Bien négocier son prêt auto

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Pour limiter au maximum le coût de l’achat de sa voiture, il est possible de négocier son crédit auto. Suivez nos pistes pour bénéficier d’un crédit auto pas cher.

negociation credit auto

CRÉDIT AUTO : LE PLUS PRISÉ DES CRÉDITS À LA CONSOMMATION

 

Le crédit auto est un crédit affecté à l’achat d’une voiture. Il peut financer la totalité du montant du véhicule, avec un plafond de 75 000 € et une durée de remboursement qui peut atteindre 84 mois. En tant que crédit affecté, le crédit auto possède quelques particularités : le remboursement ne débute qu’à la livraison de la voiture. Si le véhicule n’est pas livré, le crédit auto peut donc être annulé, sans frais. Le montant moyen d’un crédit auto s’établit autour de 13 000 €. Le crédit auto représente la moitié des crédits conso contractés en France. Les concessionnaires proposent régulièrement des solutions de financement aux acheteurs, mais un particulier a tout à fait le droit de choisir un crédit auto auprès de l’organisme de son choix, et peut même faire appel librement au prêt entre particuliers.



NÉGOCIER UN CRÉDIT AUTO : UN MARCHÉ CONCURRENTIEL

 

Le crédit auto propose généralement le taux d’intérêt le plus faible parmi les différents crédits à la consommation et pour cause : il est fortement concurrentiel. L’emprunteur est donc en position de force pour négocier le crédit auto s’il s’appuie sur ce marché concurrentiel. Concessionnaire, banques, organismes prêteurs, plateformes en ligne de crédit collaboratif : effectuez des simulations et des demandes de devis, et partagez-les aux différents acteurs sollicités afin d’obtenir le crédit auto le plus compétitif possible.



NÉGOCIER UN CRÉDIT AUTO : S’APPUYER SUR SES ATOUTS

 

Une négociation, c’est un échange en face à face entre un acheteur et un vendeur. L’acheteur – ou plutôt l’emprunteur – peut exiger de son interlocuteur de lui fournir son offre la plus intéressante, avec l’accord de sa hiérarchie. Pour cela – et tout en y mettant les formes, il peut s’appuyer sur :

• sa fidélité, s’il a déjà souscrit des crédits par le passé ;

• sa bonne gestion de ses comptes, en s’appuyant sur les éléments fournis avec une demande de prêt (relevés de comptes bancaires) ;

• sa solvabilité et son faible taux d’endettement, sur la foi de ses justificatifs à fournir pour une demande de prêt (bulletins de salaire).

Un bon client et un client présentant peu de risques incitent les établissements prêteurs à offrir des conditions avantageuses pour les séduire.



NÉGOCIER UN CRÉDIT AUTO : LES BIENFAITS DE L’APPORT PERSONNEL

 

Plus la somme à emprunter est faible, moins le crédit auto ne coûte cher ! Un bon moyen de diminuer le montant à emprunter, c’est de disposer d’un apport personnel. Idéalement, il doit représenter 10 % à 20 % du prix de la voiture. Cet apport personnel a un double effet :

• il réduit la somme à emprunter ;

• il rassure l’établissement prêteur sur la bonne gestion de l’emprunteur, en démontrant sa capacité à épargner. Cela favorise de meilleures conditions de prêt.



NÉGOCIER UN CRÉDIT AUTO : RÉDUIRE LA DURÉE DE REMBOURSEMENT

 

Le taux d’intérêt s’envole avec la durée de remboursement du crédit auto. Plus la durée de remboursement est courte, plus le taux est faible ! Pour réduire la durée de remboursement, il faut donc hausser au maximum le montant des mensualités, dans la limite du taux d’endettement accepté par l’établissement prêteur (généralement un tiers des revenus).



NÉGOCIER UN CRÉDIT AUTO : DÈS LE PRIX DE VENTE DU VÉHICULE

 

Le prix de vente de la voiture détermine en grande partie la somme à emprunter pour un crédit auto. Et c’est précisément lui qui dispose certainement de la plus grande marge de manœuvre en termes de négociation ! Qu’il s’agisse de l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion, il est toujours possible d’obtenir une ristourne. Il faut là aussi faire marcher la concurrence (notamment pour le neuf) et s’appuyer sur les défauts du véhicule (pour l’occasion), éventuellement négocier le prix de la carte grise. Il est d’autant plus possible de négocier le prix d’une voiture neuve lorsqu’il s’agit véhicule avec options et forfait entretien.



NÉGOCIER UN CRÉDIT AUTO : S’AFFRANCHIR DES BANQUES

 

Pour bénéficier d’un taux d’intérêt attractif et de frais réduits pour son crédit voiture, il faut privilégier le prêt entre particuliers ou le crédit collaboratif. Le crédit entre particuliers, c’est un prêt conclut en dehors du cadre des organismes classiques, sans intermédiaire entre l’emprunteur et le prêteur. Le crédit collaboratif quant à lui est à mi-chemin entre ces modèles. Une plateforme en ligne, comme Younited Credit, utilise l’épargne d’investisseurs pour répondre aux demandes de prêt de particuliers, via une procédure sélective respectant les mêmes exigences en termes de solvabilité que tout autre établissement prêteur agréé par l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution de la Banque de France. Le modèle économique de Younited Credit, avec des marges nettement inférieures aux banques et autres établissements de crédit, permet de proposer des crédits auto avantageux.