Achat d’un vélo à assistance électrique : budget et financement

Continuer (Sans engagement)
Utiliser les services d’une banque ou d’une plateforme de crédit direct est un moyen de bénéficier d’un budget supérieur pour financer son vélo à assistance électrique, et ainsi rouler écolo en ville comme à la campagne ! Infos sur le crédit vélo électrique et sur les aides auxquelles vous avez potentiellement droit pour simplifier votre achat.



Qu’est-ce qu’un vélo électrique tout-terrain et quels en sont les avantages ?


Dédiés à la descente, à l’enduro, au cross-country ou à la rando sportive, les vélos à assistance électrique (VAE) tout-terrain ont pour principe de concilier l’énergie moteur à celle que le cycliste déploie naturellement lors du pédalage. La capacité de l’utilisateur s’en trouve renforcée. Parmi les avantages :

  • Aller plus loin dans ses déplacements ;
  • Franchir des obstacles compliqués (comme les fortes pentes) ;
  • Transporter des charges avec facilité, contrairement à l’usage d’un vélo classique.

Preuve des performances des vélos tout-terrain à assistance électrique ? Des rumeurs font état de « dopage mécanique » dans le monde du cyclisme avec des moteurs électriques dissimulés dans les cadres des vélos…


Quoi de neuf sur le marché des vélos électriques ?


En France, le marché des vélos électriques haut de gamme est en pleine expansion ces dernières années. Plusieurs fabricants ont notamment investi le secteur du vélo à assistance électrique en proposant des batteries moins lourdes et des prix compris entre 1 200 et 5 000 euros. Ces VAE puissants permettent aux cyclistes habitués des randonnées tout chemin d’évoluer aisément sur les petites routes comme sur les sentiers escarpés grâce à l’assistance d’un moteur électrique. KTM, Matra, BH Bikes ou encore Scott sont quelques-uns des spécialistes du segment.

À noter : de nombreuses références made in France

Plutôt que d’opter pour l’achat d’un vélo électrique fabriqué à l’étranger et de courir le risque de le payer plus cher, faites marcher le commerce en France ! Starway, Moustache, Neomouv, ThirtyOne, Alerion, U-Feel... les marques concevant des VAE en France ne manquent pas.


Quel est le prix d’utilisation des vélos à assistance électrique ?


C’est une excellente question, car outre le prix d’achat d’un VAE, il faut compter le montant de la recharge. Ce coût dépend de l’autonomie du vélo. En partant sur une batterie de 500 Wh (modèle le plus répandu), qui autorise une soixantaine de km, et en la mettant en rapport avec le prix moyen du kWh (0,15 euro), le coût d’une recharge s’élève à 0,075 euro en moyenne. En rechargeant la batterie deux fois par semaine, le prix moyen de recharge à l’année, lui, atteint environ 7 euros.


Quel intérêt d’avoir recours à un crédit vélo électrique ?


Financer l’achat d’un vélo à assistance électrique puissant constitue une dépense importante dans la mesure où le prix d’un tel équipement reste encore élevé. L’une des méthodes les plus efficaces pour boucler son budget consiste alors à faire appel à une plateforme de crédit. Telle est la mission quotidienne de Younited Credit, numéro 1 sur internet du crédit aux particuliers en Europe, grâce à qui il est simple et rapide d’effectuer une simulation de crédit vélo électrique en ligne.

Pourquoi passer par nous ?

Chez Younited Credit, vous pouvez souscrire un crédit d’un montant compris entre 1 000 et 50 000 euros, remboursable sur une période de 6 à 84 mois. Ce montant peut servir à financer l’achat de tout type de projet, et pas seulement l’acquisition de votre VAE ! C’est là tout l’avantage du prêt personnel, seule et unique forme de crédit que nous distribuons.

Autres atouts de taille : des frais moindres, sans surprise, et des taux particulièrement attractifs. D’ailleurs, jusqu’à 3 000 euros empruntés, nos taux sont absolument imbattables !

Bon à savoir : un taux fixe sécurisant
Choisir de nous faire confiance pour votre crédit vélo électrique, c’est bénéficier d’un prêt amortissable à taux fixe, pour lequel le montant remboursé chaque mois ne varie pas. Vous avez ainsi une visibilité totale sur votre prêt dès la signature du contrat.

Dois-je souscrire une assurance-crédit ?

Comme toute banque/organisme de crédit ou presque, Younited Credit vous proposera une assurance au moment où vous souscrirez votre crédit vélo électrique. C’est une manière de vous protéger vous, mais aussi les investisseurs (particuliers, caisses de retraite, fondations...) qui nous confient une partie de leur patrimoine pour le mettre à disposition des emprunteurs. Cette assurance est plus que recommandée.

À savoir que depuis la loi Lagarde de 2010, complétée ensuite par les lois Hamon et Bourquin, vous avez toujours la possibilité de prendre une assurance extérieure pour couvrir votre prêt.


Pourquoi ne pas faire un leasing ou une LLD ?


Le leasing (ou crédit-bail) et la LLD (location longue durée) sont deux formes de crédit particulières. Ce qui les différencie ? Le leasing, à l’inverse de la LLD, autorise l’achat du vélo en fin de contrat. Si le leasing et la LLD possèdent certains avantages (notamment un montant moins important à rembourser chaque mois comparé au crédit traditionnel), l’inconvénient majeur reste le prix global. En effet, vous débourserez au final un montant plus élevé que si vous aviez financé votre VAE avec un crédit vélo électrique classique.


Vélo à assistance électrique : puis-je bénéficier d’aides à l’achat ?


Plusieurs aides existent pour vous assister afin de financer l’achat de votre VAE. Vous pouvez bien entendu les cumuler avec votre crédit vélo électrique !

Les aides de la région

Certaines régions offrent une subvention pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Son montant varie entre 150 et 600 euros, dans la limite de 50 % du prix d’achat de votre VAE.

Les aides de la ville

De nombreuses métropoles accordent également des aides pour l’achat d’un VAE. C’est par exemple le cas de :

  • La métropole lyonnaise ;
  • La métropole parisienne ;
  • La métropole lilloise ;
  • La métropole messine.

Le montant accordé est variable selon votre lieu de résidence, mais est en général de quelques centaines d’euros. Renseignez-vous auprès de votre ville !

La prime de l’État

Une prime gouvernementale, appelée bonus vélo à assistance électrique, peut vous être versée sous conditions. Son montant peut aller jusqu’à 200 euros. Pour en bénéficier, vous devez :

  • Habiter en France ;
  • Avoir plus de 18 ans :
  • Avoir un RFR (revenu fiscal de référence) par part inférieur ou égal à 13 489 euros ;
  • Bénéficier pour le même projet d’aides de la collectivité ou du groupement de collectivités territoriales, c’est-à-dire votre ville ou votre région.

Votre vélo électrique doit aussi :

  • Être un cycle à pédalage assisté tel que décrit dans l’article R.311-1 du Code de la route ;
  • Être neuf ;
  • Ne pas être équipé d’une batterie au plomb ;
  • Ne pas être cédé dans l’année suivant son achat.

Vous ne pouvez bénéficier de cette prime qu’une seule fois.

Crédit vélo électrique à taux plus qu’abordable, aides régionales ou gouvernementales... Aujourd’hui, de nombreux dispositifs encouragent la mobilité propre. Sachez enfin que si vous utilisez votre vélo électrique pour vos trajets professionnels, votre employeur peut prévoir le versement d’un forfait mobilités durables. Celui-ci remplace l’indemnité kilométrique vélo (IKV). Son montant ? Jusqu’à 400 euros par an. Là encore, renseignez-vous !


Ce qu’il faut retenir sur le crédit vélo électrique :

  • Le prêt classique est, à terme, plus économique que le leasing ou la LLD (prix global inférieur).
  • Pour le compléter ou simplement pour renflouer votre enveloppe financière, il est possible de bénéficier d’aides.
  • Parmi elles, la prime de l’État et les aides de la ville.