Comment renégocier un prêt personnel ?

Renégocier un prêt personnel consiste à revoir les termes d’un contrat d’emprunt directement avec le prêteur, ou par l’intermédiaire d’une banque différente. Tous les prêts ne sont pas renégociables, mais il existe une solution: le rachat de crédit. Pleins phares sur cette opération financière.


Crédit à la consommation : dans quel cas renégocier son prêt personnel ?


La législation française autorise la renégociation de crédit seulement pour les prêts immobiliers. Lorsque l’emprunteur connaît des difficultés de remboursement, renégocier un prêt immobilier avec son prêteur peut être une solution avantageuse pour les deux parties. Le plus souvent, il s’agit d’allonger la durée du crédit afin de faire baisser le montant des mensualités. L’emprunteur retrouve alors une meilleure solvabilité et l’organisme prêteur conserve la garantie d’être remboursé. La renégociation est aussi parfois l’occasion de diminuer le taux ou les intérêts du crédit, quand les conditions générales d’emprunt ont évolué.

Vous l’aurez compris, renégocier un prêt personnel en revoyant les conditions initiales prévues au contrat n’est pas possible, ce type de prêt entrant dans la catégorie des crédits à la consommation. L’emprunteur n’a alors d’autre choix que de se tourner vers le rachat de crédit.


Comment fonctionne le rachat de crédit à la consommation ?


Le rachat de crédit à la consommation est une opération qui consiste en un regroupement de plusieurs crédits (deux suffisent), en contractant un nouvel et unique emprunt à la consommation. Les différentes mensualités de remboursement se transforment ainsi en une seule, à taux unique.

Mais qu’importe la banque auquel l’emprunteur fait appel, le rachat de crédit à la consommation fait nécessairement l’objet d’un nouveau contrat. L’opération comporte plusieurs avantages :

  • Une meilleure gestion des finances personnelles : un seul prélèvement est effectué, à date fixe, une fois tous les anciens contrats soldés.
  • Après un rachat de crédit, les mensualités peuvent enregistrer une baisse allant jusqu’à 60 % dans certains cas, grâce à l’allongement de la durée du crédit.
  • Le regroupement peut inclure tous les types de prêts à la consommation (prêts personnels, mais également crédits affectés, crédits revolving...).
  • Il est possible d’effectuer une évaluation de la situation financière avant/après une opération de rachat de crédit, en effectuant une simulation en ligne.

Un rachat ou un regroupement de crédits à la consommation constituent aussi et surtout l’occasion de renégocier votre prêt personnel, ainsi que les autres crédits à la consommation qui seront rattachés à l’opération.

Bon à savoir : la différence avec le rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédit immobilier repose sur le même principe, à la différence que l’opération concerne à la fois un prêt immobilier et un crédit à la consommation minimum. Autrement dit, vous pouvez y recourir pour renégocier votre prêt personnel, à condition d’avoir un prêt immobilier en cours de remboursement.


Dois-je changer de banque pour pouvoir faire un rachat de crédit ?


Pas forcément. Un rachat de crédit en vue de renégocier un prêt personnel peut être effectué aussi bien auprès de la banque émettrice qu’auprès d’une banque concurrente. Tout est surtout question de conditions d’emprunt. Les banques spécialisées dans ce type d’opération peuvent faire une proposition plus qu’intéressante, mais inversement, la banque émettrice peut, elle-même, être ultra concurrentielle. Charge à l’emprunteur de comparer les taux !

Dans le cas où vous passez par une banque concurrente, cette dernière procédera au remboursement des prêts personnels auprès de celle les ayant initialement accordés.


Peut-on renégocier un rachat de crédit ?


Au sens propre du terme, la renégociation d’un rachat de crédit auprès de la banque n’est pas possible. En revanche, l’emprunteur peut tout à fait envisager de faire un nouveau rachat de crédit. Comme pour le regroupement effectué à l’origine, et qui avait pour but de renégocier son prêt personnel et autres prêts consommation, l’opération donnera lieu à un nouveau contrat. Ce dernier sera assorti de nouvelles mensualités, d’un nouveau taux unique et d’un nouvel allongement de la durée de remboursement. L’emprunteur peut aussi faire le choix de raccourcir cette durée. Il remboursera alors son crédit plus rapidement. Mais nous allons le voir juste après, en matière de crédit à la consommation, remboursement plus rapide ne rime pas forcément avec intérêts plus faibles.


Simulation d’un rachat de crédit à la consommation : comment procéder ?


Un simulateur de rachat de crédit à la consommation fonctionne sur le même principe qu’un simulateur de rachat de crédit immobilier. L’emprunteur doit renseigner :

  • Le nombre de crédits à la consommation qu’il rembourse pour le moment ;
  • Le capital restant à rembourser ;
  • Le montant total des mensualités actuellement payées ;
  • Le capital qu’il souhaite emprunter en plus et inclure dans l’opération pour bénéficier d’une trésorerie supplémentaire, le cas échéant.

Prenons l’exemple de Marine et Angelo. Le couple a 3 prêts à la consommation. Le capital qu’il leur reste à rembourser est de 42 500 euros, et le montant total des mensualités, de 502 euros. Ils souhaitent emprunter un capital supplémentaire de 5 000 euros pour effectuer des travaux chez eux. Le montant total du regroupement se monte donc à 47 500 euros.

Après avoir renseigné toutes ces informations sur le simulateur, le couple a connaissance des mensualités les plus faibles dont il pourrait bénéficier après leur opération de rachat de crédit :

  • Nouvelles mensualités : 412 euros, soit -90 euros ;
  • Durée de remboursement : 144 mois ;
  • Intérêts hors assurance : 3,88 % ;
  • Montant total à rembourser : 59 281 euros.

Le simulateur propose aussi à Marine et Angelo d’augmenter leurs mensualités de remboursement, et donc, si tant est que le couple puisse rembourser plus chaque mois, de diminuer la durée du contrat de rachat de crédit. Voici les différentes mensualités possibles :

  • 443 euros, pour un montant total hors assurance de 58 528 euros au taux de 3,89 % remboursable sur 132 mois ;
  • 477 euros, pour un montant total hors assurance de 57 227 euros au taux de 3,98 % remboursable sur 120 mois ;
  • 524 euros, pour un montant total hors assurance de 56 544 euros au taux de 4,03 % remboursable sur 108 mois ;
  • 582 euros, pour un montant total hors assurance de 55 867 euros au taux de 4,21 % remboursable sur 96 mois ;
  • 657 euros, pour un montant total hors assurance de 55 195 euros au taux de 4,44 % remboursable sur 84 mois ;
  • 757 euros, pour un montant total hors assurance de 54 529 euros au taux de 4,75 % remboursable sur 72 mois.

Tandis que la durée de remboursement diminue, les intérêts augmentent, mais le montant total du rachat, lui, est progressivement moins élevé. Et pour cause ! Le taux s’applique non seulement sur une durée moins longue, mais surtout, il n’augmente que sensiblement. Pour le couple, cela vaut par conséquent le coup de renégocier son prêt personnel ! D’autant plus qu’en prenant le temps de la comparaison, il peut trouver un taux de rachat encore plus intéressant.

Renégocier un prêt personnel via un rachat de crédit : sur quoi faire porter la discussion ?

Parmi les éléments de la renégociation qui doivent entrer dans la ligne de mire de l’emprunteur, les intérêts, donc, mais aussi le taux de l’assurance emprunteur (délégation possible).

Grand spécialiste du prêt personnel amortissable entre particuliers, Younited Credit fait également dans le rachat de crédit à la consommation. Pour avoir une idée du montant que cela vous coûterait de renégocier votre prêt personnel chez nous, place à la simulation !


Ce qu’il faut retenir pour renégocier son prêt personnel :

  • La renégociation du contrat n’est pas possible.
  • Seule solution : le rachat de crédit à la consommation.
  • Cette opération nécessite toutefois d’avoir au moins 2 crédits à la consommation en cours de remboursement.