Le prêt hypothécaire : les conseils de Younited Credit

Lorsqu’un crédit classique est refusé, il est possible de financer une acquisition immobilière en hypothéquant un bien immobilier. C’est le prêt hypothécaire. Avantages, spécificités et conditions… Younited Credit vous guide à travers les dédales du crédit avec hypothèque.

 

Comprendre le prêt hypothécaire

 

Un prêt hypothécaire est un crédit bancaire dont la garantie porte sur le patrimoine immobilier de l’emprunteur. Pour demander un crédit hypothécaire, il est donc nécessaire d’être propriétaire d’un ou de plusieurs biens immobiliers. Ce type de prêt peut en outre être utilisé pour diverses destinations. Il est ainsi possible d’acquérir :

- un bien neuf ou ancien ;
- une résidence principale ou secondaire ;
- des bureaux ou un local commercial.

Le bien immobilier hypothéqué doit appartenir à l’emprunteur :

- en nom propre ;
- en SCI à condition que celle-ci soit détenue par l’emprunteur.

La garantie ne suffit pas pour se voir accorder un crédit avec hypothèque. L’emprunteur doit justifier de revenus suffisants pour rembourser les mensualités.

 

Les avantages du prêt avec hypothèque

 

En premier lieu, le crédit hypothécaire permet de rassurer l’établissement de crédit puisqu’une éventuelle défaillance de l’emprunteur est couverte par l’hypothèque. La banque peut en effet saisir le bien immobilier et le mettre en vente afin de rembourser le capital consenti au propriétaire du bien. Mais le prêt hypothécaire revêt d’autres avantages :

- l’assurance de prêt n’est pas obligatoire ;
- les revenus n’ont pas besoin d’être domiciliés ;
- aucune demande de placements n’est exigée ;
- l’absence d’activité professionnelle n’est pas un frein, car les revenus fonciers peuvent suffire.

 

Nos conseils pour demander un prêt hypothécaire

 

Le crédit avec hypothèque présente quelques spécificités qu’il faut bien appréhender avant d’engager une demande. Il faut effectivement savoir que le montant accordé dépend de la valeur expertisée du ou des biens immobiliers. Mais surtout, le capital correspondra à 50 %, voire 70 % de leur valeur. Aussi, pour un bien expertisé à 200 000 €, il n’est pas possible d’emprunter plus de 140 000 €.

En outre, il faut considérer quelques réserves sur la durée du prêt qui ne peut excéder 20 ans. Et si l’emprunteur a plus de 70 ans, il sera tenu de rembourser l’intégralité du crédit avant qu’il ait 90 ans.