Pret conso : Le financement de l’achat d’instruments de musique

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Jouer de la musique est un loisir pour certains, un métier pour d’autres ! Beaucoup s’y mettent dès le plus jeune âge. Mais pour pratiquer au quotidien, il est nécessaire d’avoir son instrument chez soi. Or, la plupart coûtent cher. Comment financer son instrument ?

APPRENDRE LA MUSIQUE

 

Avant de commencer à jouer d’un instrument, il est nécessaire de passer par l’apprentissage du solfège. En effet, connaître les notes, les gammes, les rythmes, permet ensuite d’aborder l’apprentissage d’un instrument plus sereinement. Plusieurs formations sont possibles :

• les écoles de musique proposent souvent des cours en soirée ou les week-ends. Il est possible d’y tester plusieurs instruments ;

• certains préfèrent apprendre en autodidacte, bien que cela implique une grande rigueur personnelle. Certains instruments, comme la guitare ou le piano, sont plus accessibles que d’autres.

 

COMBIEN COÛTE UN INSTRUMENT DE MUSIQUE ?

 

Les prix varient selon le type d’instrument, ses capacités, sa taille, son âge… une guitare d’occasion peut coûter quelques dizaines d’euros. Mais dès qu’un particulier recherche un matériel plus élaboré, le prix augmente :

• une bonne guitare acoustique coûtera autour de 200 euros ;

• un piano classique coûtera entre 1500 € et plusieurs dizaines de milliers d’euros ;

• il est possible d’acheter une batterie à partir de 100 euros environ ;

• les instruments à vent, tel qu’un saxophone ou une trompette, coûtent entre 150 et 250 euros.

 

SOUSCRIRE À UN CRÉDIT À LA CONSOMMATION POUR ACHETER SON INSTRUMENT

 

Le financement d’une guitare ou d’un piano peut revenir cher à un particulier. Aussi, il lui est possible de souscrire à un prêt à la consommation afin d’acheter son instrument et de pouvoir étudier sereinement la musique. La somme reçue doit être remboursée avec intérêts, mais permet à l’emprunteur de ne pas piocher dans son épargne pour se livrer à sa passion.