Crédit entre particuliers : comment se protéger des escroqueries ?

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité
  1. Crédit entre particuliers protection escroquerie
Crédit entre particuliers : comment se protéger des escroqueries ?

Crédit entre particuliers : comment se protéger des escroqueries ?

Crédit entre particuliers : comment se protéger des escroqueries ?


Le web 2.0 a ouvert la voie à l’économie collaborative et solidaire. Mais derrière les belles promesses de l’entraide 2.0, il existe une réalité plus contrastée, et le crédit entre particuliers n’échappe pas aux risques d’escroquerie.


Prêt entre particuliers : attention aux charlatans !

On l’a tous croisé dans notre boite mail, sur un forum ou sur notre fil Facebook. Ce message d’un anonyme ou d’un ami, qui présente une offre de prêt aux particuliers alléchante, ou signale le « bienfaiteur » qui lui a fait profiter de ce type de crédit miracle. Pas de site internet, juste une adresse email en fin de message, et une incitation à partager le message auprès de ses proches. Un exemple classique d’arnaque au prêt aux particuliers sur internet, dans lequel tombent de plus en plus de ménages comme le rapporte régulièrement l’Association française des usagers des banques. L’Afub estime en effet à 10 000 personnes le nombre de victimes de ces arnaques.

Un échange de mail avec un de ces prêteurs mal intentionné laisse vite apparaitre la supercherie :

  • discours axé à outrance sur la réassurance ;
  • fautes grossières d’orthographe et de syntaxe ;
  • frais de dossier élevés à régler par mandat cash.

Mais il existe d’autres escrocs, plus habiles, qui se cachent sous les traits d’un site internet reprenant les codes des établissements bancaires classiques. A y regarder de plus près, de nombreux éléments trahissent néanmoins l’arnaque :

  • design simpliste voire grossier ;
  • fautes d’orthographe dans l’argumentaire ;
  • absence de mentions légales ;

Prêt entre particuliers : faire confiance aux acteurs reconnus

Alors comment s’y retrouver pour souscrire un prêt sans les banques et sans risque d’escroquerie ? En s’adressant à un acteur agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), un organe de la Banque de France qui supervise les établissements prêteurs et leur accorde un agrément lorsqu’ils présentent toutes les garanties. C’est le cas de Younited Credit, dont le système de crédit collaboratif diffère du fonctionnement à risque du prêt entre particuliers : les sommes prêtées sont issues de fonds collectés auprès d’investisseurs. Aucun échange direct entre le prêteur et l’emprunteur : c’est la plateforme qui fait l’interface, tout en proposant des taux plus avantageux qu’une banque.