Assurance moto : les critères à prendre en compte

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Que ce soit pour vous déplacer tous les jours ou un simple loisir, votre moto doit être assurée en toute circonstance. Avoir une assurance pour une moto est une obligation légale, mais chaque assurance propose des garanties différentes. Pour bien choisir votre assurance moto, prenez bien en compte les différents critères de votre machine et de votre besoin pour faire le bon choix. Besoin d’un peu d’aide pour vous décider ? On vous guide.

Bon à savoir : avant de vous élancer sur les routes avec votre deux-roues, n’oubliez surtout pas de prendre une assurance. En effet, comme le précise le code des assurances, cela peut vous coûter très cher en cas d’accident, mais aussi en cas de contrôle par les forces de l’ordre. En effet rouler sans assurance peut vous coûter jusqu’à 3.750€ d’amende et 5 ans de suspension de permis au maximum et votre moto peut être confisquée sur le champ.


DÉFINIR VOTRE ASSURANCE MOTO EN FONCTION DE VOTRE BESOIN


Pour souscrire à l’assurance qui correspond le mieux à vos besoins tout en étant économique, vous devez composer avec tout ce qui se rapporte à votre moto. Cela concerne aussi bien sa puissance, votre équipement de protection ou encore votre expérience de conduite. Dans le cas où vous avez fait l’acquisition de votre deux-roues avec un crédit, cela peut également faire l’objet d’une assurance spécifique.

A. Par rapport à la puissance de votre moto

En théorie, plus une moto est puissante, et plus l’assurance sera chère. Pour le comprendre il faut réfléchir un peu comme un assureur, pour qui plus il y a de risque, et plus son service d’assurance sera coûteux. Le type de la moto rentre également en ligne de compte, par exemple les sportives qui font partie des modèles les plus puissants sont également les motos les plus accidentogènes ; et donc à fortiori plus chères à assurer. C’est également le cas des quads qui sont plus dangereux qu’une moto classique. Vous pouvez trouver la puissance de votre cyclomoteur sur la carte grise de celui-ci. Gardez bien en tête que pour réaliser des économies sur l’assurance de votre moto, le plus simple reste encore de prendre un modèle peu puissant.

B. Si vous avez un crédit moto

Il se peut que vous ayez fait l’acquisition de votre moto avec un crédit moto, ce qui vous a permis d’acheter sans attendre votre moto. Cela concerne également votre crédit quad qui peut être couvert par une assurance similaire. L’assurance pour votre crédit deux-roues reste facultative, mais celle-ci est recommandée car elle vous permet de préserver votre capacité de remboursement en cas d’ « accidents de la vie ». Il existe plusieurs types d’assurance pour votre prêt moto ; vous pouvez choisir l’assurance perte d'emploi, qui vous permet notamment d’être couvert au cas où vous êtes victime d’un accident qui vous empêche de travailler. De plus vous pouvez également demander une assurance décès et/ou maladie et invalidité ; celles-ci sont surtout utiles pour vos proches qui n’auront pas à se soucier de votre crédit moto et de son remboursement en cas « d’accident de la vie ».

 

C. En fonction de votre expérience de conduite

Les assurances prennent également en compte d’autres paramètres comme votre âge et votre nombre d’années d’expérience de conduite (voiture et moto) pour calculer le risque selon votre profil. Ainsi un conducteur qui a déjà plusieurs années de permis B (voiture) pourra faire valoir son expérience de sa conduite et sa connaissance du Code de la route. Si vous avez votre permis moto ou voiture depuis peu, il est fort probable que l’assurance que vous choisirez vous fasse payer le prix fort pour votre manque d’expérience.

 

D. Selon l’utilisation de votre deux-roues

Chaque deux-roues est unique, et son utilisation l’est également surtout aux yeux de l’assurance. En effet lorsque vous utilisez votre moto uniquement le week-end pour vous promener, il existe des clauses spécifiques pour limiter le service d’assurance à ces moments de la semaine. Si vous utilisez votre moto pour vous rendre chaque jour à votre travail, vous devrez le préciser dans votre demande pour être couvert en toutes circonstances. Au cas où vous auriez l’âme aventurière, sachez que la plupart des contrats d’assurance vous permettent d’être couvert lors d’une virée à l’étranger sur une durée limitée ; pensez donc à bien vérifier ce point si vous avez besoin d’une couverture pour votre moto à l’étranger sur une durée plus longue.

E. Seul ou à plusieurs conducteurs

Lorsque vous utilisez uniquement votre moto à titre personnel et que vous ne la prêtez pas, vous pouvez tout à fait demander une garantie de conduite exclusive à vous-même et à votre conjoint. Ainsi vous payerez une cotisation moindre, mais vous devrez vous abstenir de prêter votre moto. Il existe des assurances et des modalités spécifiques pour les cas où vous prêter souvent votre moto à un ami, ce que l’on appelle le « prêt de guidon ». L’assurance sera plus chère, mais vous pourrez négocier le tarif selon les conditions proposées et l’expérience des conducteurs qui conduiront occasionnellement votre deux-roues.


LES CRITÈRES À PRENDRE EN COMPTE DANS VOTRE CHOIX


 

Le choix de votre assurance ne doit pas être uniquement basé sur le type de votre moto. En effet vous devez également prendre en compte d’autres éléments concernant votre protection.

A. Le niveau de protection

Du point de vue légal, vous devez être couvert par une assurance moto dès lors que vous prenez le guidon sur la voie publique, qui couvre au moins la responsabilité civile. On appelle également ce type d’assurance « au tiers », ce qui veut dire que cette assurance couvre tout problème ou accident dans lequel votre véhicule serait impliqué et cause un tort à une autre personne. Mais en cas d’accident, celle-ci ne couvre pas les frais de réparation ou de remplacement de votre deux-roues endommagé.

Vous pouvez également obtenir des services supplémentaires comme le système d’assistance au zéro kilomètre en cas de panne. Votre assurance moto peut aussi vous proposer d’autres aides comme une moto de remplacement ou encore la protection des objets transportés dans votre coffre. L’assurance est également utile en cas de bris de glace, comme cela peut souvent arriver dans des zones de travaux où des cailloux se transforment en projectile.

B. Contre le vol

En théorie, plus une moto est puissante, et plus l’assurance sera chère. Pour le comprendre il faut réfléchir un peu comme un assureur, pour qui plus il y a de risque, et plus son service d’assurance sera coûteux. Le type de la moto rentre également en ligne de compte, par exemple les sportives qui font partie des modèles les plus puissants sont également les motos les plus accidentogènes ; et donc à fortiori plus chères à assurer. C’est également le cas des quads qui sont plus dangereux qu’une moto classique. Vous pouvez trouver la puissance de votre cyclomoteur sur la carte grise de celui-ci. Gardez bien en tête que pour réaliser des économies sur l’assurance de votre moto, le plus simple reste encore de prendre un modèle peu puissant.

C. Avec l’équipement

En cas d’accident il se peut que votre équipement personnel de protection soit lui aussi endommagé. Cela concerne notamment votre casque de protection, votre blouson (été ou hiver), vos bottes ou encore vos gants. Certaines formules d’assurance limitent tout de même le montant maximal pris en charge. Si votre équipement est de qualité et vous a coûté plus cher que la garantie, n’hésitez pas à négocier avec assureur pour obtenir une rallonge sur le montant de la couverture.

D. Le montant de la franchise

On distingue deux types de franchises : « relative » et « absolue », pensez à bien prendre connaissance du type de franchise retenu sur le contrat d'assurance avant de signer. La « franchise relative » (également appelé « simple ») permet d’identifier un seuil au-delà duquel vous serez indemnisé. Par exemple, avec une franchise relative de 200€, le montant estimé du sinistre devra dépasser ce montant de 200€ afin que l’argent vous soit versé, et ce, entièrement. La « franchise absolue » a le même fonctionnement sauf que la somme de la franchise se déduira du remboursement. Par exemple avec une « franchise absolue » fixée à 200€, le montant de la franchise (soit 200€) sera soustrait du montant remboursé.

E. Souscrire votre assurance moto avec vos autres assurances

Si en plus de votre assurance moto vous avez une voiture, vous pouvez mettre en commun vos deux contrats d’assurance auprès d’une même compagnie d’assurances pour obtenir des avantages tarifaires. En effet, de nombreuses assurances proposent des solutions permettant de mettre en commun l’ensemble de vos véhicules. Mais cela n’est pas tout, des compagnies d’assurances généralistes peuvent également vous proposer des « packs tout-en-un », avec aussi bien l’assurance de vos véhicules ainsi que la couverture de votre maison et de votre protection santé. Demander un devis selon ces différentes solutions et comparez-les pour faire le bon choix. Vous pouvez également faire appel au service d’un courtier en assurances qui pourra vous aider à trouver le meilleur compromis entre plusieurs offres.

F. Comparer avant de choisir

Comparer les différentes offres des compagnies d’assurances reste le point le plus important pour faire le bon choix. De nombreux critères entrent en ligne de compte, aussi bien au niveau de votre deux-roues et de ses spécificités, qu’au niveau de protection que vous souhaitez obtenir. D’un autre côté plus la protection sera efficace et plus celle-ci sera coûteuse, ce qui peut être également un élément important pour vous. En réalisant plusieurs devis pour votre assurance moto, vous pouvez également faire jouer la concurrence et obtenir des options en supplément sur votre contrat sans débourser un centime de plus. Depuis la loi Hamon de 2014, il est possible de résilier facilement son assurance pour en changer au bout d’un an de contrat. Les compagnies d’assurances n’hésitent donc pas à vous faire de bonnes propositions pour vous convaincre.


Pour conclure …


Légalement vous êtes tenus d’assurer votre moto lorsque vous roulez avec celle-ci sur la route. Mais une bonne assurance moto peut vous être encore plus utile en vous proposant des garanties supplémentaires pour votre moto et votre équipement de conduite. Avant de signer votre contrat d’assurance, prenez le temps de passer en revue l’ensemble des critères importants pour vous. Pour faire votre choix définitif, comparez simplement toutes les offres que vous avez reçues entre les garanties offertes et le coût annuel de l’assurance. Ainsi vous serez sûr de faire le bon choix pour votre assurance moto. Bonne route, et surtout prudence !

Pour aller plus loin :

Si vous avez besoin de plus amples informations sur ce sujet, nous vous invitons à consulter notre dossier spécial consacré aux différents critères pour comparer un crédit auto.