Simulation rachat de crédit immobilier : les conseils de Younited Credit

Généralement, devenir propriétaire de son logement implique de recourir à un prêt immobilier. Mais son remboursement mensuel pèse souvent lourd dans le budget des ménages. Alors, lorsque les taux d’emprunt diminuent drastiquement, la tentation est forte de recourir à un rachat de crédit afin de pouvoir profiter de taux plus avantageux. Mais cette opération implique de prendre ses précautions. C’est pourquoi il est conseillé de procéder à une simulation de rachat de crédit immobilier avant de se lancer.

 

Qu’est-ce qu’une simulation de rachat de crédit immobilier ?

 

La simulation de rachat de crédit immobilier est l’étape consistant à analyser l’ensemble des paramètres entrant en ligne de compte, puis à calculer le coût financier afin de savoir s’il est judicieux ou non de procéder au rachat en question. Car contrairement à ce que l’on pourrait croire, le fait d’avoir souscrit un crédit immobilier à un taux plus élevé que ceux pratiqués aujourd’hui ne garantit pas de faire des économies.

 

Quel est l’intérêt de faire une simulation de rachat de crédit immobilier ?

 

Lorsqu’on procède à un rachat de crédit, de nombreux éléments entrent en considération pour déterminer si l’opération est rentable ou non. C’est précisément à cela que sert la simulation de rachat de crédit immobilier. Parmi les critères à analyser figurent la comparaison des taux, mais aussi le montant des frais de rachat, ou encore la proportion entre le montant des intérêts et celui du capital remboursé lors de chaque mensualité.

 

Les conseils avant de faire un rachat de crédit immobilier

 

Le rachat de crédit immobilier implique avant toute chose d’obtenir des informations fiables concernant la situation de remboursement. Il convient pour cela de demander auprès de sa banque un tableau d’amortissement. Ce document permet de vérifier les éléments suivants :

• le montant du capital restant dû avant le remboursement de la mensualité suivante ;

• le montant de la mensualité hors assurance ;

• le montant des intérêts ;

• le montant du capital.

Ces éléments permettent notamment de déterminer le pourcentage entre le montant des intérêts et celui du capital. Ce point est particulièrement important, car le rachat de crédit immobilier n’a de sens que dès lors qu’il permet de réaliser des économies sur le paiement des intérêts. Il devient inutile lorsque les mensualités ne sont constituées que par le remboursement du capital.

On comprend ainsi qu’il convient de procéder au rachat de crédit le plus rapidement possible, à condition bien évidemment que l’écart entre les taux rende l’opération intéressante financièrement. Il faut savoir que cette opération a un coût financier qui englobe des frais de dossier ainsi que des pénalités de remboursement anticipé facturés par la banque, mais aussi des frais de garantie.