Conseils pour obtenir un prêt conso pas cher

Le prêt à la consommation, à l’image du prêt personnel, est un levier souple et efficace pour financer ses projets (achat d’une nouvelle voiture, travaux dans son intérieur) ou faire face à un imprévu (facture importante, problème de trésorerie). Les intérêts vous effraient ? On vous guide pour vous aider à obtenir le crédit personnel le moins cher.


Pourquoi préférer le prêt personnel à une autre forme de crédit à la consommation ?


Outre le prêt personnel, deux autres grandes formules de crédits à la consommation existent : le prêt affecté et le crédit revolving. Comme son nom l’indique, le prêt affecté est un crédit destiné au financement d’un achat précis (voiture, véhicule à deux roues, voyage, travaux, bien mobilier...), contrairement au prêt personnel qui ne demande aucun justificatif d’utilisation. Le prêt affecté affiche un coût total un peu moins élevé que le prêt personnel, car la banque ou l’établissement de crédit sait ce qu’elle(il) finance. Le risque étant moindre, l’organisme en question sera mieux disposé à revoir le taux d’intérêt à la baisse. Cela étant, l’emprunteur a moins de libertés et davantage de contraintes. Avec un prêt personnel, il peut s’il le souhaite assurer le financement de plusieurs projets sans avoir à fournir la moindre information complémentaire à la banque. Un avantage non négligeable !

À noter : quel type de justificatif ?
Dans le cadre d’un crédit affecté, la banque exige non pas un justificatif, mais généralement plusieurs : bon de commande, devis, facture… Tout ceci suppose de nombreuses démarches et retarde considérablement la signature du contrat.

Concernant le crédit revolving, nous allons le voir au fil de cet article, c’est de loin la formule la plus coûteuse et la plus risquée.


8 conseils pour obtenir le crédit personnel le moins cher


Pour mettre toutes les chances de son côté en vue d’obtenir le crédit personnel le moins cher, il est vivement conseillé de présenter un dossier soigné. Mais cela ne fait pas tout ! Conseils à suivre…

1 — Choisir le bon type de prêt à la consommation

Pour réduire le coût total de financement, il faut privilégier un crédit personnel amortissable à taux fixe et aux échéances de remboursement fixes, par rapport à un prêt à la consommation dit renouvelable (ou revolving) à taux variables et aux échéances modifiables. C’est la condition sine qua non pour obtenir un crédit pas cher. Avec un prêt à taux variable, la mensualité que vous payez aujourd’hui ne sera pas forcément la même le mois d’après (et souvent, cette mensualité va crescendo). En somme, seul un contrat de crédit à taux fixe vous permettra de rembourser sereinement le financement de votre nouvelle auto, de votre nouveau bien immobilier ou encore des travaux engagés dans votre résidence secondaire.

Certes, le crédit renouvelable est souvent accompagné d’une offre promotionnelle avec un taux alléchant... au début. Mais une fois la période promotionnelle passée, le taux d’intérêt augmente rapidement et frôle le taux d’usure ! Lorsque l’on regarde le coût total du crédit, celui à taux fixe est toujours moins onéreux.

Bon à savoir : qu’est-ce que le taux d’usure au juste ?
Le taux (ou seuil) d’usure correspond au TAEG maximum légal que les établissements de crédit peuvent pratiquer lorsqu’ils accordent un prêt. Objectif : protéger les emprunteurs d’éventuels taux abusifs. Le taux d’usure est recalculé chaque trimestre par la Banque de France et publié au Journal officiel.

2 — Crédit pas cher : se fier au TAEG

Second paramètre à considérer pour obtenir le crédit personnel le moins cher et objectiver votre projet dans les meilleures conditions : le TAEG (taux annuel effectif global). C’est un très bon indicateur pour l’emprunteur puisqu’il répond à la même formule de calcul, quel(le) que soit la banque ou l’établissement de crédit sollicité(e). Grâce à ce taux, il est possible de comparer efficacement une offre de crédit avec une (ou plusieurs) autre(s).

Le TAEG concerne aussi bien les crédits à la consommation que les crédits immobiliers. Il comprend l’ensemble des frais dont l’emprunteur devra s’acquitter dans le cadre du remboursement de son prêt, à savoir :

  • Le taux de base (ou taux nominatif), qui n’est en fait qu’un élément constitutif du TAEG ;
  • Les frais de dossier ;
  • Les frais éventuellement dus à des intermédiaires qui seraient intervenus dans l’octroi du crédit ;
  • Les frais de garantie ;
  • Les frais d’ouverture et de tenue de compte ;
  • Les frais d’utilisation d’un moyen de paiement et autres frais liés aux opérations de paiement ;
  • La prime d’assurance, si celle-ci est souscrite simultanément auprès du prêteur ;
  • Le coût de l’évaluation du bien immobilier (hors frais d’enregistrement relatifs au transfert de propriété).

Le taux annuel effectif global permet ainsi d’avoir une idée du montant de ses futures mensualités, mais aussi et surtout du montant total du crédit. À noter que si l’emprunteur souscrit un contrat d’assurance dans un établissement tiers, la prime d’assurance fera l’objet d’un prélèvement séparé. Il n’en reste pas moins qu’elle doit être comptabilisée.

3 — Utiliser la concurrence pour un prêt personnel pas cher

Qui dit crédit personnel le moins cher dit aussi étude de marché. Pour donner vie à son projet, l’emprunteur ne doit pas hésiter à faire jouer la concurrence entre les différents établissements ou plateformes de crédit en ligne, en vue d’obtenir la meilleure formule possible :

  • Le demandeur peut effectuer le comparatif des offres de prêt lui-même ou confier cette tâche à un courtier en crédit à la consommation ;
  • Il peut également recourir aux outils de simulation pour obtenir un meilleur taux en modulant le montant emprunté ou la durée du crédit.

4 — Faire un rachat de crédits

Vous avez un ou plusieurs crédits en cours (crédit auto, crédit mariage, prêt immobilier, par exemple) ? Il faut savoir que le crédit à la consommation peut faire l’objet d’un rachat de crédits. C’est la meilleure solution pour ne pas mettre en péril votre budget et éviter d’éventuelles pénalités de retard, qui se traduiraient par des intérêts majorés. Là encore, la meilleure solution pour trouver un crédit pas cher est d’avoir recours à une simulation en ligne. La simulation de rachat fonctionne sur le même principe que la simulation de prêt.

5 — Opter pour un petit crédit personnel de court terme

Plus le montant emprunté est bas, plus la durée du crédit personnel est courte, et plus le coût total de ce dernier est réduit. L’établissement jugeant que le risque de défaut est faible, voire nul. Dès lors, choisir un mini-crédit à la consommation remboursable rapidement permet de bénéficier de conditions bien plus favorables. Mais cela suppose de financer le reste de son achat avec un apport personnel... Or, obtenir un crédit pas cher par ce biais n’est pas à la portée de tous.

6 — Contourner les pénalités de remboursement anticipé

En cas de rentrée d’argent subite, l’emprunteur est tenté d’effectuer un remboursement partiel ou intégral de son crédit à la consommation en avance pour éviter le paiement des intérêts. Il faut toutefois noter que la plupart des établissements de crédit appliquent des pénalités en cas de remboursement anticipé si la somme remboursée dépasse 10 000 € sur 12 mois. Un inconvénient que vous ne rencontrerez pas chez Younited Credit, quel que soit le montant !

7 — Utiliser un comparateur en ligne

L’une des meilleures manières de faire un comparatif entre les offres de crédit personnel reste de recourir à un comparateur en ligne dédié. L’information principale à entrer sur un comparateur est le montant que vous voulez emprunter. S’en suit une seconde information capitale : la durée pendant laquelle vous souhaitez rembourser votre prêt. Comme dit plus haut, cette durée influera directement sur le coût total du financement. N’hésitez donc pas à la faire varier pour mieux mesurer son impact.

En quelques clics, vous faites le tour des principaux organismes de crédit et avez accès au crédit personnel le moins cher du moment. Attention toutefois : bien souvent, sur un comparateur, les taux s’entendent hors assurance. Younited Credit vous recommande par ailleurs de coupler un comparateur avec des outils de simulation en ligne pour élargir les offres.

8 — Faire jouer la délégation d’assurance

Vous avez obtenu une première réponse positive à votre demande de crédit ? Peut-être ne le saviez-vous pas, mais rien ne vous oblige à accepter l’offre d’assurance proposée par la banque. Vous pouvez tout à fait contracter un crédit chez elle, et en parallèle, souscrire une assurance auprès de la concurrence. Seule prérogative : prendre le même niveau de garanties que celui imposé par le prêteur.

Pour dénicher une offre de crédit pas cher, sans justificatif, qui soit adaptée à votre projet et dont le montant des mensualités s’ajuste à votre budget, n’attendez plus : faites une simulation en ligne via la plateforme Younited Credit ! Jusqu’à 3 000 euros de financement, nous proposons le crédit personnel le moins cher du marché. Intéressé ? Soumettez-nous votre dossier complet, puis obtenez une réponse définitive sous 24 h. Oui, 24 h !


Crédit pas cher : les points clés à retenir

  • Préférer un crédit personnel au TAEG fixe et se servir de ce dernier pour comparer les offres.
  • Dans la mesure du possible, opter pour un prêt affecté à court terme, d’une durée de quelques mois.
  • Faire un rachat de crédit pour éviter les pénalités de retard et être attentif aux pénalités de remboursement anticipé.