Baromètre des taux immobiliers 2020 : les informations utiles à votre décision d'achat

Quelle est la valeur des taux d’emprunt immobilier aujourd’hui ?


Avec le montant maximum de financement, l’une des premières questions qui vient à l’esprit de l’emprunteur avant d’acheter un bien immobilier porte sur le timing. Les taux d’emprunt immobilier ont vertigineusement chuté ces dernières années et se trouvent à un niveau historiquement bas. Younited Credit propose de revenir sur l’évolution des taux d’intérêt afin de savoir si la période est favorable pour acheter.


2018 : des taux immobiliers en chute continue


Le phénomène n’est pas nouveau et continue d’attirer de nouveaux candidats au prêt immobilier. Depuis plusieurs années, en effet, les observateurs constatent trimestre après trimestre que les taux d’intérêt du marché ne cessent de baisser. Ils ont atteint en 2018 le niveau le plus bas de l’histoire. Si bien qu’on nous explique même que l’État emprunte à des taux d’intérêt négatifs.


Pour bien appréhender la situation, nous proposons d’étudier la courbe des taux d’emprunt immobilier sur 20 ans entre avril 2011 et avril 2018. Voici le taux moyen hors frais (assurance, constitution du dossier à la banque…) appliqué pour ces différentes périodes :

  • avril 2011 : 4,8 %
  • avril 2013 : 3,35 %
  • avril 2015 : 2,4 %
  • avril 2017 : 2,2 %
  • avril 2018 : 1,65 %

Concrètement, le coût du crédit en avril 2011 pour un bien immobilier d’une valeur de 200 000 € atteignait 125 000 € alors qu’il coûte aujourd’hui moins de 50 000 €.

À noter : l’évolution des taux en 30 ans

En 1988, les taux immobiliers moyens s’établissaient à plus de 9 %, soit une chute d’environ 8 % en l’espace de trois décennies.


La meilleure période pour acheter ?


Faut-il acheter rapidement avant que les taux du marché ne se relèvent ou faut-il attendre une potentielle baisse pour souscrire un prêt immobilier aux meilleures conditions ? Au vu des éléments suscités, les taux d’emprunt immobilier sont déjà très bas et ne pourront éternellement décroître. Une potentielle baisse serait minime et n’influencerait que légèrement le coût total du crédit. Aussi, le moment est définitivement venu de devenir propriétaire.

Pas de précipitation pour autant, car les taux immobiliers semblent marquer une certaine stabilité. Les indicateurs ne prévoient pas une hausse dans les mois qui viennent. Et, si les taux du marché étaient encore amenés à fléchir, l’emprunteur aura toujours la possibilité de renégocier son crédit immobilier. En outre, cette situation crée davantage de concurrence entre les organismes de crédit, cherchant à financer de nouveaux projets immobiliers : des conditions idéales pour négocier le meilleur prêt immobilier.


Taux d’emprunt immobilier : où en est le marché depuis ?


En 2019, comparativement à 2018, les taux immobiliers ont à nouveau enregistré une nette baisse, avec des valeurs variables selon les banques et la durée de remboursement. Plus précisément, en avril 2019, les taux d’emprunt immobilier étaient (sans compter l’assurance, etc.) en moyenne de :

  • 1,35 % pour les prêts sur 15 ans ;
  • 1,55 % pour les prêts sur 20 ans ;
  • 1,75 % pour les prêts sur 25 ans.

Cela nous donne une moyenne globale de 1,55 %, soit -0,10 % par rapport à la même période l’année précédente.

Venons-en à présent aux chiffres 2020, qui sont sans aucun doute ceux qui intéressent le plus l’emprunteur. Lorsque l’on compare les taux d’emprunt de ce mois de mars à ceux relevés un an plus tôt, on constate que la tendance est encore à la baisse. Du moins, pour les courtes voire même les moyennes durées de remboursement (7 à 15 ans), qui passent sous la barre des 1 %. Des valeurs record, se prêtant au dépôt de votre dossier de financement auprès des banques si vous envisagez d’accéder incessamment sous peu à la propriété ! Pour le reste, les valeurs restent stables ou enregistrent une faible hausse : rien qui ne puisse décourager les futurs acheteurs, donc !


Quels sont les taux d’emprunt immobiliers en France en 2020 ?


Afin de vous permettre de visualiser clairement les valeurs qui vous concernent, nous allons ici écarter les taux du marché au niveau national, pour nous concentrer uniquement sur les taux appliqués par régions. Retour, par conséquent, sur le baromètre des taux d’emprunt immobilier de mars 2020 du nord au sud et d’est en ouest, en passant bien sûr par le centre de la France. À noter que les valeurs s’entendent là encore hors assurance et autres frais de dossier.

Taux d’emprunt au nord de la France

Durée de remboursement du crédit

Taux immobiliers

En moyenne

Meilleure offre constatée

7 ans

0,70 %

0,30 %

10 ans

0,75 %

0,40 %

15 ans

1,00 %

0,64 %

20 ans

1,15 %

0,77 %

25 ans

1,45 %

1,08 %

30 ans

1,85 %

1,58 %

Moyenne globale

1,15 %

0,80 %

Taux d’emprunt au sud de la France

Région Rhône-Alpes

Durée de remboursement du crédit

Taux immobiliers

En moyenne

Meilleure offre constatée

7 ans

0,65 %

0,30 %

10 ans

0,75 %

0,40 %

15 ans

0,95 %

0,65 %

20 ans

1,15 %

0,85 %

25 ans

1,40 %

1,10 %

30 ans

1,65 %

1,58 %

Moyenne globale

1,09 %

0,81 %

Région Sud-Ouest

Durée de remboursement du crédit

Taux immobiliers

En moyenne

Meilleure offre constatée

7 ans

0,70 %

0,30 %

10 ans

0,85 %

0,40 %

15 ans

1,05 %

0,65 %

20 ans

1,25 %

0,85 %

25 ans

1,45 %

1,25 %

30 ans

1,80 %

1,58 %

Moyenne globale

1,18 %

0,84 %

Région Méditerranée

Durée de remboursement du crédit

Taux immobiliers

En moyenne

Meilleure offre constatée

7 ans

0,65 %

0,24 %

10 ans

0,80 %

0,40 %

15 ans

1,00 %

0,65 %

20 ans

1,25 %

0,85 %

25 ans

1,50 %

1,07 %

30 ans

1,80 %

1,58 %

Moyenne globale

1,17 %

0,80 %

Taux d’emprunt dans l’est de la France

Durée de remboursement du crédit

Taux immobiliers

En moyenne

Meilleure offre constatée

7 ans

0,70 %

0,30 %

10 ans

0,85 %

0,40 %

15 ans

1,00 %

0,65 %

20 ans

1,20 %

0,85 %

25 ans

1,45 %

1,25 %

30 ans

1,80 %

1,58 %

Moyenne globale

1,17 %

0,84 %

Taux d’emprunt dans l’ouest de la France

Durée de remboursement du crédit

Taux immobiliers

En moyenne

Meilleure offre constatée

7 ans

0,70 %

0,30 %

10 ans

0,80 %

0,40 %

15 ans

1,00 %

0,65 %

20 ans

1,20 %

0,85 %

25 ans

1,45 %

1,19 %

30 ans

1,80 %

1,58 %

Moyenne globale

1,16 %

0,83 %

Taux d’emprunt en Île-de-France

Durée de remboursement du crédit

Taux immobiliers

En moyenne

Meilleure offre constatée

7 ans

0,70 %

0,30 %

10 ans

0,80 %

0,40 %

15 ans

1,00 %

0,65 %

20 ans

1,20 %

0,85 %

25 ans

1,50 %

1,25 %

30 ans

1,80 %

1,55 %

Moyenne globale

1,17 %

0,83 %

Pourquoi ne pas se fier seulement aux taux constatés ?


Le baromètre des taux d’emprunt immobilier ne peut prendre en compte les différents frais relatifs au crédit. Chaque banque applique en effet ses barèmes et conditions propres. Ces fameux frais peuvent ainsi faire varier le montant du prêt dans différentes proportions. Par ailleurs, en fonction du montant de son apport personnel, l’emprunteur pourra bénéficier de conditions de crédit plus ou moins avantageuses (baisse voire suppression des frais de dossier, réduction du taux de prêt immobilier…).

À noter : quel montant minimum d’apport personnel ?
De manière générale, les banques considèrent que l’emprunteur doit pouvoir s’acquitter lui-même des frais relatifs à son acquisition immobilière. Le cas échéant, l’apport personnel représentera, au minimum, 5 à 10 % du montant du bien selon que celui-ci soit neuf ou ancien.

Les taux d’emprunt, c’est donc du cas par cas. Pour obtenir une offre de financement personnalisée, c’est-à-dire basée sur votre profil d’emprunteur, il est nécessaire de démarcher les banques. Younited Credit vous recommande d’en contacter un maximum afin de pouvoir faire une comparaison éclairée. L’idéal, pour gagner du temps, reste de simuler votre prêt directement en ligne. Les outils à cet effet ne manquent pas. Ils sont, de plus, 100 % gratuits et sans engagement. Pourquoi s’en priver ?


Taux nominal, TAEG… : à quel indicateur me fier ?


Le TAEG, assurément ! Ce fameux taux d’emprunt immobilier inclut justement l’ensemble des frais rattachés au prêt dont nous parlions précédemment : frais d’assurance, frais de dossier… Pour l’emprunteur, il s’agit donc d’un excellent point de comparaison. Grâce au TAEG, il peut se représenter facilement le montant de son prêt immobilier. Bien sûr, plus le TAEG est bas, meilleure est l’offre de financement ! Si une assurance emprunteur est proposée sur certaines offres et pas sur d’autres, il vous suffit de déduire le TAEA (taux annuel effectif d’assurance) du TAEG. De la sorte, vous pourrez comparer ce qui est comparable. À savoir que la banque prêteuse ne peut pas vous obliger à contracter une assurance chez elle. Libre à vous de signer ailleurs pour assurer votre crédit immobilier !


Le marché du crédit immobilier n’a jamais été aussi faste pour les candidats à l’accession. Aujourd’hui, pour un crédit dont la durée de remboursement est de 7 ou 10 ans, le taux moyen ne dépasse pas les 0,85 % hors frais. Du jamais-vu ! En longue durée, et en dépit de quelques hausses, le taux d’emprunt immobilier n’excède guère les 1,85 % : une valeur qui reste tout à fait acceptable. Assisterons-nous à un nouveau fléchissement dans les mois à venir ? Suivez l’actu du marché, sait-on jamais !


Les points-clés à retenir sur les taux d’emprunt immobilier

  • La baisse se poursuit, avec un taux moyen actuel toutes durées confondues allant de 1,09 à 1,18 % selon les régions.
  • Ces moyennes n’incluent pas l’assurance ni les autres frais et ne sont donc pas représentatives du montant du crédit.
  • Pour comparer les offres entre elles, se reporter exclusivement au TAEG.