prêt personnel entre particuliers Younited Credit est très bien positionnée et arrive même en pole position jusqu’à 3 000 euros de financement. Votre crédit consommation est de plus établi en toute transparence : taux fixe sans frais cachés, remboursement anticipé gratuit, report de crédit proscrit pour éviter d’en augmenter le montant… Tout est pensé pour que vous concrétisiez votre projet sans dommage !


Ce qu’il faut retenir sur le crédit sans intérêt :

  • Il en existe 3 grands types : le PTZ, l’éco-PTZ et le prêt entre particuliers (auprès d’un proche).
  • À chaque crédit sans intérêt ses conditions d’octroi.
  • Autre option, impliquant cette fois un coût (minime si vous faites le bon choix) : le prêt entre particuliers via une plateforme spécialisée.