Prêt personnel : taux fixe ou taux variable ?

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Les conditions d’un crédit à la consommation peuvent varier d’un crédit à l’autre, qu’il s’agisse d’un prêt bancaire ou d’un prêt entre particuliers. La plus grande attention au taux de l’emprunt est requise pour la signature d’un prêt personnel : c’est lui qui détermine en grande partie le coût du crédit. Deux propositions s’offrent alors à l’emprunteur : le taux fixe et le taux variable.

PRÊT PERSONNEL À TAUX FIXE : LE PLUS STABLE

 

Le taux fixe est par définition invariable, il présente de nombreux avantages pour ceux qui préfèrent la stabilité :

• le taux qui figure sur le contrat de crédit au moment de la signature reste le même tout au long de la durée du prêt personnel;

• le taux fixe permet de rembourser des échéances équivalentes chaque mois;

• le taux fixe assure une stabilité de remboursement appréciable pour un prêt personnel de longue durée;

• le coût global du crédit conso est connu dès la signature;

• le taux fixe permet de bloquer un taux moins élevé en cas de crainte d’augmentation des taux d’intérêt par la suite.

En contrepartie, en cas de baisse des taux d’intérêt sur les marchés, l’emprunteur qui a fait le choix d’un taux fixe pour son prêt à la consommation ne peut pas bénéficier de cette diminution.

 

LE TAUX VARIABLE : LE PLUS FLEXIBLE

 

Le taux variable se différencie du taux fixe puisqu’il suit les fluctuations du marché. Le taux est indexé à des indicateurs qui peuvent le moduler à la hausse comme à la baisse. Une flexibilité qui a ses avantages :

• en cas de baisse des taux d’intérêt, l’emprunteur paie ainsi des mensualités moins élevées que ce qui était prévu au départ;

• le coût de l’emprunt peut être très intéressant en cas de prêt de courte durée à une période où les taux sont en baisse.

Mais à l’inverse si les taux augmentent, les mensualités de remboursement en font de même, et le coût du prêt peut se révéler très élevé. L’emprunteur peut alors, s’il le souhaite procéder à un remboursement anticipé pour éviter de continuer à subir les hausses.

Une dernière possibilité s’offre à l’emprunteur, il s’agit du taux variable capé. Le taux reste alors variable, mais dans une fourchette définie au préalable. Un taux capé d’un point ne peut par exemple pas baisser ou augmenter de plus d’1%.