Souscrire un emprunt bancaire : nos 7 conseils

Difficile de vous y retrouver dans le vaste univers de l’emprunt bancaire ? Le recours au crédit est pourtant souvent indispensable pour réaliser vos projets. On vous aide : voici 7 conseils pour faire le bon choix.

 

1. Bien délimiter son projet

 

Pour bien choisir son prêt bancaire, il faut tout d’abord avoir bien délimité le projet que l’on veut financer. Le type d‘emprunt à choisir ne sera évidemment pas le même selon la nature du projet, celui-ci pouvant prendre la forme d’un prêt personnel, d’un crédit auto/moto, d’un crédit immobilier d’un prêt travaux, etc. Il faut également noter que seules certaines catégories de prêt permettent aux particuliers de profiter de certaines aides. C’est le cas notamment des prêts immobiliers et des prêts travaux qui sont à solliciter respectivement pour des projets différents.

 

2. Fixer le bon montant à emprunter

 

En délimitant son projet (achat de voiture, d’une maison, etc.), le consommateur possède également une bonne lisibilité du montant qu’il coûtera. À partir du prix du projet, de l’apport personnel dont peut disposer le particulier et des taux d’intérêt en vigueur, un particulier peut arriver à fixer le bon montant qui lui faudra emprunter. Pour cela, il peut faire une estimation via un simulateur en ligne, ou bien il a également la possibilité de demander conseil à un professionnel (banquier, courtier, avocat).

 

3. Comparer les différentes offres de prêt

 

Qu’elle concerne un prêt personnel ou un autre type d’emprunt, une demande d’informations auprès d’un organisme financier permet en général d’obtenir par ce dernier une première offre de prêt. Celle-ci inclura forcément le Taux effectif global (TEG) qui permet au consommateur d’avoir une bonne lisibilité quant au coût global du crédit proposé. En comparant les TEG des différentes offres de prêt reçues, le particulier peut déjà opérer une première sélection de prêts et ainsi resserrer son choix.

 

4. Préparer son dossier de prêt

 

Une fois que l’emprunteur a choisi plusieurs offres de prêt lui paraissant intéressantes par rapport à son projet, il doit contacter les différents organismes financiers adéquats. Un particulier peut ainsi faire plusieurs demandes de prêt, qui devront être toutes accompagnées d’un dossier. Pour être accepté, ce dossier de prêt devra comporter des justificatifs de revenus prouvant la solvabilité du particulier (bulletins de salaire, avis d’imposition, relevés de compte, etc.), mais également des renseignements sur sa situation personnelle (situation matrimoniale, nombre d’enfants à charge, etc.) et sur d’éventuels autres crédits en cours.

 

5. S’éviter de mauvaises surprises

 

Le dossier accepté par un organisme financier, ce dernier envoie au particulier une offre personnalisée de contrat de crédit. Cette offre rassemble toutes les informations du futur contrat, dont notamment le montant et la durée du crédit, le montant des échéances, le TEG et la présence d’éventuels frais supplémentaires (assurances complémentaires, dossier, etc.). Il s’agit donc pour le particulier de bien lire méticuleusement l’offre de contrat pour ne pas se laisser surprendre par d’éventuelles modalités qui ne lui conviendraient pas. Si c’était le cas, il aurait tout de même 15 jours pour refuser l’offre, puis encore un délai de rétractation de 14 jours une fois le contrat signé.

 

6. Faire attention à son taux d’endettement

 

Dernier conseil mais non le moindre, le futur emprunteur doit toujours s’assurer qu’il sera solvable pendant toute la durée du prêt, y compris en cas de coup dur comme la perte de son emploi. S’il a choisi un prêt personnel, il devra faire face à un taux fixe et donc à des mensualités stables qu’il est facile de prévoir (seule la toute première échéance peut varier si la première période de remboursement n’est pas égale exactement à un mois). Chaque mensualité devra être dans tous les cas réglée par l’emprunteur qui s’est engagé au remboursement en signant le contrat de prêt. Pour pouvoir faire face à l’ensemble de ces mensualités sur toute la durée du prêt, il est conseillé d’avoir un taux d’endettement personnel ne dépassant pas 33%.

 

7. Ne pas se tromper dans le choix de l’organisme prêteur

 

Un prêt oui, mais avec qui ? Le marché du crédit regorge d’organismes promettant les meilleures conditions, mais tous n’ont pas la même solidité et la même rigueur. Or, il s’agit de votre argent, il est donc essentiel de se diriger vers un acteur identifié et à l’éthique attestée. C’est le rôle de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), entité dépendante de la Banque de France qui délivre un agrément aux établissements de crédit. Younited Credit dispose de l’agrément n°16488, qui atteste qu’elle remplit les critères de l’ACPR.