Rembourser le solde de son prêt auto avant l’échéance

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité
 

capital restant du

Une fois le crédit auto signé et la voiture livrée, l’emprunteur est tenu de rembourser son prêt mensuellement et sur une durée définie dans le contrat. Toutefois, lorsqu’une rentrée d’argent le permet, il est possible d’effectuer un remboursement anticipé du solde du prêt auto. Explications.

 

QU’EST-CE QU’UN REMBOURSEMENT ANTICIPÉ ?

 

Lorsque l’emprunteur souhaite solder son crédit auto avant son terme, il est en droit d’effectuer un remboursement anticipé total : cela permet de ne plus avoir de mensualités à verser, et donc d’économiser le solde des intérêts restant à payer. Cette démarche est réalisable à tout moment et sans motif spécifique, dans le cadre d’un crédit à taux fixe ou d’un crédit renouvelable. Il est aussi possible de procéder à un remboursement anticipé partiel de son crédit auto, en versant une somme plus importante qu’une mensualité classique, afin de réduire l’échéancier – et éventuellement revoir le montant des mensualités avec le prêteur.

 

CRÉDIT AUTO : DANS QUELS CAS S’APPLIQUENT LES PÉNALITÉS ?

 

Des pénalités de remboursement peuvent notamment être exigées si le montant du remboursement anticipé du crédit auto est supérieur à 10 000 euros par période de 12 mois.

L’indemnité de remboursement, qui aura été fixée lors de la signature du contrat de prêt, est limitée à :

• 1 % du montant du remboursement si l’échéance restante du crédit est supérieure à un an ;

• 0,5 % du montant du remboursement si l’échéance restante est inférieure à un an.

Le montant des intérêts et de l’assurance du capital restant dû doit donc être supérieur au montant de la pénalité pour que le remboursement anticipé soit intéressant pour l’emprunteur.

En revanche, aucune pénalité ne peut être exigée dans les cas suivants :

• S’il s’agit d’un crédit renouvelable.

• Si l’emprunteur possède une autorisation de découvert.

• Si le remboursement anticipé intervient lors d’une période où le taux n’est pas fixe.

• Si le remboursement anticipé résulte de l’exécution d’un contrat d’assurance.