Retraite : optez pour le prêt personnel

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Les plus de 50 ans ont de plus en plus recours au crédit à la consommation. Financer un voyage, une dépense exceptionnelle ou donner un coup de pouce à leurs enfants : Le prêt personnel est une solution accessible pour les retraités.



LES BONNES RAISONS DE RECOURIR AU CRÉDIT À LA CONSOMMATION POUR LES SÉNIORS




L’espérance de vie s’allonge : elle atteint 79 ans pour les hommes et 85 ans pour les femmes, alors qu’elle était inférieure à 73 et 81 ans en 1990. Les séniors jouissent d’une bonne condition physique : ils sont 84 % parmi les 50-65 ans à s’estimer en bonne santé et à la voir se prolonger sans encombre jusqu’à 78 ans. Dès lors, il est logique qu’ils aient plein de projets en tête et souhaitent les financer ! Toutefois, les séniors n’ont pas tous les ressources financières pour le faire. Les quelque 15 millions de retraités en France perçoivent une pension moyenne d’environ 1 300 €, bien en dessous du salaire net moyen (environ 2 200 €). Les séniors vont alors avoir recours au crédit à la consommation.



LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION EST AUSSI ACCESSIBLE POUR LES SÉNIORS




Les banquiers et organismes prêteurs considèrent les séniors comme des emprunteurs fiables :

• leurs revenus sont stables (plus de risque de perte d’emploi);

• les séniors sont généralement propriétaires de leurs logements (à 80 %) et n’ont plus de prêt immobilier à rembourser;

• leur capacité d’endettement est importante.

Le crédit à la consommation est donc aussi accessible pour les retraités, à des conditions avantageuses :

• l’assurance pour un crédit à la consommation est facultative.

• pas de questionnaire de santé à remplir (sauf si l’emprunteur souscrit une assurance décès-invalidité) ;

• les remboursements mensuels sont faibles ;

• le patrimoine des séniors peut servir de garantie pour le prêteur;

Le crédit à la consommation est accessible aux séniors car il est plus souple : un prêt personnel n’a pas besoin d’être affecté. L’emprunteur n’est pas tenu de justifier son emploi. Les séniors peuvent alors utiliser la somme empruntée comme ils le souhaitent. Par exemple : Dépenser une partie pour des travaux, une autre pour aider leurs enfants et le reste pour financer leurs loisirs.

 

 

 

PAS DE LIMITE D’ÂGE POUR LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION





Il n’existe pas de limite d’âge pour un crédit à la consommation. Les séniors de plus de 65 ans peuvent contracter un prêt personnel comme tout le monde. Mais l’âge de l’emprunteur en fin de crédit est tout de même à prendre en compte. La pratique montre qu’en général les emprunteurs séniors ont 75 ans à la fin de leur prêt à la consommation.




LE SÉNIOR, UN EMPRUNTEUR COMME LES AUTRES



Les procédures pour obtenir un prêt personnel quand on est sénior sont les mêmes que pour tout emprunteur. Les critères essentiels pour obtenir un crédit à la consommation sont :

• la capacité de remboursement ;

• la capacité d’endettement.

Passé un certain âge, la banque ou l’établissement de prêt peut demander à l’emprunteur de prendre une assurance décès-invalidité. Mais l’emprunteur-sénior peut refuser cette assurance. Même s’il est exposé à un risque de santé aggravé. C’est ce que stipule la convention Areas (Assurer et Emprunter avec un Risque de Santé). Dans ce cas, l’emprunteur devra tout de même s’assurer qu’il dispose de garanties importantes en cas de non-remboursement (patrimoine, assurance-vie, etc).



LE RACHAT DE CRÉDITS POUR LES SÉNIORS



Un emprunteur sénior peut aussi envisager le rachat de ses crédits à la consommation. Le rachat de crédit permet de regrouper tous ses crédits en un seul. Il permet de réduire le montant des échéances et d’obtenir un meilleur taux. Dans ce cas non plus, aucune limite d’âge n’est imposée. Les pratiques bancaires montrent que l’âge des emprunteurs en fin de crédit dans le cadre de rachat atteint parfois 83 ans…