Le crédit sans banque pour les activités agricoles

L’agriculture est un secteur d’activité à part. De son installation à sa retraite, l’agriculteur doit investir régulièrement pour maintenir sa productivité et les banques ne répondent pas toujours présentes. Mais une autre solution s’offre aux agriculteurs : le crédit sans banque. Cette option permet d’obtenir les fonds nécessaires sans passer par une banque.

AGRICULTEUR : DES INVESTISSEMENTS INDISPENSABLES

 

Faire vivre une exploitation agricole coûte cher. L’agriculteur a besoin d’une somme importante dès son installation pour financer l’acquisition des terres, du matériel et des bâtiments notamment. Mais ce n’est qu’un point de départ. Après plusieurs années à travailler sur l’exploitation, il lui faudra remplacer certaines machines en investissant par exemple dans une moissonneuse-batteuse ou un tracteur plus moderne et plus efficace. Les agriculteurs doivent aussi faire face aux aléas climatiques. Lors de certaines années noires, ils peuvent avoir besoin de fonds pour limiter les problèmes de trésorerie. Pour répondre à tous ces besoins, ils sont nombreux à choisir le crédit.

 

POURQUOI CHOISIR UN CRÉDIT SANS BANQUE ?

 

Le statut des agriculteurs peut effrayer les banques. En effet, les organismes bancaires préfèrent souvent prêter à des personnes aux revenus stables. Les agriculteurs qui souffrent des incertitudes du climat, des récoltes ou du cours des matières premières obtiennent plus difficilement des prêts. Mais d’autres possibilités existent.Le crédit sans banque est une solution de financement pour les agriculteurs. Sur le principe du financement participatif, l’agriculteur bénéficie de l’épargne de particuliers investisseurs, délestée des frais bancaires. Ce mode d’emprunt gagnant-gagnant assure un taux juste, une réponse rapide et permet d’éviter les frais cachés !