Calculette pour votre Crédit Immobilier : les conseils de Younited Credit

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Les taux d’intérêt sur le prêt immobilier étant historiquement bas, de nombreux Français envisagent d’acheter un bien, voire de renégocier leur crédit. Avant de visiter appartements ou maisons et de contacter un organisme de crédit, Younited Credit conseille de calculer ses mensualités à l’aide d’une calculette.

 

Quelle formule pour calculer les mensualités ?

 

Il est possible de déterminer soi-même le montant des mensualités à partir du taux, de la durée et du capital. Toutefois, la formule est assez complexe : (C x t / 12) / 1 - (1 + t / 12) - n. Pour bien comprendre, utilisons un exemple avec les données suivantes :

- capital (C) : 200 000 €
- taux (t): 4,5 %
- durée (n) : 20 ans, soit 240 mois

Le calcul est donc celui-ci : (200 000 X 0,045 / 12) / 1 - (1 + 0.045/12)-240 = 1 265.30 €.

 

Effectuez le calcul de votre prêt immo en ligne

 

Il existe cependant un moyen bien plus simple pour se faire une idée des mensualités. Plusieurs calculettes de prêt immobilier sont disponibles sur Internet. Il suffit de renseigner le capital, le taux et la durée. Cette solution est très pratique puisqu’il est possible de réaliser une multitude de simulations avec des taux différents et des durées de remboursement plus ou moins longues. A noter également que ces outils permettent aussi de déterminer d’autres éléments importants à l’image des mensualités avec assurance ou encore du coût total du crédit.

 

Quelles mensualités pour un crédit immobilier ?

 

Il faut savoir qu’un emprunteur ne peut en théorie dépasser le taux d’endettement de 33 %. En clair, si ses revenus sont de 3 000 €, il ne pourra prétendre à des mensualités allant au-delà de 1 000 €. Souvent, pour réduire leurs mensualités, les emprunteurs allongent la durée de remboursement. Certaines banques acceptent d’ailleurs des crédits qui peuvent désormais atteindre 30 ans. Mais ce choix a un effet sur le taux d’intérêt.

Alors qu’un crédit souscrit sur 20 ans peut bénéficier d’un taux de 1,70 %, il faudra souvent ajouter un point (2,70 %) en préférant rembourser sur 30 ans. A partir de cet exemple, on constate sur 20 ans des mensualités de 1 044 € et un coût de crédit de 50 560 €. Sur 30 ans, les mensualités baissent à un niveau de 871 €, mais le coût du crédit explose : 113 560 €. L’emprunteur doit donc tenter de limiter la durée de remboursement tout en s’assurant des mensualités qu’il sera capable d’assumer.