Les nouvelles protections de vos crédits

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité
Les nouvelles protections de vos crédits

Les nouvelles protections de vos crédits

Depuis le 1er octobre 2016, les propriétaires prévoyant de contracter un crédit travaux doivent au préalable se faire remettre une fiche d’information précontractuelle par l’établissement prêteur. Ce document normé selon les lois européennes, se nomme le Fise (fiche d’information standardisée européenne).


Fise : un meilleur encadrement du crédit travaux


Document synthétisant les principales caractéristiques du prêt contracté, le Fise est censé amener plus de transparence dans les accords entre emprunteurs et établissements de crédit. Ces derniers doivent en effet fournir gratuitement toutes les informations nécessaires à l’emprunteur, pour qu’il puisse choisir le prêt travaux qui lui convient le mieux. En ce sens, l’accent est mis sur la rémunération de l’établissement, ainsi que la solvabilité de l’emprunteur.


Fise : une offre de prêt transparente


Le Fise, c’est un document rédigé dans un vocabulaire accessible, qui suit un plan bien défini. Il est ainsi possible de le lire rapidement, en se rendant directement aux rubriques telles que :

  • Principales caractéristiques du prêt ;
  • Montant de chaque versement ;
  • Obligations supplémentaires.

Pour comparer rapidement des offres émanant de plusieurs établissements prêteurs, il est conseillé de se rendre simplement à la rubrique Taux d’intérêt et autres frais.


Une étape supplémentaire vers une harmonisation européenne

Cette directive actée en 2016, répond à une ordonnance datant du 4 février 2014 proclamant une « harmonisation du cadre juridique des crédits immobiliers et hypothécaires », à l’échelle européenne. Ces dispositions ont pour but de fournir un cadre juridique unifié, pour une meilleure protection des consommateurs européens face aux établissements bancaires. En optimisant les informations consultables avant la signature d’un contrat, il est plus facile de comparer plusieurs offres de prêt. L’analyse de la solvabilité de l’emprunteur est également de mise, afin de limiter au maximum les risques de non-remboursement.