Quel est le coût réel d’un prêt personnel ?

Un projet en tête, mais pas les moyens nécessaires pour le financer ? Un compte en banque en mauvaise posture ? Le prêt personnel peut répondre à vos besoins les plus divers ! Mais comme tout crédit, il a un certain coût. Et il est essentiel de bien évaluer ce dernier avant de signer tout contrat, et donc de s’engager. Spécialisé dans le crédit à la consommation entre particuliers, Younited Credit vous explique sur quoi vous baser afin de déterminer le coût d’un prêt personnel.


Comment fonctionne un prêt personnel ?


Un prêt personnel est un type de crédit à la consommation. Sa particularité ? Il offre une certaine souplesse d’utilisation à l’emprunteur. Ce dernier peut effectivement utiliser le montant prêté à loisir, sans avoir à fournir de preuve d’achat à la banque ou à l’organisme de crédit. L’argent pourra servir à couvrir l’achat de biens (mobilier, appareils électroménagers...) ou de services (travaux d’amélioration, voyage, mariage, etc.). Il pourra aussi permettre à l’emprunteur de faire face à une situation financière délicate, faisant par exemple suite à des dépenses imprévues (réparation de véhicule, frais de santé...).

Le coût d’un prêt personnel peut énormément varier en fonction des organismes de financement. C’est pourquoi, dans un premier temps, l’emprunteur a tout intérêt à mettre en concurrence différents établissements. Dans un second temps, il convient de bien éplucher chaque offre et de les comparer.


Comment estimer le coût d’un prêt personnel ?


Lorsqu’il reçoit une offre de prêt, l’emprunteur doit porter attention au TAEG, ou taux annuel effectif global.

À noter : le TAEG, une mention obligatoire
Conformément à la loi Lagarde de 2010, relative à la réforme du crédit à la consommation, tous les organismes de crédit sont tenus de faire figurer le TAEG sur leurs offres, et ce, qu’il s’agisse d’une banque ou d’un établissement spécialisé dans le crédit à la consommation.

Le TAEG s’exprime en pourcentage du montant emprunté. C’est ce fameux taux qui définit le coût total du prêt. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il regroupe la totalité des frais occasionnés par la souscription d’un crédit. Pour l’emprunteur, c’est donc un excellent élément de comparaison.

Dans le TAEG, on retrouve :

  • les frais de dossier (ouverture et traitement) ;
  • le taux d’intérêt nominal (ou intérêts bancaires, ou taux débiteur) ;
  • le coût de l’assurance emprunteur (cette assurance est facultative et peut être souscrite auprès d’une banque ou d’un organisme de financement tiers) ;
  • les frais de garantie ;
  • les autres frais imposés pour l’obtention du crédit (frais d’ouverture et de tenue de compte, frais d’utilisation d’un moyen de paiement, frais en cas d’intervention d’un tiers pour l’octroi du prêt, notamment).

Pour résumer, le TAEG représente le taux réel pratiqué par les organismes prêteurs, contrairement au taux débiteur, qui n’est en fait que le taux de base. Il faut bien faire la différence.


Coût d’un prêt personnel : attention aux frais annexes


Au TAEG peuvent s’ajouter des frais dits annexes. Dans le jargon bancaire, on les appelle les pénalités. Celles-ci n’interviennent qu’en cours de crédit. Au final, elles augmentent potentiellement le coût du prêt personnel. On distingue :

  • les pénalités en cas de retard de paiement ;
  • les pénalités de remboursement anticipé.

Là encore, le montant diffère selon les organismes de crédit. L’emprunteur pourra se reporter au contrat pour en prendre connaissance. Afin d’éviter les pénalités relatives à un retard de paiement, mieux vaut opter pour la durée de remboursement la plus adaptée à sa situation financière. Car cette durée va directement définir le montant des mensualités. Plus elle sera courte, plus les mensualités seront importantes, et inversement.

Bon à savoir : les pénalités de remboursement anticipé ne sont pas systématiques !
Certains organismes prêteurs n’appliquent aucune pénalité en cas de remboursement anticipé. C’est le cas de Younited Credit ! Chez nous, l’emprunteur peut effectuer un remboursement par anticipation gratuitement, quel que soit le montant emprunté ! Ainsi, si sa situation financière évolue (gain aux jeux, donation, héritage...), il peut solder son crédit à la consommation en toute sérénité.

Estimer le coût de son prêt personnel en quelques clics


De nos jours, nul besoin de faire de savants calculs ni de courir les différents organismes de crédit pour jauger le coût d’un prêt personnel. D’une manière générale, chaque banque ou établissement de crédit propose un simulateur sur son site Internet. Cela permet à l’emprunteur de connaitre quasi instantanément le montant qu’il devra débourser au titre de son crédit. Pour gagner encore plus de temps, l’emprunteur peut aussi avoir recours à un comparateur en ligne.


Offre de prêt personnel : quelles sont les mentions obligatoires ?


Avant toute signature de contrat, la banque ou l’organisme de crédit est tenu(e) d’adresser à l’emprunteur de nombreuses informations. Celles-ci vont notamment lui permettre de savoir si le prêt est adapté à sa situation financière. Dans une offre de prêt personnel, doivent ainsi figurer (liste exhaustive) :

  • l’identité et l’adresse du prêteur ;
  • le montant du prêt ;
  • le type de crédit ;
  • le coût du prêt personnel (montant total dû) ;
  • les conditions de mise à disposition du montant emprunté ;
  • la durée du contrat et le nombre de mensualités, avec un calendrier des remboursements (par mois, tous les deux mois...) ;
  • le TAEG (taux annuel effectif global) et son mode de calcul ;
  • le coût total des frais (exprimé par un montant précis) ;
  • l’existence d’un délai de rétractation (l’emprunteur dispose d’un délai légal de 14 jours calendaires pour renoncer à son prêt après la signature du contrat) ;
  • les articles du Code de la consommation portant sur la durée de validité de l’offre, ainsi que sur le délai minimal de réflexion ;
  • le droit, pour l’emprunteur, à obtenir sur demande et sans frais un exemplaire de l’offre de contrat de crédit.


Prêt personnel : que se passe-t-il si mon projet n’aboutit finalement pas ?


En dehors du coût d’un prêt personnel, l’emprunteur doit connaitre le devenir d’un tel crédit si son projet n’aboutit pas. Comme nous l’avons vu, le prêt personnel n’est affecté à aucun achat précis. L’emprunteur n’est donc pas couvert par la banque ou l’organisme de crédit si la vente ne se fait pas ou si le bien présente un défaut. En conséquence, le crédit ne pourra être annulé et l’emprunteur sera tenu d’honorer ses mensualités comme cela est prévu dans le contrat. C’est la grosse différence entre le prêt personnel et le prêt affecté (prêt auto, par exemple).


Younited Credit révolutionne les codes du prêt personnel


À l’inverse de l’ensemble des banques et organismes de crédit, Younited Credit revient aux origines du modèle bancaire traditionnel mutualiste. Le concept est simple : l’épargne provient d’investisseurs professionnels (particuliers, fondations, assureurs, entreprises, caisses de retraite, etc.) et est octroyée directement aux emprunteurs. Elle ne subit aucune opération de transformation, risquée pour les deux parties.

Ce modèle de financement permet à l’emprunteur de bénéficier de taux préférentiels jusqu’à 3 000 €. C’est l’assurance de diminuer le coût total de son prêt personnel !

Younited Credit, c’est aussi :

Une plateforme 100 % digitale
Tout se fait en ligne. De l’envoi des pièces justificatives à la signature du contrat, en passant par le suivi de dossier. L’emprunteur gagne ainsi un temps précieux.

Un seul type de crédit
Nous proposons uniquement le prêt amortissable au TAEG fixe. Ce taux reste stable tout au long de la durée du crédit. Ce qui signifie que les mensualités sont constantes.

Des frais clairement affichés
Il y a d’un côté les frais de service, qui permettent de rémunérer la plateforme pour son travail, de l’autre, des intérêts calculés sur la base du TAEG, permettant d’assurer la rémunération des investisseurs qui nous confient une partie de leur capital. C’est tout ! Aucune mauvaise surprise pour l’emprunteur, donc !

Une disponibilité sans faille
E-mail, chat, téléphone, voilà autant de moyens de nous contacter. Et ce, depuis votre prospection jusqu’au terme de votre contrat de crédit !

Un établissement de crédit sûr et fiable
Younited Credit est la seule plateforme de crédit aux particuliers en Europe à être agréée en tant qu’établissement de crédit. Nous disposons de deux accréditations en France. L’une émane de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), l’autre de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Une réactivité à toute épreuve
Après réception du contrat de crédit signé et de l’ensemble des pièces justificatives, une réponse définitive est apportée sous 24 h, pas une de plus. Si celle-ci s’avère négative, l’emprunteur en est informé dans l’immédiat. Il peut alors prospecter sans délai auprès d’autres organismes de crédit.

Comparer différentes offres de contrat de crédit constitue une étape essentielle dans le processus d’emprunt. C’est l’assurance, pour l’emprunteur, de bénéficier du meilleur taux, et donc de revoir le coût de son prêt personnel à la baisse. Pour votre prêt à la consommation, n’hésitez pas à faire une simulation sur Younited Credit. Quelques minutes suffisent ! Si votre demande est pré-acceptée, vous avez la possibilité d’obtenir une réponse de principe immédiate. Younited Credit, c’est simple, moins cher et sans contrainte !


Les trois points-clés à retenir sur le coût d’un prêt personnel

  • C’est le TAEG (taux annuel effectif global) qui définit le montant total de ce prêt à la consommation ;
  • Le TAEG comprend la totalité des frais relatifs au crédit (frais de dossier et de garantie, taux d’intérêt nominal, coût de l’assurance emprunteur, et tous autres frais imputés pour l’octroi du prêt) ;
  • Ce taux constitue un élément clé de comparaison entre les offres de contrat de crédit.