L'assurance de prêt personnel : les conseils de Younited Credit

Un prêt personnel est destiné à financer un petit projet ou l’achat d’un véhicule. L’assurance de prêt dans ce cas n’est pas automatique, mais il est envisageable de se protéger quand même en souscrivant à certaines garanties. Bien que les besoins soient réduits, le risque d’accident ou de perte d’emploi existe. Une couverture constitue donc une sécurité en cas de perte de revenus. Laquelle choisir ?

 

Assurance crédit : des garanties à la carte

 

L’assurance de prêt personnel est personnalisable en fonction de son profil. Les protections de base sont :

- Le décès avec une prise en charge complète du prêt personnel en vue de ne pas laisser de dettes à ses proches ;
- L’invalidité, qu’elle soit totale et définitive ou partielle, pour pallier l’impossibilité d’exercer son métier ;
- La maladie reconnue par la Sécurité sociale dont la conséquence est l’arrêt de travail de longue durée.
- La perte d’emploi dans le cadre d’un CDI (contrat à durée indéterminée).

Notre conseil : Le choix des garanties dépend du capital emprunté. Si le montant du prêt personnel est peu élevé, l’intérêt d’augmenter le coût du crédit par des frais d’assurance est quasi nul.

 

Des conditions générales variables

 

Les contrats d’assurance comportent un certain nombre d’exclusions auxquelles il faut être vigilant :

- Certains accidents de la vie ou certaines situations, par exemple un licenciement pour faute ou une démission ne donneront pas lieu à une indemnisation. La garantie perte d’emploi peut être limitée à un âge précis ou à certaines professions libérales.
- Les risques plus classiques de guerre, risque atomique, risque de navigation aérienne. La participation à des rixes est exclue également, sauf en cas de légitime défense.
- Les délais de carence et de franchise varient d’un assureur à l’autre.
- Des limites d’âge sont fixées, entre 70 et 85 ans, selon les contrats.

 

Le libre choix de son assureur

 

La loi Lagarde puis la loi Hamon qui la renforce permettent à l’emprunteur de souscrire son assurance de prêt auprès de l’assureur de son choix. Dans le cadre de l’offre de prêt, les garanties proposées sont standards. L’organisme prêteur en profite pour afficher un taux d’intérêt intéressant, mais se rattrape sur le coût de l’assurance. Une assurance individuelle aura le mérite d’être souvent moins chère avec des garanties personnalisables en fonction du profil de l’emprunteur.