Crédit conso et situation de l’emprunteur : quel lien ?

Continuer (Sans engagement)

Un accord de financement (ou pas) à la suite du dépôt de son dossier de crédit à la consommation est fortement lié à la situation de l’emprunteur à l’instant T. Qu’entend-on par-là ? Quels sont les éléments analysés par la banque ? Pour financer vos travaux, votre voiture ou tout autre projet, certains crédits sont-ils à privilégier par rapport à d’autres ? Trouvez ici toutes les réponses à vos questions !


Quel profil « générique » avoir pour être éligible au crédit à la consommation ?


Les crédits conso s’adressent à certains profils d’emprunteurs. Lorsqu’elle aura son dossier entre les mains, la banque s’assurera en premier lieu que l’emprunteur réunit les conditions suivantes :

  • Il habite en France ;
  • Il est majeur ;
  • Il touche des revenus réguliers ;
  • Il n’est pas en situation de surendettement.


Quels sont les principaux types de crédits conso ?


Dans la catégorie des prêts à la consommation, on retrouve essentiellement :

  • Le prêt personnel ;
  • Le crédit renouvelable ;
  • Le crédit affecté (destiné, contrairement aux deux autres, à un achat ou un service précis).

Nous allons voir par la suite comment ces différents crédits se distinguent les uns des autres.


Crédit conso et situation : en quoi celle-ci joue-t-elle dans la décision de la banque ?


Pour obtenir une réponse positive à sa demande de prêt consommation, l’emprunteur doit pouvoir faire face, dans la durée, à ses mensualités de remboursement. Pour juger de cette capacité, la banque prend en compte plusieurs critères, essentiellement :

  • La situation personnelle de l’emprunteur ;
  • Sa situation professionnelle ;
  • Sa situation financière.

Afin de justifier de ces différentes situations, l’emprunteur doit joindre dans son dossier des documents spécifiques.

Crédit conso et situation personnelle

La situation personnelle regroupe les facteurs tels que l’âge de l’emprunteur, son état matrimonial (marié, divorcé, veuf…) ou encore le nombre d’enfants qu’il a à charge.

Crédit conso et situation professionnelle

Ici, la banque scrutera le type de contrat de travail et le montant que touche l’emprunteur chaque mois au titre de ses revenus. Si le CDI (contrat de travail à durée déterminée) est un point fort, rien n’empêche de décrocher un crédit conso dans une autre situation (CDD, intérim ou même entrepreneuriat), du moment que la stabilité des revenus est établie de longue date.

Crédit conso et situation financière

Enfin, la situation financière englobe le patrimoine de l’emprunteur, les éventuels prêts en cours ou encore sa manière de gérer ses comptes. Un découvert ou des incidents de remboursement compromettront fortement l’acceptation de son dossier par la banque.


Choisir un crédit consommation en fonction de sa situation ou de son projet ?


Nous aurions tendance à dire ni l’un ni l’autre ! Quoique pour le projet, ça se discute… En effet, si votre projet est unique et bien arrêté (par exemple, achat d’une voiture ou travaux chez vous), le crédit affecté est idéal. Par contre, si votre projet est vague ou encore si vous en avez plusieurs, vous aurez aussi le choix de vous tourner vers le prêt personnel ou le crédit renouvelable.

Quant à votre situation proprement dite, si elle est jugée trop fragile pour un type de crédit à la consommation donné, elle le sera pour les autres. Même si certains établissements prêtent plus facilement que d’autres…


Que choisir entre prêt personnel et crédit renouvelable ?


À l’inverse du crédit affecté, ces deux prêts à la consommation sont sans justificatif d’utilisation. Le revers de la médaille, c’est que la banque ne vous offre aucune protection si le projet ne voit finalement pas le jour. En clair, le contrat de prêt ne peut être annulé et le remboursement des mensualités reste dû, selon la durée convenue dans le contrat. L’emprunteur doit bien prendre cela en compte.

Ensuite, alors que les taux de prêt personnel sont quasi identiques à ceux du crédit affecté, les taux de crédit renouvelable, eux, sont beaucoup plus élevés. Ce prêt conso est donc particulièrement coûteux, d’autant que le taux associé est variable. Conséquence ? Un montant de prêt inconnu à l’avance. En prime, la durée du contrat n’est pas connue non plus, puisque l’emprunteur reste libre de piocher dans sa réserve d’argent, reconstituable au fur et à mesure des remboursements. En somme, quelle que soit votre situation financière initiale, celle-ci peut facilement et rapidement se dégrader avec un crédit renouvelable


Prêt conso : pourquoi prendre le TAEG comme taux de référence ?


Le TAEG (taux annuel effectif global) est une donnée essentielle. La banque a d’ailleurs pour obligation de la faire figurer sur son offre de contrat de crédit à la consommation. Et pour cause ! Grâce à ce taux, l’emprunteur peut se représenter le montant total du prêt, et ainsi, comparer les offres en un clin d’œil. Effectivement, le TAEG prend en compte tous les frais du crédit, tels que :

  • Le taux nominal ;
  • Les frais de dossier ;
  • Le coût de l’assurance-emprunteur.

Rien ne passe donc à la trappe ! Du coup, l’emprunteur peut optimiser sa situation : qui dit taux réduit dit capacité de remboursement plus élevée (à condition que le contrat coure sur une durée raisonnable). À savoir que certains frais comme les frais de dossier restent négociables, et d’autres carrément délégables. C’est le cas de l’assurance-emprunteur. Un bon moyen de réduire ses mensualités de crédit lorsque cette assurance est imposée par la banque !

Que votre projet concerne des travaux, un mariage ou encore un voyage, Younited Credit répond présent avec ses offres de prêt personnel à taux réduit. Pour estimer le montant d’un prêt chez nous et le comparer à d’autres offres, rien de plus simple : dirigez-vous vers notre outil de simulation en haut de page et laissez-vous guider !


Ce qu’il faut retenir sur le crédit conso et la situation de l’emprunteur :

  • La banque tient surtout compte de la situation personnelle, professionnelle et financière de l’emprunteur.
  • Avec certains crédits (crédit renouvelable en particulier), l’emprunteur peut voir sa situation financière se détériorer en un rien de temps.
  • Pour contourner justement cette éventualité, le crédit affecté et le prêt personnel sont à privilégier.