Crédit conso après 70 ans

Continuer (Sans engagement)
Lorsqu’on s’approche d’un certain âge, on peut se demander s’il est toujours possible de souscrire à un prêt à la consommation. Légalement, il n’y a pas de limite d’âge pour souscrire à un contrat de crédit conso, mais des risques subsistent. Découvrez plus d’informations dans ce guide complet Younited sur le crédit conso après 70 ans.

Est-ce qu'il y a une limite d'âge pour obtenir un crédit à la consommation ?


Comme énoncé précédemment, il n’y a pas de limite d’âge pour obtenir un crédit à la consommation. En novembre 2016, selon le 29ème rapport annuel de l’Observatoire des crédits aux ménages publié par la Fédération bancaire française, 17,8% des emprunteurs avaient entre 55 et 64 ans tandis que 15,5 d’entre eux avaient plus de 65 ans. Cependant, on observe une baisse de la souscription à un contrat de crédit conso après 75 ans.

Il est néanmoins possible de se voir refuser un crédit à la consommation lorsqu’on est un senior : en effet, certaines banques ou organismes de crédit peuvent se permettre de refuser un dossier lorsqu’il n’est pas assez costaud ou que la capacité de remboursement de l’emprunteur n’est pas adaptée au crédit qu’il demande. Au-delà de l’âge, la capacité de remboursement prime : si le senior présente une capacité de remboursement irréprochable, il n’aura aucun problème à souscrire à un crédit conso pour senior. Le senior peut présenter certaines garanties comme un bien immobilier mis en hypothèque ou encore une épargne solide et des revenus stables. En général, le patrimoine peut servir de garantie car la plupart des seniors n’ont plus de loyer à payer : ils sont en général déjà propriétaires.

Les risques à prendre en compte


Il existe cependant plusieurs risques à prendre en compte lorsqu’on a plus de 70 ans et que l’on souhaite souscrire à un contrat d’emprunt à la consommation. En effet, les risques ne s’étendent pas seulement à l’emprunteur : l’organisme prêteur peut également voir des risques pour lui lorsque l’emprunteur a passé un certain âge.

Les risques pour l’emprunteur


Si l’emprunteur n’a pas de revenus assez solides pour rembourser un crédit, les mensualités peuvent représenter une très grosse dépense dans le mois. En effet, à la retraite, les revenus baissent en général de manière conséquente. Il peut donc être plus difficile de retrouver une situation stable lorsqu’on a le remboursement d’un crédit qui nous colle.

Dans le cas d’un imprévu, l’emprunteur peut se retrouver dans l’embarras s’il n’a pas la somme mensuelle qu’il doit rembourser. C’est pourquoi il est conseillé de souscrire à une assurance emprunteur, afin d’éviter les problèmes de retard de remboursement. L’assurance emprunteur représente également une garantie pour la banque ou l’organisme de crédit octroyant l’emprunt à la consommation. Emprunter sera plus simple avec une assurance emprunteur ou une assurance vie/décès en cas de décès pendant la durée du prêt personnel. En effet, le décès est un risque présent pour un senior lorsqu’il est déjà malade où qu’il s’approche d’un âge assez élevé. Les assurances permettent d’assurer le financement du prêt, pour ne pas qu’il soit transféré aux enfants ou aux petits enfants.

Les organismes prêteurs prennent des risques lorsqu’ils accordent un prêt personnel à un senior en état d’invalidité ou s’approchant d’un certain âge. En effet, en cas de décès, l’emprunteur sera dans l’invalidité de procéder au remboursement du montant restant de son prêt. Les organismes prêteurs prennent donc en compte l’état de santé de l’emprunteur avant d’accepter ou de refuser le prêt personnel.

Les différentes garanties pouvant vous aider


Comme énoncé précédemment, il est possible de souscrire à un prêt hypothécaire pour avoir une garantie supplémentaire à présenter lors de la souscription de votre prêt. Un bien immobilier peut grandement vous aider à obtenir votre prêt à la consommation dans le cas où vous ne seriez pas en mesure de le rembourser jusqu’au bout à cause de votre état de santé. Pour réaliser un projet, un senior peut se tourner vers les prêts suivants : l’emprunt viager hypothécaire et l’emprunt hypothécaire cautionné.

Même si la souscription à une assurance vie et invalidité est optionnelle, elle est conseillée lorsque l’état de santé de l’emprunteur se dégrade. C’est une garantie supplémentaire pour l’organisme prêteur qui acceptera plus facilement d’octroyer un prêt personnel.

N’hésitez pas à réaliser une simulation en ligne ou à utiliser un comparateur d’offres pour trouver l’offre la plus adaptée à votre situation et à vos besoins et ce, au meilleur taux.

A retenir sur le prêt conso après 70 ans

  • Il n’y a pas d’âge limite pour souscrire à un crédit à la consommation, mais il existe des risques pour l’emprunteur et pour l’organisme prêteur.
  • Il est conseillé de souscrire à une assurance vie et invalidité en cas de problèmes de santé pouvant s’aggraver.
  • N’hésitez pas à réaliser une simulation en ligne pour trouver la meilleure offre au taux le plus avantageux pour votre prêt à la consommation.