Rachat de crédit et double mensualité : les conseils de Younited Credit

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Le crédit à double mensualité a été conçu pour raccourcir la durée du prêt et diminuer ainsi son coût. De plus en plus de banques le proposent à leurs clients. En règle générale, la banque limite le règlement d’une mensualité double à une fois par an, mais l’opération peut être renouvelée plusieurs fois.

Ce système avantage financièrement l’emprunteur à condition qu’il ne dépasse pas le taux d’endettement admis. C’est pourquoi il est conseillé d’attendre une rentrée d’argent exceptionnelle : un treizième mois, une prime d’intéressement…

Pour autant, est-il possible de racheter un crédit à double mensualité pour financer un nouveau projet, réduire la durée de remboursement de ses dettes, ou gagner en trésorerie ?

 

Le rachat de crédit à double échéance

 

Il est tout à fait possible de racheter un prêt immobilier à double mensualité se cumulant avec d’autres prêts à la consommation, comme dans le cadre d’un regroupement de crédits classiques. Tous les en-cours sont alors remboursés par anticipation par l’organisme prêteur, et l’emprunteur n’a plus qu’une seule échéance de prêt à payer. Il peut ainsi alléger sa mensualité en rallongeant la durée du crédit, ou rembourser plus vite en la réduisant.

 

Les conditions exigées pour le rachat d’un crédit à double mensualité

 

Les conditions le plus souvent exigées sont :

- un emploi et des revenus stables ;
- un taux d’endettement raisonnable, fixé à 33% des revenus de l’emprunteur ;
- un fonctionnement des comptes bancaires normal, c’est-à-dire pas de rejets de prélèvements, pas d’abus de découvert autorisé.

 

Les indemnités pour remboursement anticipé d’un prêt immobilier

 

Attention, le remboursement d’un prêt immobilier par anticipation peut donner lieu à des indemnités payables à l’organisme prêteur. Il convient de vérifier le contrat de prêt avant d’entamer toute démarche. Le cas échéant, il faudra les inclure dans le rachat de crédit.

Dans tous les cas, elles ne peuvent excéder 6 mois d’intérêts (à ne pas confondre avec 6 mensualités) ou 3% du capital restant dû. Parfois, une banque peut aussi prévoir le règlement d’indemnités dans le seul cas du rachat du prêt immobilier par une autre banque.