Amortir ses travaux de rénovation énergétique grâce aux primes éco-énergie

Lancées en 2008 pour les particuliers, les primes éco-énergie ont atteint, au 1er janvier 2018, leur quatrième période triennale. Depuis cette date, et jusqu’à fin 2020, comment ces aides sont-elles régies par l’État ? Younited Credit vous dresse un briefing complet pour bien comprendre et savoir si vous pouvez bénéficier de la prime énergie.


Prime énergie 2020 : de quoi s’agit-il ?


La prime énergie 2020, tout comme les primes éco-énergie précédentes, permet aux foyers français de financer une partie des travaux engagés pour la rénovation énergétique de leur habitation. Avec la mise en place de ces aides financières, le gouvernement encourage un maximum de ménages à revoir l’efficacité énergétique de leur logement. L’objectif final est double : préserver l’environnement d’un côté, faire des économies de l’autre. Réaliser des travaux d’efficacité énergétique est en effet une opération rentable : elle permet d’alléger la facture d’énergie de manière exponentielle (25 à près de 80 % d’économies selon les travaux effectués).


Bon à savoir : un dispositif d’aides ouvert jusqu’au 31 décembre 2020
Pour l’heure, rien n’indique qu’il sera reconduit. Si vous envisagez d’effectuer des travaux d’efficacité énergétique, c’est peut-être l’occasion ou jamais !


Projet d’économies d’énergie : quelles conditions pour bénéficier de la prime énergie ?


Au fil des ans, les conditions d’obtention de ces aides se sont durcies. Voici celles qui doivent impérativement être réunies pour pouvoir bénéficier de la prime énergie.



1 — Les types de travaux éligibles

Seuls certains travaux d’efficacité énergétique permettent de bénéficier de la prime énergie. La prime énergie 2020 est applicable lorsqu’elle concerne :

  • Le remplacement d’un système de chauffage (gaz, charbon ou fioul, à l’exception des installations à condensation), au profit d’un autre exploitant une énergie renouvelable (ex. : chaudière biomasse performante, réseau de chaleur ENR&R, système solaire combiné).
  • L’isolation (combles, toiture, planchers bas).

On distingue ainsi deux types de primes éco énergie : la prime Coup de pouce chauffage et la prime Coup de pouce isolation.


2 — Le choix du prestataire

Autre impératif pour bénéficier de la prime énergie : le prestataire choisi pour vos travaux de rénovation énergétique doit être reconnu garant de l’environnement (RGE).

 

prime-eco-energie

3 — L’ordre des démarches

Les primes éco-énergie ne sont versées que si les démarches sont effectuées dans l’ordre suivant :

  • Sélectionner une entreprise signataire de la prime énergie 2020 correspondant aux travaux de rénovation énergétique envisagés (prime Coup de pouce chauffage ou prime Coup de pouce isolation), puis signer son offre. La majorité de ces entreprises sont des fournisseurs d’énergie.
  • Signer le devis du professionnel RGE choisi pour la réalisation de vos travaux d’économies d’énergie.
  • Faire réaliser les travaux.
  • Adresser les justificatifs (attestation sur l’honneur, factures…) à l’entreprise signataire désignée.

Votre prime énergie 2020 vous sera ensuite adressée par cette dernière dans un délai de 2 mois maximum.

                                 

À noter : 3 adresses à retenir

Primes éco-énergie : d’autres changements ?


En parallèle d’un durcissement, les primes éco-énergie ont bénéficié, en 2019, d’un certain assouplissement. Depuis lors, ces aides ne sont plus soumises à condition de ressources. Autrement dit, l’ensemble des ménages peut y prétendre. Les montants attribués ont aussi été revus à la hausse.

Reste que le montant de la prime énergie 2020 diffère selon que le ménage a ou non des revenus modestes. En Île-de-France, sont considérés comme à revenus modestes, les ménages percevant au maximum :

  • 25 068 euros/an (foyer composé d’une personne) ;
  • 36 792 euros/an (foyer composé de 2 personnes) ;
  • 44 188 euros/an (foyer composé de 3 personnes) ;
  • 51 597 euros/an (foyer composé de 4 personnes) ;
  • 59 026 euros/an (foyer composé de 5 personnes).

Par personne supplémentaire, le montant des aides est majoré de 7 422 euros.


Pour les autres régions, le plafond de revenus annuels est fixé à :

  • 19 074 euros (foyer composé d’une personne) ;
  • 27 896 euros (foyer composé de 2 personnes) ;
  • 33 547 euros (foyer composé de 3 personnes) ;
  • 39 192 euros (foyer composé de 4 personnes) ;
  • 44 860 euros (foyer composé de 5 personnes).

Une majoration de 5 651 euros est appliquée par personne supplémentaire.


Quel montant pour ma prime énergie 2020 ?


Le montant des primes éco-énergie varie selon :

  • La nature de l’installation (pour un système de chauffage) : 700 à 4 000 euros pour les ménages à revenus modestes, 450 à 2 500 euros pour les autres ;
  • Ou la zone concernée (pour des travaux d’isolation) :
    • Isolation des planchers bas : 30 euros/m² pour les ménages à revenus modestes, 20 euros/m² pour les autres ;
    • Isolation des combles ou de la toiture : 20 euros/m² pour les ménages à revenus modestes, 10 euros/m² pour les autres.

Pour finir, sachez que pour vos travaux de rénovation énergétique, les économies ne s’arrêtent pas là : les primes éco-énergie sont cumulables avec d’autres aides. Vous pouvez en effet bénéficier de la prime énergie, du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) simultanément !


Ce qu’il faut retenir sur les primes éco-énergie

  • Elles permettent de réduire le montant des travaux d’efficacité énergétique.
  • Elles sont ouvertes à tous, jusqu’au 31 décembre 2020.
  • Mais pour bénéficier de la prime énergie chauffage ou isolation, toutes les conditions doivent être respectées.