Quelles aides pour financer vos travaux d’isolation ?

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Que le logement soit centenaire ou provienne des années 1980 ou 1990, tôt ou tard, il est nécessaire d’entreprendre des travaux d’isolation face à l’usure des matériaux et à la dégradation de l’habitat. Pour diminuer le montant des factures d’énergie, il est possible de s’appuyer sur des aides pour financer vos travaux d’isolation, en complément d’un prêt travaux.

 

Les travaux d’isolation, à quoi ça sert ?


L’isolation thermique permet de réduire la consommation énergétique en diminuant la perte de chaleur. L’isolation intérieure concerne :

  • l’installation d’une nouvelle chaudière ;
  • le changement des fenêtres si elles sont vieilles et laissent passer de l’air, contre des fenêtres à double vitrage.

Il est également important d’isoler les combles. Lorsque le logement est chauffé en hiver, 30 % de la chaleur s’échappe par les combles, si elles sont mal isolées. Et en été, les combles accumulent beaucoup de chaleur. La plupart du temps, on utilise de la laine minérale, de la laine à souffler ou de la laine à dérouler pour une bonne isolation thermique et acoustique.

 

Les travaux d’isolation, combien ça coûte ?


Le coût des travaux d’isolation dépend de la surface des combles et du matériel d’isolation utilisé. Par exemple :

  • la laine de chanvre avec une épaisseur de 10 cm est vendue 10 €/m²;
  • la laine de verre entre 3 €/m² et 18€/m².

Il faut y ajouter la pose par un artisan. Toujours pour l’isolation thermique intérieure, il existe des isolants à appliquer sur les murs du logement (doublages sur ossatures ou collés). En fonction de plusieurs critères, il faut compter entre 20 €/m² et 40 €/m².  Pour l’isolation extérieure, on parle d’application d’enduit et d’un enveloppant isolant ou encore d’un bardage en bois. Supérieur à ceux de l’isolation intérieure, le coût pour l’isolation extérieure varie, avec le matériel et la pose, entre    50 €/m² et 80 €/m². 

 

Le crédit travaux pour financer des travaux d’isolation


Les travaux d’isolation sont indispensables dans le projet de rénovation d’un logement. Ils permettent d’économiser de l’argent sur le long terme en réduisant le montant des factures énergétiques (chauffage, climatisation). Le problème est que l’isolation des combles ou la pose d’une paroi isolante sur l’extérieur de la maison entraîne d’importants frais. Pour financer des travaux d’isolation, le crédit travaux permet d’avancer la somme nécessaire aux artisans et aux professionnels pour qu’ils puissent réaliser les divers travaux d’isolation. Considéré comme un prêt à la consommation, le prêt travaux peut s’élever jusqu’à 75 000 € : son montant est exclusivement affecté au paiement d’une prestation effectuée par un professionnel. L’emprunteur doit d’ailleurs fournir un devis pour débloquer les fonds.

 

L’éco-prêt à taux zéro


L’éco-prêt à taux zéro est un crédit sans intérêts pour les travaux de rénovation énergétique pouvant atteindre 30 000 € et remboursable sur 15 ans. Le logement doit être la résidence principale et avoir été construit avant 1990. Les travaux concernés par l’éco-prêt à taux zéro incluent l’isolation intérieure et extérieure de l’habitation. Il est nécessaire de présenter des devis de professionnels pour obtenir ce crédit.

 

Le crédit d’impôt transition énergétique


Le crédit d’impôt transition énergétique (Cite) permet de déduire 30 % des dépenses réalisées pour des travaux de rénovation énergétique. Cette déduction s’applique à l’impôt sur le revenu pour l’année au cours de laquelle les travaux ont été exécutés. La condition sine qua non est que les travaux d’isolation thermique doivent être entrepris par des professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

 

Les aides de l’ANAH


Le Cite est cumulable avec d’autres aides comme celles de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) qui permettent de financer des travaux d’isolation et d’être accompagné lors du projet de rénovation. Avec son programme « Habiter Mieux », l’ANAH accorde une aide financière pour les travaux qui permettent un gain énergétique d’au moins 25 % en prenant en charge 35 % à 50 % du montant des travaux si le logement a plus de 15 ans.

 

Les aides locales


Municipalités, intercommunalités : les collectivités territoriales peuvent accorder des aides locales pour inciter à la réalisation de travaux d’isolation. Leurs conditions sont différentes pour chaque région.

 

La prime d’économie d’énergie


Les certificats d’économie d’énergie (C2E) aident à financer des travaux d’isolation pour améliorer la performance énergétique du logement. Ce sont les fournisseurs d’énergie et de carburants qui proposent cette prime d’économie d’énergie. Son montant dépend de l’importance des travaux visant à mieux isoler le logement.