Crédit professions libérales : les conseils de Younited Credit pour l'obtenir

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité
  1. Conseils pour obtenir un credit professions liberales

Médecin, avocat, vétérinaire, architecte… Ces professions prestigieuses ont aussi besoin d’accéder au crédit pour financer leurs projets. Alors, comment faire pour obtenir un crédit profession libérale ? Explications.

 

Quels types de crédit pour les professions libérales ?


Se lancer, renforcer sa trésorerie, investir pour acheter de nouveaux équipements… Il est souvent nécessaire pour les professions libérales de recourir à un prêt professionnel. En fonction des besoins, plusieurs types de crédits sont à leur disposition :

- le crédit classique : la somme empruntée est à rembourser par mensualités sur une durée plus ou moins longue en payant des intérêts plus ou moins élevés ;

- le crédit ou « compte » de trésorerie pour combler un besoin passager en trésorerie ;

- le crédit-bail, ou contrat de location/achat, qui permet, sans apport du professionnel, de devenir propriétaire d’un équipement ou d’un bien immobilier loué.

 

Un crédit profession libérale, vers qui se tourner ?


De nombreuses banques ou organismes de crédit proposent des solutions destinées aux professions libérales. S’il peut apparaître naturel de s’adresser à « sa » banque pour son prêt, il ne faut pourtant pas hésiter à faire jouer la concurrence pour dénicher des taux d’intérêt plus bas ou des conditions de remboursement les plus favorables.

Outre les banques, une autre solution existe : passer par le financement participatif. Sur Internet, des plateformes de crédit, qui s’appuient sur une communauté d’investisseurs, proposent de répondre aux besoins en financements des professions libérales.

 

Le crédit profession libérale, quelles conditions ?


Obtenir un prêt professionnel pour les professions libérales exige de produire certains éléments : en général, il faut justifier de l’existence légale de l’activité, de la nature du besoin et présenter les trois dernières liasses fiscales. Des cautions peuvent également être demandées.

Lorsqu’il s’agit d’une création d’activité, la banque peut parfois demander un apport personnel : il peut monter jusqu’à 30% du financement du projet global.