Rachat de crédit : qui accepte facilement un dossier de financement ?

Continuer (Sans engagement)

C’est un fait : le rachat ou regroupement de crédit permet à l’emprunteur de diminuer le montant de ses mensualités de remboursement et d’écarter le risque de surendettement. Selon sa situation, l’emprunteur peut être amené à rechercher, en ligne, un organisme de rachat de crédit qui accepte facilement sa demande. Mais ces organismes existent-ils vraiment en France ?


Quels sont les critères d’acceptation d’un rachat de crédit ?


La décision de la banque face à un dossier de rachat de prêt dépend de plusieurs paramètres. Les banques, tout comme les organismes de regroupement de crédit, se basent en priorité sur :

  • Les revenus de l’emprunteur ;
  • Sa manière de gérer son compte en banque (l’existence de découverts est, par exemple, un très mauvais point) ;
  • Son âge ;
  • Sa capacité à épargner ;
  • Les types de crédits à racheter (consommation, immobilier ou les deux ; dettes familiales, dettes fiscales…) ;
  • Le montant à racheter ;
  • Le fait que l’emprunteur soit propriétaire ou non de son logement ;
  • L’existence d’une garantie (caution, hypothèque…) ; à défaut il faudra prendre une assurance qui augmentera le montant total du prêt ;
  • Le taux d’endettement de l’emprunteur.

À noter : le taux d’endettement admis de 33 % n’est pas universel
Avec une opération de regroupement, le taux d’endettement de l’emprunteur ne doit généralement pas dépasser 33 % des revenus. Les banques restent toutefois flexibles : si l’emprunteur a des revenus et un reste à vivre confortables, un taux supérieur peut être admis. Mais l’inverse est vrai aussi…

Un emprunteur inscrit au Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) et/ou en situation de surendettement aura peu de chances de voir son dossier accepté… même s’il s’agit d’une banque ou d’un organisme de rachat de crédit qui accepte facilement !


Quels sont les organismes de rachat de crédit qui acceptent facilement les dossiers ?


En France, les critères d’octroi d’un rachat de crédit sont communs à toutes les banques et tous les organismes spécialisés dans ce type d’opération. Et ce, qu’ils exercent en ligne ou qu’ils aient une agence physique. Il n’y a ainsi, à proprement parler, pas d’organisme de rachat de crédit qui accepte facilement les demandes.

Néanmoins, un faible montant à faire racheter peut pencher en la faveur de l’emprunteur, du fait que la banque ou l’organisme de crédit prendra moins de risques. On parle globalement d’un montant inférieur à 20 000 euros. Cela sous-entend que l’opération ne portera que sur des prêts à la consommation et ne pourra inclure un éventuel prêt immobilier en cours.

Par ailleurs, lorsqu’une opération de rachat porte sur un faible montant, la durée du crédit est, elle aussi, minime. Or, qui dit durée de remboursement réduite dit montant total moins élevé (puisque les intérêts et l’assurance courront moins longtemps). Un autre atout qui entre en ligne de compte dans un dossier de regroupement… Dans tous les cas, une simulation en ligne vous éclairera sur le montant total de l’opération en fonction de la durée choisie. C’est l’occasion de comparer vos crédits actuels avec différentes offres de rachat en ligne.


Fraude au rachat de crédit : gare aux escroqueries !


Généralement, les emprunteurs en quête d’organismes de rachat de crédit qui acceptent facilement les dossiers sont ceux dont les revenus sont faibles, ou ceux qui ne parviennent tout simplement plus à honorer leurs mensualités de remboursement à la suite d’un événement X ou Y (perte d’emploi, divorce…). Et, lorsque le surendettement guette, l’emprunteur est vulnérable. Il peut alors se montrer moins méfiant face aux escrocs. Or, ces dernières années, la fraude au rachat de crédit s’est intensifiée

Concrètement, les escrocs se font passer pour un organisme de rachat de crédit en ligne et promettent des offres de regroupement à taux imbattable. Pour le montage du dossier et l’ouverture du nouveau crédit, ils demandent à l’emprunteur de leur fournir un certain nombre d’informations. Jusque-là, « tout va bien ».

Seulement, les escrocs vont ensuite usurper l’identité de l’emprunteur grâce aux informations récoltées, de manière à ouvrir un crédit en ligne à son nom. Les malfaiteurs demandent ensuite à l’emprunteur usurpé de transférer le montant du crédit vers un autre compte (celui des escrocs, bien sûr) pour soi-disant finaliser l’opération de regroupement. Un montant dont l’emprunteur ne reverra plus la couleur, mais qu’il devra en plus rembourser… Prudence, donc, face à des offres trop alléchantes pour être honnêtes !

Le mieux, lorsqu’on cherche un organisme de rachat de crédit qui accepte facilement son dossier, reste de se tourner vers un établissement connu et reconnu. Cela évite bien des mauvaises surprises… Si Younited Credit rachète volontiers les crédits à la consommation des particuliers à taux préférentiel, il sait aussi refuser un dossier lorsque leur situation n’est pas idéale. C’est entre autres ce qui fait le sérieux d’un établissement de crédit ! Pour obtenir une étude personnalisée et sans engagement, dirigez-vous dès à présent vers notre outil de simulation.

Ce qu’il faut retenir lorsqu’on cherche un organisme qui accepte facilement un dossier de rachat de crédit :

  • L’essentiel réside dans la teneur de votre dossier de financement (plus il sera bon, meilleures seront vos chances).
  • Les banques et organismes prêtent toutefois plus facilement en deçà d’un certain montant de rachat.
  • La vigilance s’impose face à la fraude au rachat de crédit.