Que faire en cas d'annulation ou de changement ? 

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité
  1. Changer ou annuler voyage organise
Que faire en cas d'annulation ou de changement ?

Que faire en cas d'annulation ou de changement ?

Lorsqu’on part en voyage, on peut faire face à des imprévus. Voici ce que prévoit la loi en cas de changement ou d’annulation de votre voyage.

Changement par l’organisateur :

Si vous êtes informé(e) du changement avant le départ et que celui-ci concerne un élément essentiel du voyage, vous pouvez demander l’annulation et le remboursement des sommes versées. Si le changement a lieu après le départ, vous pourrez demander le remboursement des prestations non fournies par l’opérateur.


Changement par le client :

Si ce changement intervient avant la signature du contrat, vous pourrez négocier le prix avec l’organisateur. S’il se fait après la signature du contrat, vous devrez prendre à votre charge les frais de modification sans demander de remboursement des prestations dont vous n’avez pas profité.


Annulation par l’organisateur :

En cas d’annulation de votre voyage par l’organisateur, ce dernier devra impérativement vous rembourser les sommes que vous avez versées. A l’exception du cas de forme majeur (guerre, catastrophe naturelle, etc…), vous pouvez demander une indemnité d’annulation.

Si le voyage est annulé en raison du peu de participant, vous ne pourrez pas demander d’indemnités si cela était bien indiqué sur votre contrat de voyage.

Dans tous les cas, l’organisateur devra vous informer par lettre recommandée avec accusé de réception de l’annulation de votre voyage.


Annulation par le client :

Si vous décidez vous-même d’annuler votre voyage, vous devrez sans doute vous acquitter de pénalité auprès de votre organisateur, surtout si l’annulation se fait quelques jours avant le départ (25% entre 30 et 21 jours avant le départ, 50% entre 20 et 10 jours, 75% à moins de 10 jours, 100% à moins de 2 jours). En cas de force majeur, seul un juge pourra réduire ce montant. Néanmoins, pour éviter de payer ces pénalités, sachez que vous pouvez céder votre voyage à une personne tiers (autorisé légalement par le Code du Tourisme.

Dans tous les cas, il est impératif de bien lire l’intégralité du contrat de voyage avant signature pour connaître toutes les clauses de changement ou d’annulation.