Comparer un prêt auto

Les critères de choix du crédit automobile

Ce guide est là pour vous présenter les différentes options disponibles pour le financement de votre future voiture par le biais d’un crédit automobile. Vous pourrez ainsi comparer les différentes possibilités de financement, et faire le choix le plus en adéquation avec votre projet d’achat automobile. Dans cet article, découvrez aussi comment procéder pour votre comparatif de crédits auto.

Comment bien choisir son crédit automobile ?


Que ce soit pour une voiture, une moto ou un camping-car, chaque projet est différent. Pas de panique, nous sommes là pour vous guider dans la comparaison des offres de crédit automobile.

Avec ou sans apport personnel

Avoir un apport personnel est toujours un gage de confiance pour un vendeur de voitures. C’est aussi le cas lorsque vous demandez un crédit automobile pour compléter votre apport. Les meilleures solutions d’achat et de crédit vous seront présentées uniquement si vous avez un apport personnel.

Si vous n’avez pas d’apport, vous pouvez tout de même utiliser un crédit pour couvrir le coût d’achat. Mais vous risquez d’être limité dans le choix du montant à emprunter. Qu’elle soit neuve, ou d’occasion, il vous faudra penser à budgétiser l’achat de cette voiture, et notamment les mensualités à rembourser chaque mois.
Vous devrez aussi démontrer au vendeur ou à l’organisme de crédit que vous êtes en mesure de rembourser l’emprunt et ce, même avec un apport.


Suivant le montant souhaité

Il convient de bien définir son projet d’acquisition d’un véhicule pour connaître ses besoins en financement. Vous pouvez également vous tourner vers des voitures pour lesquelles le gouvernement verse un bonus à l’achat (moteurs hybrides ou électriques). Pensez aussi à votre capacité de remboursement, les mensualités d’un crédit sont une charge supplémentaire dans votre budget.


La durée et le montant du crédit automobile

En opérant un arbitrage entre la durée et le montant de la mensualité de votre remboursement, vous pouvez trouver le parfait équilibre. En France, la durée minimum d’un crédit automobile est de 3 mois et il ne peut pas dépasser 75 000 €.

Dans les faits, plus la durée de remboursement est courte, moins vous rembourserez d’intérêts, mais les mensualités seront élevées. Si au contraire vous préférez avoir des mensualités moins élevées, le mieux est d’étendre dans le temps la durée de votre prêt.

Il existe une multitude d’organismes qui proposent des crédits automobiles, mais tous appliquent des taux différents. Il faudra également prendre en compte les éventuelles opérations promotionnelles : baisse des taux temporaire, frais de dossiers offerts, partenariats avec des constructeurs automobiles.

Afin de pouvoir vous rendre compte des taux en fonction de vos besoins, vous pouvez faire des simulations pour votre crédit sur notre site.


L’assurance-crédit

L’assurance de votre voiture est obligatoire, mais celle-ci n’intègre pas l’assurance de votre crédit voiture. L’assurance-crédit automobile est facultative, mais fortement recommandée, car elle vous permet d’être plus serein en cas d’événement imprévu.

Elle permet de couvrir :

  • Une interruption temporaire de travail : lorsque vous n’êtes plus en capacité de travailler suite à un accident ou à une maladie.
  • La perte d’emploi : en cas de licenciement, l’assurance peut prendre en charge les mensualités de votre prêt. La prise en charge peut être partielle ou totale. Un délai de carence peut également s’appliquer selon les compagnies d’assurances.
  • Un décès : l’assurance permet de couvrir la famille à la suite du décès du titulaire du contrat de crédit.
  • Une invalidité définitive et absolue : la maladie ou un accident peuvent parfois causer une inaptitude. Cette assurance permet d’être serein en cas de grave invalidité vis-à-vis de ses proches.


Le type de crédit conso

Le prêt personnel et le crédit affecté sont les crédits conso les plus couramment souscrits pour financer un véhicule. La différence notable entre les deux ? Le prêt personnel n’est pas dédié à un achat en particulier. Vous êtes libre d’utiliser le montant du prêt comme vous l’entendez. Autrement dit, il est aussi bien possible de financer votre voiture avec une partie du prêt, et des travaux ou encore un voyage avec l’autre partie. Chose qui ne sera pas possible avec un crédit conso de type affecté. Votre choix dépendra surtout de vos besoins.


La location longue durée ou avec option d’achat


Qu’est-ce que la LOA ?

Une location de longue durée est un service proposé par des entreprises spécialisées en leasing automobile. Le choix d’une durée longue permet de diminuer les mensualités. Mais attention, n’oubliez pas que vous ne pourrez pas être propriétaire du véhicule.

La location avec option d’achat, ou LOA, représente aujourd’hui une solution alternative pour le financement de son véhicule. Surtout utilisée par les professionnels, elle leur permet d’amortir les mensualités en tant que charge et de les déduire de leur produit comptable. Ce type de location un peu spécial s’ouvre aussi aux particuliers, qui trouvent dans la LOA plus de flexibilité.

Pour une durée de 24 à 72 mois, le locataire de la voiture devra s’acquitter tous les mois d’un loyer fixe. Ce montant est établi en fonction du modèle de la voiture, du nombre prévisionnel de kilomètres par année, et de son apport personnel, s’il en a un.


Les avantages d’une LOA

Une location avec option d’achat peut être intéressante pour un particulier. En effet, celle-ci comporte de nombreux avantages :

  • budgétisation des dépenses automobiles ;
  • large gamme de véhicules disponible à la LOA ;
  • contrat d’entretien du véhicule (pièces d’usure, révision, vidange).


Les inconvénients d’une LOA

Ne pas oublier de prendre en compte que le contrat comprendra des clauses plutôt contraignantes relatives à l’utilisation du véhicule :

  • nombre de kilomètres maximum à l’année ;
  • effectuer l’entretien et les réparations du véhicule ;
  • payer l’ensemble des frais d’assurance ;
  • payer l’édition de la carte grise.


La revente du véhicule


Que vous envisagiez déjà ou non la revente de votre nouveau véhicule, il est utile d’y penser avant l’achat. Si vous pensez déjà à la revente, le plus judicieux est de prévoir votre crédit automobile en conséquence en prenant soin de vérifier sa cote à la revente sur un site spécialisé comme La meilleure option reste de prévoir une durée d’emprunt couvrant la durée pendant laquelle vous possédez le véhicule. Ainsi cela vous évitera d’engager des frais supplémentaires liés à une durée d’emprunt automobile trop longue


Le crédit report


Le crédit report est une façon différente d’aborder le financement de votre véhicule. En effet, vous pouvez différer son remboursement, le temps de vendre votre ancienne voiture. Très utile en cas de coup de cœur ou d’une véritable affaire, l’avantage de ce crédit est de vous donner plus de flexibilité. Si vous n’arrivez pas à vendre votre ancienne voiture, vous devrez rembourser votre crédit ou vous séparer de votre nouvelle voiture. Il vous faudra donc être prudent, ce pour quoi nous vous conseillons de bien réfléchir avant de vous engager.


Quels sont les pièges à éviter ?


Le crédit à taux révisable

Dans le cas d’un crédit voiture, celui-ci peut vous être proposé pour un besoin en financement limité (en général moins de 3 000 €). La banque vous accorde en fait une « réserve de liquidité » permanente avec laquelle vous pouvez acheter ce que vous voulez. Et si vous avez besoin de liquidité pour financer votre voiture, vous pouvez tout à fait utiliser cette réserve. Mais le taux proposé à la signature peut évoluer dans le temps ; et malheureusement, bien souvent à la hausse.

Ce type de crédit est donc à fuir comme la peste, tant il est dangereux. D’ailleurs l’usage l’a bien démontré, de nombreux crédits à taux révisables ont vu leurs taux exploser.

Les frais de dossier cachés

Lors de la signature de votre contrat de crédit, il se peut que vous ayez à payer des frais de dossier. Parfois, certains organismes ne vous alertent pas sur ces frais, et vous risquez d’être surpris. La meilleure chose à faire est de bien lire l’offre de crédit, et d’être vigilant aux frais qui peuvent vous être demandés. Pensez-y, une fois le délai légal de rétraction écoulé, vous serez obligé de les payer.

Si vous décidez de rembourser par anticipation la totalité de l’emprunt, soyez attentif aux conditions. En effet, certains organismes n’hésitent pas à vous faire payer le prix fort pour en bénéficier.

Le crédit souscrit auprès de votre concessionnaire auto

Si vous décidez de passer par un concessionnaire automobile d’une grande marque, il est possible qu’il vous propose directement un crédit. Cependant vous ne pourrez pas y souscrire sans un apport personnel important. De plus, les marges de négociation sont très réduites, et vous serez peut-être obligé de choisir un modèle de voiture spécifique, éligible à l’offre. Attention aux offres trop alléchantes qui consistent en fait à déstocker des modèles de véhicules invendus.

Les pièges de location avec option d’achat

Dans le cadre d’une LOA, vous devez bien garder en tête que la voiture ne vous appartient pas, et que c’est une location. À la fin de votre contrat de location, vous pourrez acquérir le véhicule contre le paiement de la valeur résiduelle.

L’autre point noir de la location avec option d’achat tient dans les conditions d’utilisation de la voiture durant toute la durée du contrat. À la signature, vous vous engagez sur un nombre maximum de kilomètres à parcourir. Si d’aventure vous roulez davantage, vous devrez vous acquitter d’une pénalité à la fin du contrat.

Si vous ne souhaitez pas acquérir le véhicule à la fin du contrat de LOA, la société propriétaire récupérera la voiture. Mais si des réparations sont nécessaires, même mineures (éraflure sur une aile, impact sur le pare-brise), vous devrez payer les réparations.

Pour conclure

À partir du moment où vous décidez d’acheter un nouveau véhicule, de nombreuses options s’offrent à vous. Chacune avec ses avantages et ses contraintes, il vous faudra en premier lieu définir votre besoin en financement de manière précise. Une fois cette étape décidée, vous pouvez consulter les différents organismes et faire une comparaison entre les différentes offres, et choisir la plus adaptée.

Comparatif de crédits auto : les points à observer


Pour bien comparer les offres de crédit auto et financer votre futur achat au meilleur prix, vous devrez prendre en compte 3 grands critères.

Le TAEG, indicateur numéro 1

Exprimé en pourcentage du montant emprunté, le TAEG (taux annuel effectif global, anciennement taux effectif global) désigne le montant total d’un crédit. C’est donc une donnée déterminante. Le taux annuel effectif global englobe tous les frais du crédit, tels que le taux nominal, les frais de dossier et le coût de l’assurance.

En réalisant votre comparatif de crédits auto, vous vous apercevrez bien vite que les banques pratiquent des TAEG très différents. D’où l’intérêt de comparer ! Bien entendu, plus le taux annuel effectif global sera bas, plus ce sera intéressant pour vous. Pour une comparaison au plus juste, pensez bien à regrouper des offres portant sur une seule et même durée de remboursement.

Les PRA

Lorsque l’on emprunte de l’argent auprès d’un organisme de crédit, celui-ci touche des intérêts mensuels. Or, si l’emprunteur a une rentrée d’argent imprévue et qu’il solde son crédit avant terme, c’est un manque à gagner pour l’organisme en question. C’est la raison pour laquelle de nombreuses banques appliquent des PRA (pénalités de remboursement anticipé). Encore appelées IRA (indemnité de remboursement anticipé), les PRA correspondent à un certain pourcentage du montant du prêt. Pensez bien à les repérer lors de votre comparatif de crédits auto. Vous pouvez bien sûr tenter de les négocier, mais rien ne dit que vous obtiendrez gain de cause.

À noter : les banques doivent respecter un certain seuil
Un organisme de crédit ne pourra exiger des PRA équivalant à plus de 1 % du montant du prêt si le délai entre la date de remboursement anticipé et celle de fin de contrat est supérieur à un an. Si ce délai est inférieur à 1 an, le seuil passe à 0,5 % du montant du prêt. Au final, cela peut vite chiffrer !
Chez Younited Credit, la question ne se pose pas : les PRA sont inexistantes, quel que soit le montant emprunté.

Le taux annuel effectif d’assurance

À l’image du TAEG, le taux annuel effectif d’assurance (TAEA) désigne le coût total et réel de l’assurance emprunteur. D’un organisme de crédit à l’autre, ce taux peut là encore être très variable. Mais la loi Lagarde, portant sur la réforme du crédit conso, change considérablement la donne ! Promulguée en 2010, cette réforme vous donne droit à la délégation d’assurance. En d’autres termes, vous êtes libre de choisir une autre assurance que celle proposée par l’organisme prêteur.

D’autre part, tous les risques ne sont pas nécessairement couverts jusqu’au terme du crédit. Il n’est donc pas inutile de vérifier l’étendue des garanties et de comparer cette dernière avec votre mode de vie et vos besoins.


Si les comparateurs et simulateurs en ligne sont des outils qui peuvent grandement vous faciliter la tâche, seul un comparatif de crédits auto réalisé avec minutie vous assurera un prêt au meilleur prix. Quel serait le TAEG de votre crédit auto si vous souscriviez un prêt chez Younited Crédit ? Découvrez-le sans plus attendre via notre simulateur en ligne. C’est simple, gratuit et sans engagement. Et surtout, vous obtenez une réponse de principe immédiate !


Ce qu’il faut retenir pour faire un comparatif de crédits auto efficace

  • Observer en premier lieu le TAEG (toujours à durée de remboursement égale) ;
  • Vérifier si des PRA s’appliquent ou non ;
  • Comparer le taux annuel effectif d’assurance et ne pas hésiter à faire jouer la délégation d’assurance.