Les perspectives du marché du crédit en 2017

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité
Les perspectives du marché du crédit en 2017

Les perspectives du marché du crédit en 2017

En 2017, le marché du crédit doit retrouver des niveaux de croissance élevés, de quoi redonner au crédit à la consommation toute son attractivité. 2017 pourrait bien être une année de records pour ce type de prêts ! Explications.

 

En 2017, l’embellie du crédit à la consommation

En 2017, le marché du crédit à la consommation devrait poursuivre sur sa bonne forme actuelle. L’Association Française des Sociétés Financières, qui regroupe près de la moitié des acteurs du secteur, anticipe une croissance de l’ordre de +5 %. Ces perspectives correspondent à la hausse des nouveaux crédits accordés lors du dernier trimestre 2016, que les statistiques officielles de la Banque de France ont confirmée.

Selon l’ASF, les consommateurs français plébiscitent actuellement deux types de prêts, qui portent la croissance du secteur du crédit aux particuliers :

  • le prêt personnel (+16 % sur un an) pour faire face à un imprévu ou pour financer des projets personnels ;
  • le crédit automobile et notamment la location avec option d’achat (+37% sur un an).

Si cette hausse se confirme tout au long de l’année, le marché des prêts à la consommation pourrait se rapprocher de son niveau d’avant la crise financière de 2008. Le contexte macro-économique devrait aider.

 

Un marché du crédit très actif en Europe

L’année 2017 s’annonce comme une année record sur le marché des crédits aux particuliers et aux entreprises dans la Zone Euro. La Banque Centrale Européenne a annoncé le maintien de sa politique monétaire accommodante sur l’ensemble de l’année. Intérrogés par Natixis et la Société Générale, les économistes tablent sur une forte augmentation des volumes d’émissions de crédit en Europe.

Cependant, ils identifient également un double risque qui pourrait peser sur ces perspectives encourageantes du marché de crédit :

  • des incertitudes électorales en Europe, avec des échéances majeures en France et en Allemagne notamment ;
  • une incertitude économique aux Etats-Unis, sur la politique du nouveau gouvernement et ses répercussions sur l’économie européenne.

Conséquence : le consensus des experts anticipe une remontée de la courbe des taux en 2017. Si les avis divergent sur l’ampleur et la date de cette hausse, tous s’accordent sur une remontée généralisée touchant les rendements d’Etat, les prêts aux entreprises et taux d’intérêt des crédits aux particuliers.