Rénovation maison : comment estimer le coût des travaux ?

Rénovation maison : comment estimer le coût des travaux ?
Rénovation maison : comment estimer le coût des travaux ?

Bien décidé à rénover votre logement, vous aimeriez mettre un prix sur votre projet avant d’engager les travaux. Voilà qui est raisonnable ! C’est même une étape primordiale, à vrai dire. Seulement, tout est flou pour vous, question budget ? Quoi de plus normal ! Le coût de rénovation d’une maison est extrêmement variable. Cela dépend entre autres de l’état du logement, de l’ampleur du chantier (revêtements, isolation, rénovation électrique...) et de l’entreprise à laquelle vous faites appel. Younited Credit, spécialiste du crédit entre particuliers, vous en dit plus. Suivez le guide !


Dans quels cas rénover son logement ?

La rénovation d’un logement peut intervenir dans plusieurs cas de figure :

  • Lorsque l’on souhaite le vendre (objectif : augmenter sa valeur) ;
  • Lorsque l’on envisage de l’acheter (objectif : le rénover soit pour réaliser une plus-value, soit pour le payer au final moins cher qu’un logement neuf) ;
  • Lorsque l’on désire tout simplement augmenter son confort au quotidien.

Quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez, il est très important d’estimer le coût de rénovation de la maison ou de l’appartement concerné(e). En ayant connaissance du budget à allouer à vos travaux, vous pourrez envisager votre projet de manière sereine et objective.


Coût de rénovation d’une maison : quel budget global ?

Déterminer précisément le budget nécessaire à la rénovation d’une maison est une tâche pour le moins complexe. Pourquoi ? Tout simplement parce que le prix est en grande partie conditionné par la nature des travaux.

En moyenne, le coût de rénovation d’une maison d’une surface de 100 m² est de l’ordre de 66 500 euros. À surface égale, le budget moyen à prévoir pour la rénovation d’un appartement s’élève à 62 500 euros. Il s’agit bien entendu d’une estimation. Car en plus de la nature des travaux et du type de bien (maison, appartement), le prix d’une rénovation va dépendre de la localisation (grande ou petite ville, campagne...). Par exemple, rénover une maison ou un appartement en plein Paris vous coûtera généralement plus cher que dans une ville de province. La différence de prix sera encore plus marquée par rapport à un logement à la campagne. Cela est en partie dû au fait que dans une grande ville, les besoins en termes de tranquillité sont accrus (meilleure isolation phonique, notamment).

Conseil : faites appel à un diagnostiqueur immobilier
Ce professionnel vous aidera à faire un état des lieux précis de votre maison ou appartement, mais aussi à classer les travaux à réaliser par ordre de priorité. Il effectuera, entre autres, un diagnostic de la performance énergétique (isolation de la toiture, des combles, des planchers bas...), un état d’amiante, un constat de risque d’exposition au plomb, un état relatif à la présence de termites et un état d’installation intérieure de gaz et d’électricité. Le recours à ce professionnel est d’ailleurs vivement conseillé avant même l’achat d’un logement.


Prix de rénovation d’une maison par poste de dépense

Vous avez une meilleure idée des différents travaux nécessaires pour rénover votre logement ? C’est le moment de vous pencher sur le prix des différents postes de dépense ! Le coût de rénovation de votre maison va différer en fonction de vos besoins. Pour vous donner une idée du budget à réserver pour votre projet, voici un listing chiffré :

  • Remise à neuf de la plomberie : à partir de 5 000 euros ;
  • Rénovation d’une toiture : 10 000 à 20 000 euros ;
  • Rénovation de l’électricité : 30 à 50 euros/m² ;
  • Rénovation du chauffage : 10 000 à 20 000 euros ;
  • Rénovation des menuiseries (fenêtres, portes) : 5 000 à 10 000 euros ;
  • Remise à neuf de l’isolation : 20 à 60 euros/m² ;
  • Rénovation de la maçonnerie : 30 à 50 euros/m².



Quel prix au m² selon le « bouquet de travaux » ?

La superficie de votre logement est un élément déterminant. Elle va influencer directement votre budget travaux. Afin d’évaluer le coût de rénovation de votre maison, il peut donc être intéressant d’avoir une idée des prix au mètre carré en fonction du type de rénovation. Évidemment, plus il y aura d’éléments à rénover, plus le coût sera élevé. Comptez en moyenne :

  • 300 à 450 euros/m² pour une rénovation basique comprenant notamment des travaux de peinture, la pose de revêtements de sol et muraux ;
  • 500 à 900 euros/m² pour une rénovation complète incluant la remise à neuf de l’isolation, la mise aux normes de l’installation électrique et de la plomberie, la pose de revêtements de sol et muraux, ou encore le renouvellement du mobilier ;
  • 1 000 euros et plus pour la restauration d’une maison ou d’un appartement ancien, englobant des travaux de maçonnerie et d’assainissement, la mise aux normes de la plomberie et de l’électricité, la pose de revêtements, etc.

Chaque projet de rénovation est différent. Ces prix, donnés à titre indicatif, vous permettront de déterminer de manière approximative le budget à consacrer pour vos travaux.


D’autres facteurs influent sur le coût de rénovation d’un logement

Le coût de rénovation d’une maison ne dépend pas seulement de la nature des travaux, de la surface à rénover ou encore de la localisation de la maison en elle-même. Il faut aussi tenir compte de deux autres paramètres :

  • le coût de la main-d’œuvre ;
  • le niveau de qualité des équipements et matériaux.

Comment maîtriser le prix de la main-d’œuvre ?
La main-d’œuvre représente une part importante de votre budget : parfois plus de la moitié, si vous passez uniquement par des artisans ! Pour avoir une certaine maîtrise sur ce point en termes de coût, il est capital de faire établir plusieurs devis. Trois au minimum.

Devis en main, vous pourrez :

  • Connaître le budget exact des travaux ;
  • Comparer les prix et les services proposés par chaque entreprise ;
  • Et enfin, faire jouer la concurrence en choisissant l’entreprise qui propose le meilleur prix.

Surtout, avant même de demander des devis, assurez-vous que les professionnels à qui vous faites appel sont qualifiés.

À noter : exigez des devis détaillés
Seuls des devis détaillés vous permettront de faire des comparaisons efficaces. Demandez à ce que les prix soient impérativement représentés par poste de dépense, avec d’un côté le coût de la main-d’œuvre, et de l’autre le coût des fournitures. De la sorte, s’il y a des incohérences, vous vous en rendrez vite compte. Entre les artisans, il peut parfois y avoir un écart de prix de quelques euros voire de plusieurs dizaines d’euros sur la main-d’œuvre. Même chose au niveau des matériaux. En couplant un maximum de données, vous pourrez bien mieux négocier !

Pour faire baisser la note, pourquoi ne pas vous charger vous-même de certains travaux comme la mise en peinture des murs ou la pose de lino ?

Et pour ce qui est des équipements ?
Tout est ici question de goût et de préférence. Un réfrigérateur ou un lave-vaisselle dernier cri sera forcément plus cher qu’un appareil basique. Même chose pour les meubles, les luminaires, la robinetterie, etc. Selon la qualité choisie, votre budget travaux pourra différer de plusieurs milliers d’euros... en plus comme en moins ! Il faut en tenir compte.


Quelles aides pour la rénovation énergétique de mon logement ?

Vous l’aurez compris, le coût de rénovation d’une maison peut être particulièrement élevé. Vous envisagez d’effectuer des travaux de rénovation énergétique ? Qu’il s’agisse d’améliorer l’isolation de votre logement en vue de diminuer votre facture de chauffage, ou encore de changer votre chaudière, vous pouvez bénéficier d’aides de l’État. Parmi celles-ci :

  • Le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) : 15 à 50 % du montant des dépenses, en fonction de la nature des travaux (plafonnement à 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple soumis à une imposition commune) ;
  • La TVA à taux réduit (5,5 %) : cela concerne certains travaux d’isolation thermique et l’installation d’appareils de chauffage spécifiques. Les travaux qui en résultent sont également pris en compte (par exemple, modification nécessaire de la plomberie, de l’installation électrique ou des peintures).

Attention cependant : les travaux de rénovation énergétique doivent être exécutés par des artisans ou une entreprise, certifiés RGE (reconnus garants de l’environnement). Les professionnels intervenant sur votre chantier doivent aussi fournir le matériel. Vous ne pourrez bénéficier de la plupart des aides de l’État que si ces deux conditions sont réunies.

Évaluer le coût de rénovation d’une maison ou d’un appartement avant d’entreprendre des travaux est gage de sérénité. Faire établir des devis également ! Besoin d’un crédit pour concrétiser votre projet de rénovation ? Faites appel à Younited Credit, spécialiste du prêt amortissable à taux fixe entre particuliers ! Chez nous, vous avez la possibilité d’emprunter de 1 000 à 50 000 euros, remboursables entre 6 et 84 mois. Ce n’est pas tout : le remboursement anticipé est gratuit quel que soit le montant d’emprunt, et nos taux sont imbattables jusqu’à 3 000 euros, entre autres avantages exclusifs. Younited, c’est simple comme bonjour !


Les trois points-clés à retenir sur le coût de rénovation d’une maison :

  • Avant de rénover, toujours faire un état des lieux pour connaître la nature et l’ampleur des travaux à effectuer (rénovation basique, complète ou restauration d’une maison ancienne, incluant travaux d’assainissement et de maçonnerie, pose de revêtements, mise aux normes électrique, etc.).
  • Passer par une entreprise ou des artisans qualifiés et demander au préalable au moins trois devis différents.
  • Ne pas négliger le coût de la main-d’œuvre, mais également celui des équipements et matériaux (plus ils seront qualitatifs, plus le budget travaux sera important).